Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Des instructions à concrétiser dans les «meilleurs délais»    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Un choc nucléaire inévitable ?    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Peaux de banane !    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Lamamra: «La Palestine est la clé de la paix»    L'heure de vérité    Le plan de Benzema    Brèves Omnisports    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    Du coke russe pour le haut-fourneau    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    La tension monte d'un cran au Maroc    Borne et les préoccupations de l'heure    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un groupe professionnel dans son jeu et ses actes
Equipe nationale
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 11 - 2021

On en rencontre de plus en plus dans les rues et boulevards d'Alger et même hors wilaya, notamment dans les espaces publiques.Des Algériens se laissent emporter par cette vague mobilisatrice autour des prochaines rencontres que livreront les Verts, dont la première aura lieu ce vendredi face à Djibouti au Caire (Algérie) et la seconde le 16 novembre face au Burkina Faso au stade Tchaker de Blida, et ce, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. En attendant, les supporteurs remettent l'éternel refrain «on est les champions, on sera au Qatar et personne ne peut nous déstabiliser... Seul le terrain livrera son premier verdict ce vendredi, l'autre dans une semaine».
L'ambiance s'amplifie de plus en plus dans plusieurs autres quartiers de la capitale. Vendredi, c'est déjà demain et le match a déjà commencé pour les Algériens inperturpables. «Ils veulent nous faire dévier de nos objectifs, ils veulent chasser les Verts de la Coupe du monde et de la CAN, mais ils ne réussiront pas, et le 16, nous serons près de 14 000 supporters à Blida, qu'ils ne se fatiguent pas ils ne réussiront pas...» Un autre dira «l'esprit algérien est bien là. Avec passion, amour ou nostalgie, on chantera l'hymne national dans les rues».
Un regain de patriotisme dans la bouche des supporters s'installe clairement dans les lieux festifs, «on sait que le Bosniaque et le Burkina Faso veulent écarter les Fennecs mais ils ne pourront pas, nous irons au Qatar In challah et nous nous retrouverons certainement au face au Maroc, qui sait ? et le Bosniaque saura qu'en face il aura une équipe de Belmadi, et non pas celle qu'il avait connue, il sera, alors un supporter».
«L'Equipe algérienne, une école dont
les autres apprennent»
Un cadre, ancien international, nous dira «le Bosniaque est dans son droit de déclarer ce qu'il veut et d'imaginer que les Lions de l'Atlas sont assez forts pour pouvoir battre les Algériens, et il le souhaite que cela arrive le plutôt possible, Belmadi avait aussi raison de lui répondre sportivement lors de sa conférence de presse en ces termes : 'l'Algérie est devenue aujourd'hui une équipe qui cherche à battre les plus grandes équipes mondiales et qui a l'objectif de remporter les compétitions continentales et mondiales, et il y a ceux qui ont l'ambition de gagner l'Algérie, c'est un honneur pour moi que l'équipe de mon pays devienne une école dont les autres apprennent». Une réponse lourde de sens pour ceux qui suivent de très près l'évolution des Verts.
A une autre réaction, le sélectionneur algérien répondra «qu'il sache que l'on ne dépend pas d'un joueur comme l'Egypte avec Salah, l'Algérie avec Mahrez, le Sénégal avec Mané. On dépend d'un collectif. Il a le droit de parler. On verra si nous vient l'occasion de lui répondre sur le terrain», avant d'ajouter «l'équipe n'est pas construite autour d'un joueur, il faut être prêt à avoir 2 à 3 absents».
Le Burkina Faso joue sa place en barrages contre le Niger
Seulement à la différence de buts par l'Algérie en tête de son groupe éliminatoire au Mondial-2022, le Burkina Faso joue sa place en barrages contre le Niger (12 novembre), et surtout face aux Fennecs (16 novembre) à l'occasion des deux dernières journées des qualifications. «Deux rencontres décisives que les Etalons n'abordent pas dans les meilleures dispositions, notamment en raison d'une hécatombe au poste d'attaquant». Un confrère signale qu'en l'absence de l'avant-centre titulaire Lassina Traoré (Shakhtar Donetsk), blessé pour de longs mois, le sélectionneur Kamou Malo misait en effet sur la révélation Abdoul Fessal Tapsoba (Standard), qui avait parfaitement assuré l'intérim en marquant 4 buts sur ses 3 dernières capes. Mais l'ailier a déclaré forfait à son tour, et son absence s'ajoute à celles de Yacouba Songné et Fiakre Botué Kouamé, habituels remplaçants et eux aussi blessés de dernière minute au sein d'un secteur offensif fortement amoindri et déjà orphelin, rappelons-le, du capitaine et ailier Bertrand Traoré (Aston Villa), absent de la liste initiale. On annonce que les attaquants Aboubacar Dango Ouattara (Lorient), Cheik Djibril Ouattara (Olympique Safi) et Mohamed Lamine Ouattara (AS Sonabel) ont été appelés en renforts et les Etalons devraient se présenter avec une ligne d'attaque composée de Mohamed Konaté (Akhmat Grozny) en pointe et d'Hassane Bandé (NK Istra) et Zakaria Sanogo (FC Ararat-Armenia) sur les côtés. Pour ne rien arranger, signalons que le gardien titulaire Hervé Koffi s'est blessé lors du dernier match en club avec Charleroi et se dirige lui aussi vers le forfait d'après la presse locale...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.