réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Protestations contre la normalisation : Une sauvage répression au Maroc contre les manifestants
Publié dans La Nouvelle République le 03 - 12 - 2021

Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation des relations entre le Maroc et l'Entité sioniste, a souligné jeudi que le Makhzen a mobilisé toutes les forces de sécurité pour réprimer les manifestations organisées contre la normalisation et la visite à Rabat du ministre sioniste de la Défense, Benny Gantz, afin de «dissimuler l'illégitimité» du régime en place. Le Front anti-normalisation a rendu public un communiqué au terme d'une conférence de presse organisée à l'issue de son troisième jour de manifestations sous le thème: «le combat contre la normalisation et pour le soutien du peuple palestinien se poursuit», et ce à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. Le Front a aussi évoqué toutes les formes de répression menées par les forces de sécurité marocaines lors des manifestations et a présenté son plan visant à faire avorter la normalisation. Dans son communiqué, le Front marocain a précisé que les forces de sécurité marocaines ont bouclé le 24 novembre dernier toutes les rues et ont mis en place un dispositif sécuritaire impressionnant, le 28 du même mois, pour empêcher la tenue de manifestations anti-normalisation. Dans le même contexte, le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a souligné que les manifestations organisées dans 37 villes marocaines à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, ont été violemment réprimées par les forces de sécurité marocains qui ont arrêté de nombreux manifestants dont certains ont été tabassés dans les postes de police notamment à Rabat, Agadir et à Tanger. Le Front a saisi l'occasion pour réaffirmer son rejet absolu de voir le Maroc servir de tremplin pour que l'Entité sioniste réalise ses projets expansionnistes au détriment des droits des Palestiniens. Il a réitéré, dans ce contexte, son soutien indéfectible au peuple palestinien jusqu'à l'établissement de son Etat indépendant avec El-Qods Al-Charif comme capitale. Par ailleurs, le Front anti-normalisation a condamné les crimes sionistes et les pratiques racistes menés par l'occupant israélien contre le peuple palestinien appelant la communauté internationale à «assumer sa responsabilité face aux violations israéliennes des droits des Palestiniens». Evoquant son programme de lutte contre la normalisation, le front a annoncé qu'une quatrième journée de protestation contre la normalisation est prévue le 22 décembre courant à l'occasion de la «journée nationale contre la normalisation» qui coïncide avec la signature par le régime marocain de l'«Accord de la honte» avec l'Entité sioniste.
Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine
La vice-ministre des Affaires étrangères d'Egypte chargée des organisations africaines Mme Souha El Djoundi a affirmé, jeudi à Oran, que le rôle de l'Algérie au sein de l'Union africaine (UA) est important, fondé sur une vision claire et nette. En marge du 8e séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, ouvert jeudi, Mme El Djoundi a déclaré, à la presse, que le rôle de l'Algérie, qui est respectée et sa voix entendue au sein de l'UA, est très important, fondé sur une vision claire et nette. A une question sur la médiation algérienne menée par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, entre l'Egypte et le Soudan d'une part, et l'Ethiopie d'autre part, au sujet du barrage Ennahda, la diplomate égyptienne a indiqué que la coordination entre l'Egypte et l'Algérie est «permanente et importante» partant de la fraternité et du combat commun qui lient les deux pays. « Il n'est pas étonnant que le ministre Lamamra tente de rapprocher les points de vue. Ceci aura son poids pour nous les Egyptiens », a-t-elle déclaré dans ce sens. La vice-ministre égyptienne a également souligné nous comptons vivement sur l'Union africaine. Quand l'UA veut jouer un rôle dans la résolution d'une crise, elle a la priorité et nous sommes heureux de tout rôle joué dans ce problème.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.