Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Le départ de Messi ne passe toujours pas pour Tebas    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le sort du RAJ connu ce mercredi    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Commission ministérielle de la Fatwa: Les salles d'ablution maintenues fermées    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La recette du Président    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    Belmadi en mode mondial    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Pas d'interférences dans les affaires de l'Algérie»
L'ambassade de Turquie :
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 04 - 2021

L'ambassade de Turquie en Algérie a réagi, dimanche, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, aux «allégations selon lesquelles la Turquie s'efforce d'interférer sur la scène politique algérienne et qu'elle aurait agi en faveur de certains éléments».
Cela ne reflète nullement la vérité, selon le communiqué qui ajoute que ces allégations relayées par certains médias «cherchent à porter atteinte aux relations entre les deux pays amis et frères». L'ambassade de Turquie en Algérie estime qu'«il est évident que les auteurs de cette propagande mensongère et de fausses rumeurs, qui visent à brouiller l'évolution positive des relations chaleureuses et amicales entre la Turquie et l'Algérie, ne tiennent pas compte de la profondeur des liens fraternels entre les deux pays. Ces relations bilatérales, qui se développent dans tous les domaines sur la base du respect mutuel ainsi que les liens sincères remontant à plusieurs siècles entre les peuples des deux pays, sont suffisamment forts et puissants au point de faire échouer toutes les initiatives négatives qui tentent de nuire à ces relations».
L'ambassade de Turquie en Algérie appelle les «organismes de presse à revérifier leurs sources d'information, montrer une vigilance accrue quant à la publication d'informations spéculatives et infondées, et agir dans le respect de la déontologie journalistique». Les relations entre l'Algérie et la Turquie sont au beau fixe si l'on en juge par leur dimension économique. Il y a un mois, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a reçu l'ambassadeur de la République de Turquie en Algérie, Mme Mahinur Özdemir Göktaş. La rencontre avait permis aux deux parties de «procéder à un large échange de vues sur l'état et les perspectives de développement des relations bilatérales dans divers domaines», ajoute le communiqué.
Un intérêt particulier a été accordé à «la consolidation de l'aspect économique du partenariat algéro-turc, des investissements et à la dynamisation des mécanismes bilatéraux de coopération». Au début de l'année, c'est le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, qui recevait l'ambassadrice de Turquie en Algérie, avec laquelle il avait évoqué les opportunités de coopération entre les deux pays. Au cours de cet entretien qui s'est déroulé au siège du ministère, Mohamed Arkab s'était félicité de la qualité des relations avec les entreprises turques intervenant dans le secteur minier algérien et avait appelé «à leur approfondissement».
Le ministre avait également informé Mme Özdemir Göktas des nouvelles opportunités de coopération et partenariat, notamment les ressources humaines, la formation et expertise, le développement des mines, le développement des cartes géologiques à travers l'appel aux universités et les centres de recherche, ainsi que le domaine législatif régissant le secteur minier. Pour sa part, Mme Özdemir Göktas avait noté avec un «grand intérêt» ces opportunités et s'était engagée à informer la partie turque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.