Les procès de 14 anciens ministres s'ouvrent prochainement    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : Les secteurs des Mines,de la Santé et des Finances au menu    RESSOURCES EN EAU : Arezki Berraki veut lutter contre la bureaucratie    DEPECHE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Vers l'adoption de l'enseignement à distance    Vers la révision de la loi sur la Monnaie et le Crédit et la prise en charge des risques de change    LE PRESIDENT TEBBOUNE AFFIRME : L'Etat financera "la campagne électorale des jeunes''    PROTECTION CIVILE DE MOSTAGANEM : Plus de 265 interventions en une semaine    EL-BAYADH : La BRI arrête 4 individus faisant l'objet de mandats d'arrêt    Président Tebboune: "Il n'existe aucune restriction à la liberté de la presse en Algérie"    Révision de la loi électorale : La Commission a deux mois et demi pour soumettre son travail    Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    Un élément abattu et un pistolet mitrailleur récupéré à Jijel    Report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad    L'Arabie saoudite va-t-elle suivre ?    203 nouveaux cas, près de 50.000 au total    Colère des transporteurs privés    Communiqué du Conseil des ministres (Texte intégral)    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    La justice à la recherche des complices de Haddad    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Où est l'Algérie ?    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 10 - 2019

Un concert de musique dédié au chant lyrique et aux pièces pour instruments à cordes a été animé lundi soir à Alger par des ensembles de Corée du Sud, d'Italie, de Turquie et d'Autriche, au plaisir d'un public venu nombreux apprécier les œuvres de célèbres compositeurs et arrangeurs, inscrites au programme du 11e Festival culturel international de musique symphonique (Fcims).
Un duo, un trio, un quatuor et un quintet, respectivement, se sont succédé près de deux heures durant, sur la scène de l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh , présentant au public des programmes variés de différentes époques de la musique universelle, ainsi que d'autres plus contemporains. Pour la première fois à Alger, l'ensemble, «Duo coréen», composé par la pianiste Eunji Han et la cantatrice soprano Hyeyoung Kim, a séduit le public avec une variété de pièces écrites par de grands compositeurs, Claude Debussy, R. Strauss, F. Obradros, G. Donizetti, Charles Gounod et Léonard Bernstein notamment. Avec une voix suave et cristalline, Hyeyoung Kim a enchanté l'assistance, faisant montre de ses grandes capacités à atteindre, avec aisance, des notes aux degrés les plus aigues, soutenue par Eunji Han, une virtuose du piano qui a également étalé tout son savoir faire, au plaisir des spectateurs qui ont longtemps applaudi les deux artistes. La soprano Barbara Favali, le ténor Enrico Zagni, et le pianiste Carlo Ardizzoni, formant le «Trio italien», ont livré une prestation de haute facture, interprétant une quinzaine de pièces courtes, de C. Lombardo, F. Lahr et une série de Chants puisés du terroir et de la tradition italienne. Se donnant la réplique dans des atmosphères d'opéra, où l'émotion est exprimée par le lyrisme et le mouvement, les deux vocalistes, apparemment «habités» par les rôles qu'ils incarnaient, jouaient leurs personnages respectifs, sur des airs que le pianiste Carlo Ardizzoni interprétait avec virtuosité et que la cantatrice et son partenaire, chantaient avec des voix présentes, aux tessitures larges. Dans une toute autre ambiance, le quatuor turc, «Ensemble CSO Cello Quartet», représenté par les violoncellistes, Ibrahim Aydogdu, Yigit Tan, Yaz Irmak et Omar Sengler, a embarqué l'assistance dans un voyage onirique, à travers une dizaine de pièces des plus contemporaines, conçues dans différents styles de musiques par des compositeurs de renom. Parmi les compositeurs et les pièces que le quatuor turc a choisi d'interpréter, L'Italien Enio Morricone et la pièce qu'il a composée pour le célèbre film western «Le bon, la brute et le truand», «Bohemian Rhapsody» du grand Fredy Mercury, chanteur du groupe anglais mythique, «The Queen», «Oblivion» de A. Piazzola, «Moon River» de H. Mancini, «Lorca tango» de T. Erdener, ou encore, «Austrias», partition d'une difficulté aigue, écrite par L. Albaniz pour guitare et brillamment reprise par le quatuor de violoncelles. Longtemps applaudi par le public, l'«Ensemble CSO Cello Quartet» a ensuite cédé la scène au quintet autrichien, «Concilium Musicum Wien» qui, dans un répertoire plus apaisé, a exécuté une dizaine de pièces, dont, les quatre mouvements de «Divertissement» de J. Haydn, «Salon Polka» de J. Strauss (père) et «Berceuse et danse pour violon» de Paul Angerer. Dans des atmosphères empreintes de solennité, les musiciens, Christoph Angerer (violon-alto), Milan Nikolic (violon), Bernhard Aichner (violoncelle), Damian Saul Posse Robles (contrebasse) et Robert Pinkl (flûte), formant le quintet autrichien, ont brillé de maîtrise technique et de dextérité, faisant sentir la rigueur académique des grandes écoles de musique. En présence des ambassadeurs et représentants des missions diplomatiques accréditées à Alger des quatre pays à l'affiche notamment, le public s'est délecté durant cette soirée qui a réuni différents styles de musiques. «Une soirée magnifique, une musique de qualité et un public merveilleux», a tenu à faire remarquer une spectatrice accompagnée de ses deux enfants. Seize pays participent au 11e Festival culturel international de musique symphonique qui se poursuit jusqu'au 17 octobre à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh, avec au programme de la soirée de mardi, la Suède, le Japon et la Russie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.