L'Algérie saura relever tous les défis auxquels elle fait face et s'en sortira plus forte    L'état de santé du président n'est pas inquiétant    Le procès de Zoukh, l'ex-wali d'Alger, reporté au 17 novembre    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    287 nouveaux cas en Algérie    Djerad inaugure la 1re Conférence nationale sur l'oeuvre de Malek Bennabi    Zetchi évasif sur la question du deuxième mandat    LDC: Le Real arrache un nul inespéré à Gladbach    Sahara occidental/Minurso: réunion mercredi du Conseil de sécurité    Sahara occidental : l'ONU doit obliger le Maroc à fermer la brèche illégale à El-Guerguerat    Arkab: le projet d'amendement de la Constitution "jette les fondements d'une économie productive diversifiée"    L'amendement de la Constitution, un moyen de réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Campagne: appel à voter pour le changement et l'édification de l'Algérie nouvelle    Projet d'amendement de la Constitution : le référendum, une opportunité pour tracer les contours de l'Algérie nouvelle    Sélection algérienne: "Le contrat de Belmadi a déjà été prolongé"    Qualifications CAN-2021 (4e j.): des arbitres soudanais pour Zimbabwe - Algérie    Covid-19: 287 nouveaux cas, 171 guérisons et 9 décès    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès de l'ex-wali Zoukh au 17 novembre    Nouveau rassemblement de soutien à Khaled Drareni    LE GENERAL CHANEGRIHA AFFIRME : ‘'L'Algérie sortira gagnante''    CELEBRATION DU MAWLID ENNABAWI : Appel au strict respect des mesures préventives    BECHAR : Tentative de suicide par immolation    FETE DE LA REVOLUTION :La journée du dimanche prochain chômée et payée    LES ELEVEURS SONT EXCEDES : Hausse des prix de l'aliment de bétail à Mostaganem    Economie d'énergie : nécessité d'un nouveau mode de consommation du citoyen    Les arabes, les musulmans et la vie sans camembert Président    Le gardien Donnarumma positif au Covid-19    Rahmoun Yazid en renfort    Une caravane médicale au profit des populations nomades    Le 10 novembre, dernier délai pour le dépôt des demandes de licences    Le procès de Karim Tabbou reporté au 16 novembre    Actucult    Risque de covid-19 : Regroupements dangereux des parents devant les écoles    Village le plus propre de Béjaïa : «A Aguemoune Nat Amar, nous avons toujours été propres et organisés»    Le système politique algérien, formation et évolution (1954-2020) : Bonnes feuilles    Reprise des négociations tripartites aujourd'hui    La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs    Une troisième tentative de cessez-le-feu vole en éclats    BMS Corona    L'hôpital Nedjma d'Oran équipé de 14 lits de réanimation    L'ENCRE ET L'HISTOIRE    ES Sétif: La stabilité enfin payante ?    Une majorité de Soudanais contre la normalisation avec Israël    Mascara: Des terres agricoles non exploitées seront récupérées    Bouira: Apprendre à reconnaître les «fake news»    Choc inévitable ?    Tlemcen: L'Institut français relance ses activités    Tiaret: La radio locale souffle sa 22e bougie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le marché pétrolier est resté équilibré»
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 09 - 2019

Le prix du pétrole Brent a rebondi de 20%, sur le marché mondial, et ce, en raison des dernières attaques iraniennes qui ont visé deux importantes infrastructures pétrolières saoudiennes (le groupe Aramco). Le marché a immédiatement réagit, or que les effets de ce choc n'ont pas révélé toute leur ampleur, c'est ce qu'a estimé, l'expert en énergie, Mourad Preur.
Intervenant sur les ondes de la radio algérienne, l'interlocuteur a affirmé que le marché du pétrole avait augmenté de 20%, pour qu'à la suite se stabiliser avec une croissance de 10%. Il estime que malgré l'ampleur des dégâts occasionnés, le marché mondial est resté «équilibré». M. Preur a indiqué qu'en plus de la déclaration de Trump annonçant le déstockage de réserves américaines de brut, « l'Arabie saoudite est capable de supporter, dans l'immédiat, le choc avec ses stocks de 35 jours et ses capacités inutilisées de 2 millions de barils/jour». Il a, de même, souligné qu'«il n'y aura pas de manière mécanique une baisse de l'offre parce que l'Arabie saoudite dispose d'importantes capacités. Ce qui veut dire qu'elle est capable de supporter le choc». « Les équipements qui ont été touchés lors de cette attaque sont des équipements importants», a-t-il ajouté. «Le marché intègre aujourd'hui cette forte incertitude», affirme-t-il, tout en estimant qu'une «perte de production va se traduire par une hausse des prix» lesquels devraient à coup sûr «stimuler le gaz de schiste». Abordant le volet du marché énergétique national, l'expert en énergie, Mourad Preur a précisé qu'il a besoin d'une stabilité de la législation. «La puissance pétrolière de l'Algérie ne doit pas être perçue dans le niveau de ses réserves ou de sa production, mais dans la puissance de Sonatrach», a-t-il expliqué. Il a, de même, appeler au renforcement de cette dernière afin qu'elle puisse monter en puissance et attirer à elle des leaders avec lesquels elle puisse partager les risques. Il convient de rappeler que l'attaque a eu lieu la semaine précédente, par des drones contre deux installations pétrolières Aramco en Arabie saoudite. Cette attaque constitue une menace réelle pour la sécurité régionale.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.