Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algériens, patientez encore !
Vaccination contre la grippe A
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 12 - 2009

, «La campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1 ne sera lancée que si l'Institut Pasteur d'Alger libère le vaccin après son contrôle», c'est ce qu'a annoncé, hier, le Pr Smail Mesbah, responsable de département de prévention au sein du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, lors d'une conférence de presse animée conjointement avec le Dr Samia Amrani, chargée du dossier de la grippe A au sein du ministère.
Même si la vaccination ne débutera certainement pas cette semaine, alors qu'on avait annoncé son début pour les 16 et 19 décembre, parce qu'on attend le certificat de conformité des trois laboratoires qui effectuent des contrôles sur cet «Arepanrix» (vaccin anti A/H1N1 avec l'adjuvant AS03), à savoir l'Institut Pasteur d'Alger, le Centre national de toxicologie et le Laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques (LNCPP), l'opération touchera, en six phases, le personnel de santé des secteurs publics, parapublics et privés dont l'effectif global est estimé à 300 000 personnes, puis les femmes enceintes dont le nombre serait de 850 000, ensuite le personnel assurant le maintien des activités essentielles et stratégiques, les patients, adultes et enfants, atteints de pathologies chroniques, les enfants et adolescents âgés de de 6 mois à 24 ans et, enfin, en dernière phase, l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois.
Le Dr Amrani soulignera que 8 810 centres à travers le territoire national sont équipés de tous les moyens humains et matériels pour la réussite de cette campagne. «Nous avons opté pour les centres de vaccination habituels où le patient trouvera un médecin et des agents qui auront pour mission d'effectuer un examen médical et réaliser la vaccination, et l'enregistrer s'il y a des effets secondaires. Dans ce cas, il sera pris aussitôt en charge», souligne l'oratrice.
Le Pr Mesbah prendra ensuite la parole pour expliquer que l'acte vaccinal se fait en trois étapes essentielles :
D'abord, le sujet doit subir un examen médical pour éviter toute réaction indésirable post vaccinale, réaliser l'acte vaccinal conformément aux directives techniques en maintenant le patient, pas moins de 30 minutes, sous contrôle pour une éventuelle prise en charge en cas de choc anaphylactique.
En réponse à la question relative à la panique générale qui règne par rapport aux effets secondaires enregistrés dans certains pays, le Pr Mesbah confirmera que tous les vaccins provoquent des réactions souvent bénignes et sans danger. Il soulignera que cette vaccination est cependant fortement recommandée.
Par ailleurs, on saura que l'Algérie a réceptionné au 15 décembre dernier 713 000 doses du vaccin «Arepanrix» fabriqué par GSK au Canada et dont l'immunogénité et l'efficacité ont été prouvées sur le terrain.
Les deux intervenants ont, toutefois, insisté sur le respect des mesures de prévention connues, en soulignant que l'Institut Pasteur d'Alger avait auparavant détecté deux virus grippaux à savoir celui de la grippe saisonnière et le H1N1, mais aujourd'hui «la prédominance est au virus H1N1».
Notons que l'Algérie a enregistré, jusqu'au 14 décembre, 476 cas confirmés dont 24 décès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.