Président Tebboune : l'Algérie entretient avec la France de bonnes relations, loin du complexe d'ancien colonisateur    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    Relance de l'économie: Rationnaliser les dépenses et encourager l'investissement    Président Tebboune: l'Algérie n'enverra par ses troupes au Sahel    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    L'argent informel représente 34 % de la masse monétaire globale    Le Président ordonne la création d'un outil de contrôle    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Les principales décisions de Tebboune    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    Le youtubeur "Fekrinho" retrouvé mort à la plage Cap-Roux    Texte intégral de la réunion du Conseil des ministres    Tebboune insiste sur l'irrigation pour augmenter de 20% la production nationale de blé    Barça : Bartomeu passera la nuit au commissariat    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    La double confrontation amicale Algérie-Côte d'Ivoire annulée    Denis Lavagne dompte le Mouloudia    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Des dizaines d'arrestations lors d'une manifestation d'opposition    Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Les transporteurs usagers du CW 80 en colère    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    La démonstration de force d'Ennahdha    Ameur Guerrache condamné à 7 ans de prison ferme    Le décret publié au "Journal officiel"    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Ambassade des Etats-Unis: Du nouveau pour les titulaires d'un «visa de diversité»    MC Alger: Lorsque les joueurs font la loi !    Nouvelles souches du coronavirus: Les autorités appelées à plus de fermeté    Un phénomène devenu anodin à Aïn El Turck: Le squat de la chaussée et des trottoirs prend de l'ampleur    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CHLEF: Bientôt la mise en service de la station de dessalement
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 01 - 2014

La quatrième session ordinaire hivernale de l'APW a été ouverte ce mardi en présence du wali, du secrétaire général de la wilaya, des directeurs de l'exécutif, des chefs de daïras et d'autres invités.
L'ordre du jour de cette journée comportait un exposé détaillé sur le projet de la station de dessalement d'eau de mer (SDEM) présenté par le directeur des Ressources en eau.
Elle se poursuivra les 7 et 8 du mois courant avec, pour ordre du jour, l'examen de deux dossiers : la situation des écoles primaires et la pêche puis les divers. Après l'ouverture officielle de la session par le P/APW, la parole a été donnée au wali installé dans ses fonctions le 3 novembre dernier. Dans une brève allocution il a exprimé sa satisfaction d'être parmi les élus du peuple afin de travailler ensemble avec honnêteté pour l'intérêt exclusif des habitants de la wilaya. Il a souligné que les relations excellentes permettent d'obtenir des résultats performants et de sortir définitivement la wilaya du sous-développement. Il a informé les élus que tous les projets importants accordés par le Premier ministre lors de sa visite du 21 novembre dernier ont connu un début. «Je présenterai un point détaillé des étapes des travaux lors de la prochaine session». Concernant le projet de la SDEM, il dira qu' «il a connu ces derniers temps une augmentation du rythme des travaux. Il sera achevé dans les délais impartis. Il n'y a aucune raison valable pour qu'il ne le soit pas».
Pour le point de l'ordre du jour, nous pouvons dire que la SDEM située au lieu dit Maïnis dans la commune de Ténès, d'une capacité de 200.000 m3/jour, a connu des périodes d'arrêt dues à un problème financier, ce qui a engendré un retard dans sa mise en service qui devait être lancée en février 2011 ; puis reportée fin de l'été 2012. Lors de la dernière visite du Premier ministre, une autre date prévisionnelle a été avancé, «le mois de septembre 2014». Le taux d'avancement global des travaux était de 65% au 21 novembre dernier. Au 20.12.2013 il est passé à 69%.
Pour la réalisation de la conduite reliant la station au chef-lieu de wilaya sur une distance d'environ 60 kilomètres, les travaux de la conduite de refoulement en acier sur une distance de 27 km accusaient au 20.12.2013 un taux d'avancement de 77%, ceux de la canalisation du réseau en fonte, un taux de 88%. Pour les autres ouvrages, le projet a été scindé en trois lots: le premier comprend deux réservoirs de 30.000 m3 chacun, implantés à El-Kherba dans la commune de Bouzghaïa, le deuxième comprend un réservoir de 20.000 m3 à Chlef, le troisième lot comprend une station de pompage d'une capacité de 2x30000 m3 et deux réservoirs de 30000 m3 chacun implantés à Ténès. Le taux d'avancement global des travaux au 20.12.2013 était de 88%.
Pour les réseaux secondaires, le projet qui comprend la canalisation et les réservoirs a été scindé en trois tranches. Les communes touchées par la première tranche, inscrite en 2010, sont Ténès, Sidi Akkacha, El Marsa, Sidi Abderrahmane, Abou El Hassan, Talassa, Moussadek, Zeboudja, Benaïria, Bouzghaïa, Tadjena, Aïn Merane, Taougrit, Dahra, Sobha, Chettia et Ouled Farès. Le taux d'avancement des travaux à ce jour est de 100%. Les communes touchées par la deuxième tranche, inscrite en 2011, sont Abiodh Medjadja, Oum Drou, Oued Fodda, Ouled Abbès, Béni Rached, El Karimia, Harchoun et la partie nord de Chlef. Le taux d'avancement des travaux au 20.12.2013 était de 90%. Les communes touchées par la troisième tranche sont Boukader, Oued Sly, Ouled Ben Abdelkader, El Hadjdj et Sendjas, inscrite en 2014. L'ouverture des plis s'est faite le 30 décembre dernier par la direction des Ressources en Eau (DRE).
L'ANBT a lancé l'année passée une étude pour l'alimentation en eau potable de trois communes, Béni-Haoua, Oued Goussine et Brira, ainsi que trois zones d'extension touristique : Béni-Haoua, Tigheza et Boucheghal à partir du barrage de Ksef Edir, implanté dans la wilaya de Tipaza et dont les travaux sont en voie d'achèvement. Toutefois, pour le chef-lieu de la commune de Béni-Haoua, la DRE a choisi l'entreprise hydrotraitement pour l'installation d'une station de dessalement monobloc pour améliorer l'alimentation en eau potable, en attendant le renforcement et la sécurisation des besoins de la population à partir du barrage cité. La procédure administrative est intégralement achevée. Les travaux seront entamés incessamment. Les avantages de la SDEM sont nombreux: sécurité d'alimentation en eau indépendamment des aléas climatiques, l'amélioration de la dotation journalière, l'augmentation du taux de satisfaction surtout pour les zones rurales, la préservation de la nappe souterraine pour les générations futurs. L'irrigation par les eaux du barrage permet un meilleur rendement en quantité et en qualité, ce qui contribue à faire de la wilaya de Chlef un pôle de développement agricole.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.