Révision des listes électorales et dépôt de candidatures    Tliba en prison à El Harrach    Adaptation de la loi des hydrocarbures de 2013 et urgence d'un nouveau management stratégique de Sonatrach    Exportation de 30.000 tonnes de rond à béton vers le Canada    Ooredoo présente ses offres et solutions innovantes aux professionnels de la santé    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Les Algériens à pied d'oeuvre à Berkane    Probable forfait de Ferhat face à Amiens    «Ma préoccupation, c'est le niveau des joueurs locaux»    Un mort et quatre blessés dans un accident de la route    Arrestation de 5 trafiquants de faux billets en dinars    La «harga» vers l'Europe, la malédiction qui accable la plèbe !    L'oralité dans la culture traditionnelle africaine    L'Algérie est-elle le nouveau «berceau de l'humanité» ?    Tipasa : « libérez nos enfants détenus »,    Biskra : « Non à la zizanie, les Kabyles sont nos frères »    Jijel : » Il n'y aura pas de vote ! «    RETRAIT DE TEBBOUNE DE LA COURSE ELECTORALE : Mohamed Lagab dément    BORDJ BADJI MOKHTAR : Découverte d'une cache d'armes et de munitions    LEVEE D'IMMUNITE DE ALI TALBI ET AHMED OURAGHI : La Commission juridique du Sénat examine les procédures    ECOLE SUPERIEURE DES DOUANES D'ORAN : Sortie de 81 officiers de brigade dont neufs femmes    MAHDIA (TIARET): Une présumée liste des bénéficiaires de logements provoque la colère    SIDI BEL ABBES : Le 58ème anniversaire du 17 octobre 61 commémoré à Dhaya    ADRAR : Saisie de yaourt et de fromage avariés    MOSTAGANEM : 1000 tonnes de pomme de terre bientôt déstockées    Chakib Khelil sera sur le devant de la scène    Liverpool: Van Dijk n'est pas obnubilé par le titre    Real Madrid: Zidane réagit au report du Clasico    Officiel: le Clasico reporté    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    De nouvelles charges contre Donald Trump    «On peut faire encore plus mal»    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le marché pétrolier est resté équilibré»
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 09 - 2019

Le prix du pétrole Brent a rebondi de 20%, sur le marché mondial, et ce, en raison des dernières attaques iraniennes qui ont visé deux importantes infrastructures pétrolières saoudiennes (le groupe Aramco). Le marché a immédiatement réagit, or que les effets de ce choc n'ont pas révélé toute leur ampleur, c'est ce qu'a estimé, l'expert en énergie, Mourad Preur.
Intervenant sur les ondes de la radio algérienne, l'interlocuteur a affirmé que le marché du pétrole avait augmenté de 20%, pour qu'à la suite se stabiliser avec une croissance de 10%. Il estime que malgré l'ampleur des dégâts occasionnés, le marché mondial est resté «équilibré». M. Preur a indiqué qu'en plus de la déclaration de Trump annonçant le déstockage de réserves américaines de brut, « l'Arabie saoudite est capable de supporter, dans l'immédiat, le choc avec ses stocks de 35 jours et ses capacités inutilisées de 2 millions de barils/jour». Il a, de même, souligné qu'«il n'y aura pas de manière mécanique une baisse de l'offre parce que l'Arabie saoudite dispose d'importantes capacités. Ce qui veut dire qu'elle est capable de supporter le choc». « Les équipements qui ont été touchés lors de cette attaque sont des équipements importants», a-t-il ajouté. «Le marché intègre aujourd'hui cette forte incertitude», affirme-t-il, tout en estimant qu'une «perte de production va se traduire par une hausse des prix» lesquels devraient à coup sûr «stimuler le gaz de schiste». Abordant le volet du marché énergétique national, l'expert en énergie, Mourad Preur a précisé qu'il a besoin d'une stabilité de la législation. «La puissance pétrolière de l'Algérie ne doit pas être perçue dans le niveau de ses réserves ou de sa production, mais dans la puissance de Sonatrach», a-t-il expliqué. Il a, de même, appeler au renforcement de cette dernière afin qu'elle puisse monter en puissance et attirer à elle des leaders avec lesquels elle puisse partager les risques. Il convient de rappeler que l'attaque a eu lieu la semaine précédente, par des drones contre deux installations pétrolières Aramco en Arabie saoudite. Cette attaque constitue une menace réelle pour la sécurité régionale.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.