AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DESCENTE POLICIERE A ANNABA : Le ministère de l'Intérieur dément    CAMPAGNE DE RECOLTE DE POMMES DE TERRE DE SAISON : Un rendement record à Mostaganem    SAISON ESTIVALE A MOSTAGANEM : Les citoyens invités à rationaliser l'eau potable    AFIN DE RAPATRIER LES FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Air France annonce 4 vols quotidiens entre Alger et Paris    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    Journée de l'Afrique: les Sahraouis appellent à faire pression sur le Maroc    DETERIORATION DE LA FRESQUE MURALE A ALGER : L'auteur arrêté par les services de sécurité    L'artiste Hakim Dekkar infecté par Coronavirus    197 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    MASCARA : Aid El Fitr cette année était plus virtuel    SURETE DE WILAYA DE TLEMCEN : Saisie de 146 kg de kif en 3 mois    GEL DESINFECTANT : La commune de Mascara passe au stade de fabrication    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19    Fédération algérienne de Golf : "Une AG Ordinaire avant la fin de l'année"    Covid19-Saison estivale: vers un protocole sanitaire pour protéger les citoyens    Accidents de la circulation et noyades : 4 décès en 48 heures    "La triste histoire de Maria Magdalina", troisième roman de Abdelkader Hmida    Tizi-Ouzou: l'Aïd célébré à l'ombre des mesures de confinement    Sonatrach : la reprise du travail des employés se fera progressivement    Commerce: permanence respectée à 99% par les commerçants au 1er jour de l'Aïd el Fitr    Le romancier Samir Kacimi anime des ateliers d'écriture virtuels    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Campagne de récolte de pommes de terre de saison : un rendement record à Mostaganem    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    Reprise de la compétition : Trois scénarios pour l'actuelle saison    Jamal Khashoggi : Le pardon de ses fils est «choquant»    L'Affaire Halfaya prend une autre tournure    CIO : Report des JO-2021 ?    Rassemblement des femmes à Béjaïa    Distribution de 200 000 masques à Tizi Ouzou    5 ans de prison ferme requis    Editions Chihab : Mère des Cités, un sacré polar    Indignation contre une loi sur la sécurité nationale de Pékin    Des voix dénoncent l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël    Les feuilles de l'automne    Zemmamouche parti pour rester    Anthar Yahia estime qu'"il n'y a pas assez de terrains"    Plus de 660 000 déplacés dans le monde depuis fin mars    La production de la fraise en net recul à Jijel    L'année judiciaire ne sera pas clôturée le 15 juillet    Beaucoup reste à faire    Lancement d'une campagne artistique en hommage au personnel soignant    "Je finalise un essai sur le règne de Bouteflika"    Une soirée ramadhanesque avec Hind Boukella    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Illizi, Tissemsilt, Tiaret, Médéa : Les intempéries font trois morts et d'importants dégâts
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 03 - 2014

Le corps d'un deuxième enfant, mort samedi par noyade dans les eaux de l'oued Takhmelt (40 km d'Illizi), a été repêché, dimanche, par les équipes de la Protection civile, a-t-on appris auprès de cette institution. Il s'agit du corps, sans vie, d'un enfant de 14 ans, emporté par les eaux en crue de l'Oued Takhmelt, le deuxième après celui d'un enfant de 12 ans, retrouvé mort, samedi, dans le lit du même cours d'eau, a-t-on précisé. Les corps des deux victimes ont été déposés à la morgue de l'établissement public hospitalier «Targui Wantimidi» à Illizi, selon la même source. La wilaya d'Illizi a enregistré, dans la nuit de jeudi à vendredi, de fortes précipitations ayant entraîné l'écoulement des eaux de certains oueds de la région et la perturbation de certains axes routiers. Dans la wilaya de Tissemsilt, 7 élèves, se trouvant dans un bus de transport scolaire, bloqué, hier, près de la localité d'Ammari par les eaux pluviales qui ont envahi la chaussée, ont été secourus par les éléments de la Protection civile de la wilaya. Les services de ce corps de secours ont effectué plusieurs interventions, suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur cette région durant toute la nuit de samedi à dimanche. Les eaux pluviales ont envahi plusieurs groupements d'habitation et diverses infrastructures, comme les écoles, les centres de formation et stations-service, comme ce fut le cas à Tissesmilt-ville, Lardjem, Theniet El-Had, Bordj Bounâama, Khemisti et Bordj Emir Abdelkader. Le chargé de la communication, à la direction locale de la Protection civile, joint par l'APS, a indiqué que la route de wilaya n°6, reliant Tissemsilt à Sidi Abed, est coupée, suite au débordement de l'oued «Ras El Mou» et que le chemin communal, reliant le village Aïn El Kerma à Tissemsilt-ville, est impraticable suite à l'accumulation des eaux pluviales. La même source a fait, également, état des difficultés de circulation sur la RN 19, à Lardjem, et sur la RN 14 entre Laayoune et Theniet El-Had, suite à des glissements de terrain. Fort heureusement, aucune victime n'a été déplorée, suite à cette situation conséquente aux changements météorologiques.
