Le DG du journal «Echaab» limogé    Algérie-Egypte: Donner un nouveau souffle à la coopération économique    Hydrocarbures: «Occidental Petroleum Corporation» veut faire plus en Algérie    Téléphonie mobile: L'Algérie rachète les actions de Veon dans Djezzy    Espagne : Le Parlement veut rétablir les relations avec l'Algérie    Libye: La désignation d'un représentant de l'ONU divise    Equipe nationale U18: L'urgence d'un système de développement    Un réseau de quatre individus arrêté: Plus de 25.600 comprimés psychotropes saisis    Une nouvelle stature    Tipasa: Un trafic international de cartes de paiement électronique démantelé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «Bâtissons des projets communs!»    Le prince de Monaco a séjourné à Oran    9 manifestants tués à Khartoum    Fin de parcours du touriste judiciaire    L'entrée fracassante des Algériens    Messi poussé vers la sortie?    Le club à l'affût pour Neymar    Un pays à la recherche de son destin    Trois projets de loi adoptés    L'Algérie dansera tout l'été    L'été en pente douce    La grande vadrouille    La rentrée scolaire se prépare en été    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Répéter, vaut souvent, convaincre!    «Je veux rallumer la Bougie»    Le HCA lance le débat    Clôture en apothéose    JM/Boxe dames : Hadjila Khelif (-60 kg) offre à l'Algérie une 2e médaille d'or    60e anniversaire de l'Indépendance: l'ANP organise un défilé militaire mardi prochain    JM/handball/ dames Gr.A - 1re journée : le point après Algérie - Croatie 21-31    JM /Athlétisme (2e journée) : Abdelmalik Lahoulou décroche le bronze sur 400M haies    Le ministre de la Communication installe les nouveaux DG d'El Chaâb et d'El Massa    Assurances: le DG de la CNMA, Cherif Benhabilès, élu vice-président de l'OAA    Lamamra à Beyrouth pour prendre part à la Réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères    Inter Milan: Onana et Mkhitaryan, c'est signé !    Aïd Adha: mise en place d'un système d'encadrement sanitaire au niveau des points de vente de bétail et abattoirs autorisés    Formation/enseignement professionnels: diversifier les offres de formation en tenant compte des spécialités prioritaires    Front Polisario: le massacre horrible perpétré par les autorités marocaines contre les migrants africains, "un crime presque parfait"    Grand Prix Assia Djebar du roman : les lauréats distingués à Alger    JM 2022: Oran vibre au rythme de la mode algérienne et de l'habit traditionnel    Sidi Bel-Abbes: ouverture du festival international de danse populaire    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Prise en charge des sans domiciles fixes (SDF) dans la wilaya de Khenchela
Précision des représentants de la société civile
Publié dans La Nouvelle République le 10 - 03 - 2021

Des représentants de la société civile de la wilaya de Khenchela ont pris attache avec la rédaction du journal pour apporter des précisions au sujet de certaines informations rapportées par nos soins sur les colonnes de La Nouvelle République, édition du mercredi 10 mars 2021 à la page N° 9 (Région).
Nos interlocuteurs ont tenu à apporter un démenti catégorique au sujet de la prise en charge d'un jeune SDF par les services de la direction de l'action sociale. Sur notre papier, nous avons indiqués, je cite : « Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons que la direction de l'action sociale a dépêché une brigade au chevet de ce jeune gravement malade, selon les citoyens ». Pour rappel, l'information en question nous a été donnée par un fonctionnaire exerçant au niveau de la DAS de khenchela. Notre interlocuteur qui s'est présenté comme un chef de service est psychologue nous a fait savoir qu'il s'engagerait à dépêcher une brigade de la DAS pour évacuer le jeune SDF malade vers l'hôpital afin de subir des examens médicaux. Les représentants de la société civile ont indiqué qu'aucun fonctionnaire de la direction de l'action sociale ne s'est déplacé à l'endroit où se trouvait le jeune SDF.
Nos interlocuteurs ont ajouté que des citoyens ont mis des cartons pour protéger le jeune SDF des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Khenchela dans la nuit du 9 au 10 mars 2021. « Le pauvre jeune est toujours sur place (Cité Yousfi, cité Hasnaoui). Il souffre apparemment des douleurs à la jambe et au ventre, il est livré à lui-même », nous a-t- il fait savoir. Nous tenons quand même à présenter nos excuses aux lecteurs pour cette fausse information, et ce, même si nous n'avons fait que rapporter les déclarations d'un fonctionnaire de la DAS. Par ailleurs, nous avons expliqué à nos interlocuteurs que les services de la DAS ont indiqué que le jeune en question a refusé l'offre de la brigade de nuit de l'évacuer vers la bâtisse dite «Dar Merkiche». Le représentant de la société civile a répondu que la dernière sortie de la brigade de nuit remonte au 23 et 24 février dernier.
Depuis cette date, aucune sortie nocturne de la brigade mixte n'a été effectuée à ce jour. Toujours et selon nos interlocuteurs, ce n'est pas uniquement le jeune en question qui aurait refusé son évacuation au niveau de la vieille bâtisse «Dar merkiche», mais la majorité des personnes sans domiciles fixes. «La bâtisse en question est fréquenté régulièrement par 15 à 25 individus, la majorité souffrait des troubles psychiques. La place des malades en question devrait être au niveau d'un asile psychiatrique et non pas dans cette bâtisse», nous a-t-il expliqué. Comme nous l'avons souvent signalé dans nos précédentes éditions, la wilaya de Khenchela souffre de l'absence flagrante de structure d'hébergement pour les personnes sans domiciles fixes.
La wilaya de Khenchela ne dispose pas d'asile psychiatrique ou de centre hospitalier destiné aux malades mentaux. Seuls quelques cas de malades mentaux sont évacués vers la wilaya de Batna ou de Constantine. En plus des difficultés de la paperasse en la matière dont la fameuse réquisition, ce n'est pas toujours facile de trouver une place au niveau des hôpitaux des wilayas limitrophes, a-t-on appris. En somme, les personnes sans abris, dont le jeune Zaki, continueront de souffrir tant qu'une prise en charge effective n'a pas été mise en place par les autorités concernées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.