Le Président Tebboune et l'Emir du Qatar se félicitent de l'évolution des relations bilatérales    Manchester City vise un latéral argentin    Logement: Nasri ordonne l'accélération de la cadence de réalisation des projets en cours    ATTEINTE AUX SYMBOLES DE LA REVOLUTION : Appel à l'application des lois de la République    Noureddine Khaldi, nouveau directeur général des Douanes    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : L'université algérienne dotée d'un statut particulier    Constitution: le Comité d'experts achèvera sa mission vers le 15 mars prochain    FAUTE DE TRANSPORT DES ELEVES SCOLARISES : Le programme de vaccination risque l'échec à Mostaganem    SIDI BEL ABBES : 29.000 demandes de logements à la daïra    LES HABITANTS RENCONTRENT LES REPRESENTANTS DU WALI D'ORAN : Tafraoui classée commune à risque    Liverpool à quatre matchs d'un sacre en Angleterre    Le Coronavirus poursuit sa propagation faisant des victimes et des dégâts collatéraux    Accidents de la route: 30 morts et 1.270 blessés en une semaine    "Halte aux pratiques liberticides !"    La mobilisation se poursuit à Montréal    Le Chabab alterne le bon et le moins bon    Attention, le Mouloudia arrive !    «2020 sera l'année de l'amélioration du service public»    L'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis à l'étude    Israël vise le Jihad islamique palestinien à Gaza et en Syrie    Le vote de confiance reporté à jeudi    Etat d'alerte sanitaire en Tunisie    Ouadjaout passera-t-il aux sanctions ?    Sit-in des corps communs de l'éducation nationale devant la wilaya    ACTUCULT    L'infrangible lien…    Parution en France d'"Algérie décennie 2010-2020 : aux origines du mouvement populaire du 22 février"    Amnesty International projette un film sur le hirak    Le café littéraire évoque l'épopée historique de l'Emir Abdelkader    Carnaval : «Laissez Alost être Alost», répond le maire aux accusations d'antisémitisme    Il aura lieu au tribunal de Sidi M'hamed : Le procès de Karim Tabbou programmé pour le 4 mars    Procès des détenus du mouvement populaire : L'autre tribune des «hirakistes»    Le FMI prêt à apporter «l'assistance technique et des conseils de politiques économiques»    La femme dans le mouvement populaire : Le nouveau souffle du féminisme en Algérie    Transition énergétique: objectif 16 000 mégawatts d'énergies renouvelables à l'horizon 2035    Encore une transgression de la loi    Championnats les plus fair-play : L'Algérie 54e mondial    Coupe arabe (U20) : L'Algérie qualifiée aux quarts de finale    «Camus a vécu à Alger la moitié de sa courte vie»    Dérives islamistes en France : «Séparatisme», le nouveau nom du communautarisme    Objectif : La relance du cinéma algérien    Plan d'action du gouvernement: Impérative amélioration du pouvoir d'achat    Pour dénoncer la mainmise des organisations «estudiantines»: Sit-in aujourd'hui des enseignants de l'institut de maintenance de l'université Oran 2    Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples    Respectivement ex-directeur du protocole de Bouteflika et patron de Safina: Reguieg et Metidji incarcérés    Conseil des ministres: Un observatoire de prévention contre la discrimination et le discours de haine    Baisse significative de la participation aux législatives    Mercedes-Benz dévoile son programme pour Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un grand explorateur des régions polaires
Frederick Cook (1865-1940)
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 04 - 2010

Frederick Albert Cook était né dans les Catskill Mountains, dans l'État de New York, le 10 juin 1865. Il est mort à la Nouvelle-Rochelle (État de New York), le 5 août 1940 Il fut un explorateur polaire américain très passionné par les lointains voyages poussé par une curiosité aigüe et son esprit aventureux.
Des débuts difficiles
Le futur explorateur des régions polaires perdit tôt son père et après la mort de ce dernier, toute la famille partit s'installer dans la grande métropole de New York, où le jeune Frederick Cook devait travailler très durement, à la fois pour subvenir aux besoins de sa famille et pour se payer des études de médecine. Il put, ainsi, réaliser son rêve car quelques années plus tard, il devient, enfin, docteur en médecine diplômé de l'université de New York au cours de l'année 1889.
