Grande mobilisation du hirak    "C'est le peuple qui a sauvé le pays"    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui    Lancement du nouveau Groupement algérien des acteurs du numérique    Samsung prépare sa DexBook : Transformer son smartphone en PC    Victoire impérative des Verts    La réactionmolle du bureau fédéral !    Le ministère déplore les appels à l'escalade    Premier décés en Italie, l'oms tire la sonnette d'alarme    PSG : Les joueurs recadrés par Leonardo    Nécessité pressante d'un réseau d'assainissement pour la zone industrielle de Hassi Ameur    Tebboune évoque la fermeture des frontières avec le Maroc    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Serport annonce ses grands projets    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Report du derby USMA – MCA : Une décision politique    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    4morts et 32 blessés en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'UA appelée à prendre des mesures d'urgence
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 01 - 2020

La République arabe sahraouie démocratique (RASD) a appelé l'Union africaine (UA) et ses membres à prendre des mesures d'urgence pour amener certains Etats africains à revenir sur leurs graves décisions d'ouverture de «consulats» dans la partie occupée des territoires sahraouis.
L'ouverture par la Côte d'Ivoire, les Comores, la Gambie, la Guinée et le Gabon de consulats dans les territoires occupés du Sahara occidental est un «un acte dangereux qui viole tous les principes ayant présidé à la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), en particulier l'intangibilité des frontières existant au moment de l'accession à l'indépendance, conformément à l'article 4 de l'Acte constitutif de l'Union africaine», a affirmé le ministère des Affaires étrangères (MAE) sahraoui dans un communiqué. Par leurs décisions unilatérales d'ouverture de consulats dans la partie occupée du Sahara Occidental, ces Etats africains ont foulé aux pieds d'autres principes et objectifs de l'Union africaine, notamment son Pacte de non-agression et de défense commune, a ajouté le MAE sahraoui.
Le communiqué évoque le message urgent adressé par le président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali au président de la Commission de l'UA concernant l'implication de pays membres de l'UA avec l'occupant marocain dans les agressions contre le peuple sahraoui et sa souveraineté, outre la violation flagrante de leurs engagements contenus dans les statuts et décisions de l'Union, à travers l'ouverture «de consulats» dans la partie occupée de la République sahraouie.
Le ministère sahraoui des Affaires étrangères qualifie les décisions prises par les pays africains sus-cités de manquement à leurs obligations et leurs engagements. De par son droit d'autodéfense garanti par les statuts de l'UA, la charte de l'ONU et les résolutions de la légalité internationale qui ne reconnaissent pas la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, l'Etat sahraoui répondra aux violations de sa souveraineté et du droit de son peuple à l'autodétermination et à l'indépendance, conclut le communiqué.
Futsal : la domiciliation du tournoi à Laâyoune occupée,une atteinte au droit international
L'ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger, Abdelkader Taleb Omar a affirmé, dimanche que l'acceptation par la Confédération africaine de football (CAF) de la domiciliation de la Coupe d'Afrique des nations de futsal dans la ville sahraouie occupée de Laâyoune constituait «une atteinte au droit international et une violation flagrante de la charte constitutive de l'Union africaine (UA)». S'exprimant à la chaine Radio Algérie Internationale (RAI), l'ambassadeur sahraoui, également membre du Secrétariat national du Front Polisario, a précisé qu'une «telle attitude d'une institution ou d'une instance africaine est une atteinte au droit international et une violation flagrante à la charte constitutive de l'UA, signée par le Maroc et l'Etat sahraoui qui est membre fondateur de l'UA».
«Les Nations Unies considèrent, à ce jour, le Sahara Occidental comme un territoire non autonome. Son statut est examiné chaque année parmi les 17 territoires non encore décolonisés, d'autant que la présence de la mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) se veut une preuve manifeste que le Sahara occidental est une zone de conflit et soumise à la décolonisation et a ses caractéristiques et ses lois», a-t-il dit. Il a affirmé que l'aval donné par la CAF à la décision de la Fédération royale marocaine du football (FRMF) d'organiser la CAN 2020 de futsal dans la ville de Laâyoune occupée au Sahara Occidental, demeure une tentative de la part du régime marocain d'induire en erreur certaines parties qui ne se rendent pas compte des conséquences de cette démarche".
Le Maroc est entré dans l'UA avec une feuille de route claire, celle reconnue au niveau international et qui ne comprend aucunement le Sahara occidental, c'est pourquoi, a-t-il expliqué, cette démarche est une violation flagrante à la légalité internationale, ajoutant que le Sahara Occidental usera de tous les mécanismes africains lui permettant de déposer plainte et contester cet acte préjudiciable». A ce propos, l'ambassadeur sahraoui a fait savoir que l'Etat sahraoui «contactera les pays pour se retirer de cette compétition, de même qu'il dénonce fermement cette démarche qui détourne le sport de ses objectifs humanitaires et nobles liant les peuples et ce dans le but de le transformer en un moyen de soutien à l'injustice et au colonialisme». Par ailleurs, l'ambassadeur sahraoui a salué la position de la Fédération algérienne du Football (FAF) qui a adressé une lettre à la CAF dans laquelle elle refuse sa participation à de telles compétitions, à l'instar de l'Afrique du Sud dont les instances sportives ont également refusé d'y participer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.