Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 10 - 2019

Un concert de musique dédié au chant lyrique et aux pièces pour instruments à cordes a été animé lundi soir à Alger par des ensembles de Corée du Sud, d'Italie, de Turquie et d'Autriche, au plaisir d'un public venu nombreux apprécier les œuvres de célèbres compositeurs et arrangeurs, inscrites au programme du 11e Festival culturel international de musique symphonique (Fcims).
Un duo, un trio, un quatuor et un quintet, respectivement, se sont succédé près de deux heures durant, sur la scène de l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh , présentant au public des programmes variés de différentes époques de la musique universelle, ainsi que d'autres plus contemporains. Pour la première fois à Alger, l'ensemble, «Duo coréen», composé par la pianiste Eunji Han et la cantatrice soprano Hyeyoung Kim, a séduit le public avec une variété de pièces écrites par de grands compositeurs, Claude Debussy, R. Strauss, F. Obradros, G. Donizetti, Charles Gounod et Léonard Bernstein notamment. Avec une voix suave et cristalline, Hyeyoung Kim a enchanté l'assistance, faisant montre de ses grandes capacités à atteindre, avec aisance, des notes aux degrés les plus aigues, soutenue par Eunji Han, une virtuose du piano qui a également étalé tout son savoir faire, au plaisir des spectateurs qui ont longtemps applaudi les deux artistes. La soprano Barbara Favali, le ténor Enrico Zagni, et le pianiste Carlo Ardizzoni, formant le «Trio italien», ont livré une prestation de haute facture, interprétant une quinzaine de pièces courtes, de C. Lombardo, F. Lahr et une série de Chants puisés du terroir et de la tradition italienne. Se donnant la réplique dans des atmosphères d'opéra, où l'émotion est exprimée par le lyrisme et le mouvement, les deux vocalistes, apparemment «habités» par les rôles qu'ils incarnaient, jouaient leurs personnages respectifs, sur des airs que le pianiste Carlo Ardizzoni interprétait avec virtuosité et que la cantatrice et son partenaire, chantaient avec des voix présentes, aux tessitures larges. Dans une toute autre ambiance, le quatuor turc, «Ensemble CSO Cello Quartet», représenté par les violoncellistes, Ibrahim Aydogdu, Yigit Tan, Yaz Irmak et Omar Sengler, a embarqué l'assistance dans un voyage onirique, à travers une dizaine de pièces des plus contemporaines, conçues dans différents styles de musiques par des compositeurs de renom. Parmi les compositeurs et les pièces que le quatuor turc a choisi d'interpréter, L'Italien Enio Morricone et la pièce qu'il a composée pour le célèbre film western «Le bon, la brute et le truand», «Bohemian Rhapsody» du grand Fredy Mercury, chanteur du groupe anglais mythique, «The Queen», «Oblivion» de A. Piazzola, «Moon River» de H. Mancini, «Lorca tango» de T. Erdener, ou encore, «Austrias», partition d'une difficulté aigue, écrite par L. Albaniz pour guitare et brillamment reprise par le quatuor de violoncelles. Longtemps applaudi par le public, l'«Ensemble CSO Cello Quartet» a ensuite cédé la scène au quintet autrichien, «Concilium Musicum Wien» qui, dans un répertoire plus apaisé, a exécuté une dizaine de pièces, dont, les quatre mouvements de «Divertissement» de J. Haydn, «Salon Polka» de J. Strauss (père) et «Berceuse et danse pour violon» de Paul Angerer. Dans des atmosphères empreintes de solennité, les musiciens, Christoph Angerer (violon-alto), Milan Nikolic (violon), Bernhard Aichner (violoncelle), Damian Saul Posse Robles (contrebasse) et Robert Pinkl (flûte), formant le quintet autrichien, ont brillé de maîtrise technique et de dextérité, faisant sentir la rigueur académique des grandes écoles de musique. En présence des ambassadeurs et représentants des missions diplomatiques accréditées à Alger des quatre pays à l'affiche notamment, le public s'est délecté durant cette soirée qui a réuni différents styles de musiques. «Une soirée magnifique, une musique de qualité et un public merveilleux», a tenu à faire remarquer une spectatrice accompagnée de ses deux enfants. Seize pays participent au 11e Festival culturel international de musique symphonique qui se poursuit jusqu'au 17 octobre à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh, avec au programme de la soirée de mardi, la Suède, le Japon et la Russie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.