Les expéditions lointaines
En 1891, Cook fait partie de la North Greenland Expedition que commande l'Américain Robert Peary et dont le but est l'exploration du Groenland. Le caractère autoritaire de Peary et la personnalité de Cook, en qui Peary perçoit déjà un rival, ne facilite pas leur relation au cours de leurs voyages vers les terres lointaines.
C'est ainsi qu'en 1893, Cook organise sa propre expédition et fait armer à ses frais un navire, le Zeta. Il récidive l'année suivante à bord de la Miranda, qui faillit connaître une issue fatale au cours du coyage.
Quatre années plus tard, recruté par Adrien de Gerlache pour l'expédition antarctique belge, il rejoint le 22 octobre 1897 la Belgica à l'escale de Rio de Janeiro (Brésil). Il participe, ainsi, au premier hivernage dans le continent antarctique et joue dans sa réussite un rôle considérable grâce à sa personnalité, son expérience des glaces et son statut de médecin. Il se lie, également, avec le fameux explorateur, Roald Amundsen, à qui il communique de nombreuses informations sur les raids polaires et le rôle des chiens, informations qui conduisent Amundsen à s'y initier et à les appliquer lors de la conquête du pôle Sud.
Frederick Cook réalise, en outre, de nombreuses photographies de l'expédition entreprises dans ses terres lointaines et hostiles. Les photographies prises de la Belgica dans les glaces constituent des documents exceptionnels de l'histoire de la découverte du désert continent antarctique.
Le retour au Grand Nord
Rentré aux États-Unis, Cook se tourne brièvement vers l'alpinisme, où il commet certaines erreurs d'appréciation. Il revendique l'ascension du mont McKinley, mais il est confondu et accusé de mensonge. Il revient, alors, à ce qui lui convient le mieux, les régions polaires. Il décida de monter, en 1906, une expédition vers les régions du pôle Nord, encore invaincu à l'époque, au départ d'Annoatok, à 920 miles du centre du continent arctique. Il se montre un bon visionnaire en montant une expédition ultra légère de trois hommes, dont deux Inuits, avec deux traineaux de 400 kg et 26 chiens pour les tirer sur la glace polaire. Plus tard, Cook déclare à qui veut l'entendre voir effectivement atteint le pôle Nord, le 21 avril 1908. Contraint à l'hivernage, il rejoint avec ses deux compagnons la base qu'ils avaient établie, une année plus tard, le 18 avril 1909.
Polémique autour des expéditions en Arctique
Une polémique est née avec l'expédition d'un autre explorateur, Peary, qui prétendait avoir atteint le pôle quelques jours plus tôt, donc avant Cook, le 6 avril 1909. Le Congrès des États-Unis jugea, alors, l'affaire, et Peary fut déclaré vainqueur par 4 voix contre 3 par le Naval Affairs Subcommittee. Son président déclara à Peary : «Je crois en votre parole, mais vos preuves, je n'en sais rien.»
Impliqué dans une scabreuse affaire d'escroquerie, Cook fut condamné à 14 ans de prison et est, finalement, libéré en 1930. Il continuera jusqu'à sa mort à affirmer avoir atteint en premier le pôle avant tous les autres.
Qui a atteint vraiment le premier le pôle Nord ?
Actuellement, la réussite de Peary, comme celle, d'ailleurs, de Cook, est fortement contestée par les spécialistes et les connaisseurs. Il semblerait que les premiers hommes arrivés au pôle Nord soient Amundsen et Umberto Nobile à bord du dirigeable Norge, le 12 mai 1926, et, surtout, le Russe Ivan Papanine, qui s'y posa en avion le 21 mai 1937. Le premier à l'avoir atteint par voie terrestre est Ralph Plaisted, à l'aide de motoneiges, en avril 1968. Mais le Britannique Wally Herbert est le premier homme à avoir atteint, sans contestations, le pôle Nord à pied, avec des traîneaux à chiens, le 6 avril 1969.
Toujours est-il, le nom de Frederick Cook reste intimement lié à l'histoire de la région de l'Arctique et ses efforts dans ce domaines sont incontestables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.