Des magistrats et cadres de la Cour des comptes font don d'une partie de leurs salaires    Report des examens d'attestation de niveau    Le Covid-19 continue ses ravages malgré le confinement de la moitié de la planète    Le E oublié de l'ANEP… volonté politique ou négligence ?    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Le Général-major Kaidi nommé chef de département emploi-préparation de l'Etat-major de l'ANP    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    JM Oran-2022: "ambitions revues à la hausse"    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Covid-19: 37 licences de production de gel hydroalcoolique accordées    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    L'infrangible lien…    Chay : "La JSK a toujours fait preuve de solidarité dans les moments difficiles"    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les écoles privées aux abonnés absents    La détresse des ouvriers accentuée    Les feuilles de l'automne    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soins à l'étranger : La CNAS répond aux hôpitaux de Paris
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 07 - 2015

La Caisse nationale des Assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) a affirmé qu'elle « honore » l'ensemble de ses engagements auprès des structures hospitalières françaises d'accueil, dans le cadre du transfert de malades algériens pour soins à l'étranger.
« La CNAS, en tant qu'organisme officiel, responsable de la couverture financière des frais d'hospitalisation des citoyens algériens bénéficiaires de décisions de transfert pour soins à l'étranger, délivrées par la Commission médicale nationale, honore, dans le cadre de ses relations conventionnelles, l'ensemble de ses engagements, auprès des structures hospitalières françaises d'accueil », a indiqué, lundi, un communiqué de la CNAS.
La Caisse a expliqué, en outre, que « les relations conventionnelles avec les structures hospitalières françaises d'accueil, font l'objet de réunions d'évaluation périodiques, au cours desquelles sont réglés, en commun accord, l'ensemble des différends, somme toute logique, dans une relation commerciale historique, aussi dense, caractérisée par un partenariat mutuellement avantageux ». Néanmoins, la CNAS « ne peut, en aucune manière, assumer, financièrement, les frais occasionnés par des soins prodigués à des personnes non munies d'engagements de prise en charge délivrés, préalablement, à leur départ », a précisé la même source.
Ce communiqué de la CNAS intervient après la publication, le 7 juillet dernier, du bilan de la Commission médicale d'établissement (CME) de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), et rapporté par la presse (voir également notre édition d'hier), faisant état d'une dette algérienne de 31,6 millions d'euros, envers l'AP-HP. Rappelons, aussi, que le document précise que la dette algérienne, envers l'AP-HP est composée d'un montant laissé par des « particuliers » (20.328.016,22 euros), des « organismes » (le document ne précise pas s'il s'agit de la CNAS ou autres), évaluée à 11.059.251,30 euros, et d'une facture impayée par l'Ambassade d'Algérie à Paris de l'ordre de 255.357,91 euros. Le document de l'AP-HP stipule, également, que l'Algérie est en tête, en nombre de séjours avec 2.439 en 2014, et 1.750 en 2010, soit une progression de plus de 39% en 4 ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.