Le dossier du journaliste Saïd Boudour renvoyé    La copie prête dans quinze jours    "Sonatrach est une équipe et changer de P-dg n'a pas d'impact"    Entente totale entre l'Algérie et le Qatar    Rezig pointe du doigt les accords commerciaux    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    Le Doyen met la pression sur le Chabab    L'épidémie continue de s'étendre    Liverpool : Alexander-Arnold bat son propre record    Le Président Tebboune et l'Emir du Qatar se félicitent de l'évolution des relations bilatérales    Manchester City vise un latéral argentin    Logement: Nasri ordonne l'accélération de la cadence de réalisation des projets en cours    Noureddine Khaldi, nouveau directeur général des Douanes    ATTEINTE AUX SYMBOLES DE LA REVOLUTION : Appel à l'application des lois de la République    Constitution: le Comité d'experts achèvera sa mission vers le 15 mars prochain    FAUTE DE TRANSPORT DES ELEVES SCOLARISES : Le programme de vaccination risque l'échec à Mostaganem    SIDI BEL ABBES : 29.000 demandes de logements à la daïra    Le Coronavirus poursuit sa propagation faisant des victimes et des dégâts collatéraux    Accidents de la route: 30 morts et 1.270 blessés en une semaine    Attention, le Mouloudia arrive !    Etat d'alerte sanitaire en Tunisie    L'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis à l'étude    Israël vise le Jihad islamique palestinien à Gaza et en Syrie    Le vote de confiance reporté à jeudi    Le Chabab alterne le bon et le moins bon    Ouadjaout passera-t-il aux sanctions ?    Sit-in des corps communs de l'éducation nationale devant la wilaya    ACTUCULT    L'infrangible lien…    Parution en France d'"Algérie décennie 2010-2020 : aux origines du mouvement populaire du 22 février"    Amnesty International projette un film sur le hirak    Le café littéraire évoque l'épopée historique de l'Emir Abdelkader    Carnaval : «Laissez Alost être Alost», répond le maire aux accusations d'antisémitisme    Il aura lieu au tribunal de Sidi M'hamed : Le procès de Karim Tabbou programmé pour le 4 mars    Procès des détenus du mouvement populaire : L'autre tribune des «hirakistes»    La femme dans le mouvement populaire : Le nouveau souffle du féminisme en Algérie    Encore une transgression de la loi    Championnats les plus fair-play : L'Algérie 54e mondial    «Camus a vécu à Alger la moitié de sa courte vie»    Transition énergétique: objectif 16 000 mégawatts d'énergies renouvelables à l'horizon 2035    Objectif : La relance du cinéma algérien    Plan d'action du gouvernement: Impérative amélioration du pouvoir d'achat    Pour dénoncer la mainmise des organisations «estudiantines»: Sit-in aujourd'hui des enseignants de l'institut de maintenance de l'université Oran 2    Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples    Respectivement ex-directeur du protocole de Bouteflika et patron de Safina: Reguieg et Metidji incarcérés    Conseil des ministres: Un observatoire de prévention contre la discrimination et le discours de haine    Baisse significative de la participation aux législatives    Mercedes-Benz dévoile son programme pour Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NCA Rouiba conclu un accord avec le groupe français Castel
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 01 - 2020

Au moment où des experts et entrepreneurs tentent de colmater les brèches causées par la fracture économique et politique, certaines entreprises sombrent dans la crise financière. En détresse financière depuis des années, l'entreprise nationale NCA Rouiba a décidé de sortir de la Bourse d'Alger et de s'associer avec la société Brasseries Internationales Holding Ltd (BIH).
Les deux partenaires viennent de conclure officiellement leur accord, et ce, après approbation du Conseil d'administration de NCA Rouiba. La quête aux investisseurs étrangers et l'ouverture du marché national deviennent de plus en plus une évidence pour surmonter la crise économique du pays, notamment, des entreprises nationales. Certaines emboitent déjà le pas pour sauver leur investissement et par faute d'alternative et de soutien avéré de l'Etat. C'est ce qu'a fait NCA Rouiba. Dans un communiqué rendu public par l'entreprise nationale NCA Rouiba, un accord a été conclu entre la compagnie algérienne représentée par Slim Othmani, président du Conseil d'administration, la société Brasseries Internationales Holding Ltd (BIH), représentée par M. Gilles Martignac, et certains actionnaires de NCA Rouiba. Tous les actionnaires ont exprimé, sans aucune opposition, leur volonté «de prendre part au redressement de l'entreprise emblématique que constitue NCA Rouiba dans les délais très courts qu'imposait la situation de la Société», indique le même document. Devant l'urgence de sa situation financière difficile, «un financement d'urgence en faveur de NCA Rouiba a été mis en place, avec le soutien du groupe BIH, pour un montant de 945 millions de dinars», explique l'entreprise. Ce financement s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord annoncé le 30 décembre 2019. «Cet accord a pour objet notamment de sécuriser un apport de fonds propres de la part du groupe BIH par augmentation de capital de NCA Rouiba et faire face aux difficultés financières actuelles de NCA Rouiba. Les parties à cet accord entendent se coordonner pour mener une politique commune à l'égard de la Société dans les mois qui viennent, à travers notamment une étroite concertation dans la conduite des affaires de NCA Rouiba nécessaire à la mise en œuvre du plan d'adossement», révèle la même source. De plus, «il est envisagé un projet d'offre publique de retrait (OPR) de NCA Rouiba qui serait suivie d'une radiation des actions de NCA Rouiba de la Bourse des Valeurs d'Alger», ajoute-t-elle. Le départ de NCA Rouiba de la Bourse d'Alger ne fera qu'aggraver la situation de celle-ci qui peine à décoller, faute d'attractivité et de mouvement sur le marché. Un constat qui ne date pas d'aujourd'hui et sur lequel ont alerté plusieurs financiers qui insistent sur l'urgence de réanimer et réactiver la Bourse d'Alger. Egalement, ouvrir le marché algérien à l'investissement étranger ainsi que le capital de certaines entreprises et banques publiques seraient une solution à la crise financière. C'est ce que vient de faire NCA Rouiba qui a choisi un partenaire solide et efficace pour assurer sa survie sur le marché national. Son associé, BIH-Groupe Castel prévoit, parallèlement, selon le même communiqué d'acquérir, «dans les prochains jours, la totalité du capital de la société AfricInvest qui détient 14,82% du capital et des droits de vote de NCA Rouiba».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.