L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Il faut mettre les diplômes universitaires en conformité avec les besoins économiques»
Le Premier ministre depuis Annaba :
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 09 - 2020

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a indiqué dimanche à Annaba, que l'entreprise industrielle qui produit de la richesse et de la valeur ajoutée représente «le pilier» de l'économie nationale.
Lors de son passage à une émission de la radio nationale à partir d'Annaba, Djerad a affirmé que «l'entreprise industrielle qui produit de la richesse et de la valeur ajoutée constitue le pilier de l'économie nationale et que les jeunes ont un rôle et une place importants dans cette perspective». Dans ce sens, il a mis l'accent sur la nécessité de mettre les diplômes universitaires en conformité avec les besoins et préoccupations économiques, tout en affirmant que la politique industrielle du programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, «s'appuie sur une approche s'articulant autour de trois principaux axes à savoir, la méthodologie en matière de gestion, l'orientation vers un management moderne dans le fonctionnement de l'entreprise et l'abandon de la gestion administrative et bureaucratique». Le Premier ministre a également souligné que la création de petites industries et des industries de transformation «ne nécessite pas de gros investissements, mais plutôt d'encourager l'investisseur national qui se base uniquement sur le travail en plus de la complémentarité entre l'industrie et d'autres domaines économiques».
A cette occasion, Abdelaziz Djerad a fait savoir que le début de la récupération et l'exploitation de l'important stock de restes de matériaux ferreux ainsi que les composants du Haut-Fourneau n° 1 inexploité du complexe Sider El Hadjar s'inscrit dans le cadre d'une «gestion rationnelle», rappelant que l'exploitation de ces résidus est «susceptible de couvrir les besoins du complexe durant une période de 6 mois». Le Premier ministre qui a qualifié le complexe sidérurgique de «symbole et de pôle industriel important», a fait état de la possibilité d'exploiter la superficie qui renferme les restes de matériaux en fer pour relancer d'autres industries en complémentarité avec Sider El Hadjar.
Il est à noter que Monsieur Djerad a donné, lors de cette visite, le coup d'envoi au démantèlement de la carcasse du Haut-Fourneau n°1 du complexe sidérurgique El Hadjar et la récupération des résidus de minerais de fer amoncelés comme matière première pour la production de matériaux industriels au sein du complexe. Inexploité depuis 2009, le Haut-Fourneau n°1 représente environ 150.000 tonnes de résidus de fer non utilisés et susceptibles de couvrir les besoins du complexe sidérurgique pendant une durée d'environ 6 mois, a-t-on appris sur les lieux. «Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'une vision s'appuyant sur l'exploitation des ressources disponibles et inexploitées pour relancer l'activité économique du complexe», a précisé le Premier ministre lors de son inspection du complexe d'El Hadjar.
Il a, à ce propos, relevé que cette opération «permettra la récupération d'un stock important de matériaux en acier inexploités, et composant la vieille installation métallique pour produire des matériaux industriels qui serviront à relancer d'autres industries de transformation». Après avoir suivi un documentaire filmé sur l'histoire du complexe Sider, sa création, les phases économiques traversées ainsi que les différents investissements dont il a bénéficié, le Premier ministre a fait savoir que «Sider El Hadjar demeure un des fleurons de l'industrie lourde algérienne», relevant qu'»en 2020 il y a eu un bond qualitatif dans la gestion et le management de l'industrie dans notre pays». Le chef de l'Exécutif, en visite de travail dans la wilaya d'Annaba, en compagnie des ministres de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, et de l'Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, avait supervisé le lancement officiel des examens du Baccalauréat (session 2020) au centre d'examen, CEM Chaieb Larbi, et ce, avant de se rendre au complexe Sider El Hadjar pour donner le coup d'envoi de l'opération de récupération et l'exploitation des matières ferreux du Haut-Fourneau n° 1 comme matière première.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.