Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Mostaganem: exportation de câbles électriques au Sénégal    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Deux morts, six disparus et un seul rescapé: Un navire coule à l'entrée du port de Ténès
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 12 - 2009

Un navire de marchandises battant pavillon togolais, le «Karim Junior», avec à son bord neuf membres d'équipage, a sombré, tôt dans la matinée d'hier, après avoir violemment heurté le brise-lames du port de Ténès, dans la wilaya de Chlef. Bilan de ce drame, deux morts, six disparus et un rescapé. Selon un communiqué du commandement des gardes-côtes, hier à 5h40, l'équipage composé quatre Syriens, deux Egyptiens, deux Indiens et un Libanais a, en raison du mauvais temps, perdu le contrôle du navire qui était en rade dans l'attente de renter au port pour un chargement d'une cargaison de déchets ferreux. Le navire, en raison du mauvais temps (un vent de 60 noeuds nautiques et une visibilité très faible), est allé heurter le brise-lames du quai ouest du port de Ténès, avant de commencer à couler.
Selon la même source, l'unité 226 des gardes-côtes soutenue par le remorqueur Chlef-4, ont alors tenté d'intervenir, mais la force des vagues et le fait que le cargo était pris dans les rochers n'ont pas permis de s'approcher du «Karim Junior». Il a été alors fait appel à un hélicoptère de recherche et de sauvetage espagnol et des plongeurs de la protection civile, ce qui a permis de sauver un des membres d'équipage de nationalité égyptienne et de repêcher deux autres corps, en cours d'identification. Les six autres marins sont portés disparus et les recherches continuent pour les retrouver.
Nous avons rendu visite au rescapé égyptien à l'hôpital de Ténès où il est soigné pour de légères blessures et encore sous le choc. Il nous raconte: «Tout cela s'est passé très vite, nous étions en rade quand soudain le vent a brisé les amarres de l'ancre qui maintenait le navire à environ 800 mètres du port. Aussitôt nous avons jeté l'ancre de secours mais le vent est devenu plus fort, dirigeant notre bateau droit vers les récifs du port. Le choc était terrible, je ne sais comment je me suis retrouvé dans le bassin du port et là des sauveteurs m'ont repêché et m'ont conduit à l'hôpital».
Ayant appris la nouvelle, le wali s'est rendu au port de Ténès pour suivre les opérations de sauvetage. En début d'après-midi, c'était au tour du ministre des Transports de se rendre sur les lieux. Sur place, le responsable du gouvernement a été informé des circonstances du naufrage et des moyens mis en oeuvre pour retrouver les six autres disparus. Quelques heures plus tard, le ministre s'est rendu au chevet du rescapé pour lui faire part de sa compassion en lui assurant que tous les moyens seront déployés pour retrouver le reste de l'équipage.
Il faut signaler que cette tempête a été annoncée par les services météorologiques et un BMS (bulletin météo spécial) a été diffusé auparavant. Des vents d'une rare violence ont soufflé durant toute la nuit de lundi à mardi atteignant selon la station météorologique de Ténès des pointes de 110 km/h.
Selon les gardes-côtes, une enquête maritime a été ouverte par la commission centrale de sécurité de la navigation maritime dont les membres se sont déplacés sur les lieux, avec à sa tête le directeur de la marine marchande, avec la participation du chef des affaires maritimes au sein du corps des gardes-côtes et des représentants des secteurs concernés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.