Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le ministre de la santé répond personnellement à des appels sur le numéro vert 3030    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Coronavirus: Aucune personne ayant approché le ressortissant italien ne présenterait des signes inquiétants    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune se rend à la Mosquée du Prophète à Médine    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Rassemblement de protestation des Patriotes    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    10 ans de prison requis contre Kamel Chikhi    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Les explications du ministère de la Santé: Le coronavirus arrive en Algérie    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Dispenser des formations en hydrocarbures dans les wilayas du Sud»
Publié dans La Nouvelle République le 01 - 12 - 2019

Le candidat libre à la présidentielle du 12 décembre prochain, Abelmadjid Tebboune s'est engagé, hier dimanche, à partir de Ouargla, à introduire la branche hydrocarbures dans le secteur de la formation et de l'enseignement professionnel à travers les wilayas du Sud du pays. Où, à-t-il indiqué, les puits de pétrole et du gaz sont concentrés.
Intervenant lors d'un meeting électoral animé à Ouargla, Abdelmadjid Tebboune a mis en avant les souffrances endurées par les populations du Sud du pays, une région, a-t-il observé marginalisée. «Je m'engage à relever le défi et à lutter contre la marginalisation et l'injustice auxquelles sont confrontées les villes de cette région du pays, si je venais à être élu à la magistrature suprême. Tout le monde ne sera pas déçu», a-t-il dit. Le prétendant indépendant à la présidence de la République, Abdelmadjid Tebboune a, à l'occasion, réitéré son engagement à lutter contre le chômage à travers plusieurs mécanismes contenus dans son programme électoral.
Dont, a-t-il détaillé, la création d'une banque chargée de l'accompagnement des projets économiques des jeunes, l'incitation des start-up afin de créer de nouvelles richesses à même d'éliminer le chômage et la marginalisation. «Mon programme électoral permettra d'effectuer un examen minutieux des problèmes de l'Algérie dans tous les secteurs, à leur tête les problèmes liés à la frange des jeunes et le phénomène de l'émigration clandestine», a-t-il indiqué.
Abdelmadjid Tebboune, s'est, également, engagé à hisser le taux d'intégration de la production nationale dans les investissements étrangers, ainsi qu'à favoriser et encourager tout investissement qui utilise des intrants et des matières premières nationaux et créer l'emploi. Le candidat Abdelmadjid Tebboune, a, à l'occasion, promis le rétablissement du CNES dans la position qu'il mérite, notamment en renforçant ses prérogatives. Et à créer un réseau national de collecte des données statistiques sur les plans local et national dans l'objectif de renforcer la crédibilité des statistiques et des indicateurs socio-économiques afin de rendre les réformes programmées plus efficaces.
Et la création du Conseil national de la recherche scientifique et des technologies de façon à l'ériger en catalyseur du développement socio-économique, à travers la création de relations étroites avec le gouvernement et les entreprises publiques et privées, outre la valorisation de la mission de l'enseignant universitaire et de l'universitaire et l'amélioration de leur statut.
Le candidat indépendant à la présidence de la République, Abdelmadjid Tebboune, a également plaidé pour l'application ce qu'il a qualifié d'une nouvelle politique de développement hors hydrocarbures, la substitution des produits importés par d'autres locaux en vue de préserver les réserves de change, la promotion des start-up et le renforcement du rôle économique des collectivités locales dans le développement et la diversification de l'économie nationale. «Je m'engage par devant Dieu et par devant le peuple à tout entreprendre, si je suis élu à la magistrature suprême, pour réaliser les attentes et les aspirations légitimes portées par le mouvement populaire du 22 février pour un changement global et véritable à même de permettre à notre pays de se redresser et prendre un nouveau départ», a-t-il promis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.