Préoccupations des citoyens: les cadres appelés à prendre leurs responsabilités    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Une perte annuelle de 2 milliards de dollars pour l'Algérie    Aucun vol annulé à cause du coronavirus    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Alger-Abou Dhabi : Les Emirats, ce partenaire «encombrant»    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Cinq DG depuis le début du hirak    Salah Goudjil refuse de quitter le perchoir    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Crash d'un avion militaire à Oum El Bouaghi: décès du pilote et de son assistant    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Palestine : Le Hamas annonce son rejet du plan de paix américain    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tiaret: Plus de 70 millions en fausse monnaie saisis    Tébessa: La journée de la douane    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Blida: Le lait en sachet disponible chez les épiciers    Démantèlement d'un gang armé spécialisé dans le vol par effraction    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    Le président Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    Le gouvernement dément la mort de manifestants    Les vols à destination de la Chine suspendus    11 harraga interceptés au large d'Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Poursuite du procès à Blida
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 09 - 2019

Le procès de Saïd Bouteflika, frère et conseiller de l'ancien Chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika, de l'ex-chef de l'ex-Département du renseignement et de la sécurité (DRS), le général Mohamed Mediène, dit Tewfik, de l'ex-chef du Département de surveillance et de sécurité (DSS), le général Bachir Tartag, et de la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, pour «atteinte à l'autorité de l'Armée» et «complot contre l'autorité de l'Etat», se poursuivait hier mardi devant le Tribunal militaire de Blida.
Le procès se déroule à huis clos, contrairement à ce que des médias avaient évoqué, il y a quelques semaines, à savoir que les audiences seraient retransmises en direct par la télévision nationale publique. En fait, les médias se contentent des bribes d'informations rapportées par les avocats Ainsi, a-t-on pu apprendre, à l'ouverture du procès, qu'un des accusés, en l'occurrence Bachir Tartag, a refusé de comparaitre devant le tribunal, selon Farouk Ksentini, un des avocats du collectif de la Défense, tandis que Saïd Bouteflika s'est refusé de répondre aux questions des juges. Le procès a débuté lundi par l'audition de l'ex-président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaiz, en attendant le passage à la barre d'autres témoins, parmi lesquels des ex-conseillers à la présidence de la République.
En effet, selon des sources médiatiques, sept témoins ont été appelés par le juge du tribunal militaire, parmi lesquels Tayeb Belaiz, ancien président du Conseil constitutionnel, Mohamed Rougab, ancien secrétaire particulier du président déchu Bouteflika, et l'ancien conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi. Selon des propos tenus à la presse par Me Ksentini, ce procès est appelé à durer des jours avant le prononcé du verdict.
Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé aux alentours du tribunal militaire de Blida à l'occasion de ce procès. Pour rappel, Athmane Tartag, dit Bachir, Mohamed Mediène, dit Toufik, et Said Bouteflika, ont été placés le 5 mai dernier en détention provisoire par le juge d'instruction près le tribunal militaire de Blida pour «atteinte à l'autorité de l'Armée» et «complot contre l'autorité de l'Etat». Ils ont été "rejoints", par la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, placée, elle aussi, en détention provisoire par la même juridiction militaire, dans le cadre de l'enquête ouverte contre Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Saïd Bouteflika, poursuivis pour «atteinte à l'autorité de l'Armée et complot contre l'autorité de l'Etat». Ces actes sont punis par les articles 284 du code de justice militaire et 77 et 78 du code pénal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.