Les pluies diluviennes, qui se sont abattues sans discontinuer, dans la nuit de samedi à dimanche, sur toute la région de Tiaret ont provoqué d'importants dégâts, dans différentes localités de la wilaya. En effet, un éboulement rocheux s'est produit au col de Guertoufa, bloquant la circulation routière, pendant plusieurs heures. Il aura fallu l'intervention des moyens de la direction de wilaya des Travaux publics pour dégager la voie. A Tiaret-ville, d'importantes précipitations, dans la nuit de samedi, ont provoqué l'inondation de plusieurs habitations, notamment dans la partie méridionale de la wilaya. L'eau avait atteint, par endroits, jusqu'à un mètre de hauteur, surtout à la sortie-est de Tiaret, près du nouveau cimetière. Des périmètres agricoles ont, également, été endommagés près du barrage de Dahmouni qui s'est rempli à sa capacité optimale. L'oued « Ouassel », près du barrage de la localité de Dahmouni, est sorti de son lit, obstruant la route menant de Dahmouni, à Mahdia. A Médrissa, au sud-ouest de la wilaya, un autre oued est sorti de son lit, fermant la route menant sur Aïn Kermes. Deux ponts, situés sur le tronçon routier, menant à Oued Lilli ont été inondés par les eaux en furie, coupant la circulation automobile, pendant plusieurs heures. Une épaisse couche de boue, d'au moins 70 cm, s'est formée. A Rosfa, à l'est de Tiaret, les crues ont emporté le vieux pont qui reliait cette commune à Médrissa.
A Sidi Abderahmane, 70 km au sud du chef-lieu, les villageois ont passé de mauvaises heures à quêter la clémence du ciel pour pouvoir sortir et dégager les eaux de certaines habitations. Les fellahs de la région venaient, entre-temps, de voir une grande partie de leurs vergers submergés et la production détériorée. A Chehaima, toujours au sud de la wilaya, des sources locales ont fait état du décès d'une vieille personne, un homme de 70 ans, emporté par un oued en crue. Par ailleurs, plusieurs habitations, situées dans le quartier «Zemmour Sobhi», dans la commune de Derrag, à environ 110 km au sud-ouest de Médéa, ont été, sérieusement, endommagées suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région, durant ces dernières 24 heures, a indiqué, dimanche, l'Aps, citant le président de l'APC de cette collectivité locale. Une quinzaine d'habitations précaires ont été, fortement, endommagées, dont certaines réduites à l'état de ruines, après les fortes précipitations enregistrées durant la nuit de samedi à dimanche, dans la commune, a souligné M. Bouazza Koudad, ajoutant que les services de la commune, appuyés par des éléments de la Protection civile, se sont déplacés sur les lieux pour prêter assistance aux familles sinistrées.» Aucune victime n'est à déplorer», a affirmé l'édile, qui a fait part, toutefois, de l'insuffisance des moyens dont dispose sa commune pour prendre en charge les familles sinistrés. Des tentes ont été érigées dans ce quartier pour abriter les familles qui n'ont pas de proches, a-t-il indiqué, précisant que «beaucoup de familles, sous la pluie, attendent toujours d'être prises en charge, eu égard au manque de moyens de l'APC». Le débordement d'un cours d'eau, qui passe à proximité de cette zone d'habitations, a rendu difficile le travail des agents communaux qui s'activent, actuellement, à aménager un site, afin d'implanter un nombre supplémentaire de tentes pour les autres familles sinistrées, a fait savoir la même source. Les pluies diluviennes ont provoqué, en outre, l'inondation de plusieurs habitations du chef-lieu de la commune, ainsi que la détérioration d'un important fonds documentaire qui se trouvait à l'intérieur de la bibliothèque communale, suite à l'infiltration des eaux, a-t-il affirmé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.