Le président de la République reçoit le vice-président de la République de Turquie    Le vice-président de la République de Turquie visite Djamaâ El-Djazaïr    Tiaret: lancement des travaux de 148 projets d'AEP à l'échelle nationale dans quelques jours    Athlétisme/Championnats d'Afrique: Oussama Khennoussi en or au disque    Hadj-2024: arrivée du premier groupe de hadjis à Oran    Diplomatie économique: importance de renforcer la présence du produit algérien à l'étranger    Alger: fermeture temporaire de la RN 1 et de la rocade Sud au niveau de "la Côte" à partir de lundi    Réorganisation des associations pour de meilleurs services    Coup d'envoi de la saison estivale à partir de la nouvelle plage des Dunes    Bilan 2022/2024 et perspectives de l'économie algérienne 2025/2030    Un concours autour de l'intelligence artificielle dans l'agronomie    Cuba va participer à la procédure de l'Afrique du Sud contre l'entité sioniste    Manifestations dans des villes et capitales internationales pour dénoncer le génocide    Washington soutiendra l'entité sioniste en cas de conflit avec le Hezbollah    Ghaza: intensification des attaques sionistes contre les civils, les infrastructures et les équipes municipales    Ghaza: deux martyrs et plusieurs blessés dans une frappe sioniste contre un centre medicale    Priver 39.000 lycéens de Ghaza de passer leurs examens est "horrible et triste"    ONM de Skikda: décès du Moudjahid Mohamed Belakdar    Menace des Aigles d'un boycott    WA Tlemcen : des changements prévus qui vise le retour en Ligue 2    Zahra Tatar en or au lancer du marteau    «Ces élections ont un impact direct et important sur les attentes des citoyens»    Plages, forêts et maquis sous la loupe de 30.000 hommes d'intervention    La Protection civile sensibilise contre les risques de noyade    Lancement de la réalisation de 350 centres de proximité de stockage à travers le pays    «Les défis à venir exigent la consolidation des acquis»    Les ensembles de Blida et Constantine enchantent le public algérois    L'Europe gangrénée par les populismes de gauche et de droite    Guillaume Meurice dénonce une instrumentalisation de l'antisémitisme à des fins politiques    Khenchela: ouverture du 12ème Festival national du théâtre pour enfant    Meeting international en Pologne: victoire de l'Algérien Mohamed Ali Gouaned en 1:44.60    Tous les moyens mobilisés pour promouvoir la médecine nucléaire en Algérie    La canicule continuera d'affecter des wilayas du sud jusqu'à mardi    Athlétisme/Championnats d'Afrique: trois médailles pour l'Algérie    Guelma: une caravane de sensibilisation pour exhorter les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales        19e "Andaloussiates El Djazaïr": les ensembles de Blida et Constantine enchantent le public algérois    Election présidentielle en Algérie. En avant toute vers la stagnation    Algérie : Manœuvres insidieuses autour de l'exploitation du gaz de schiste dans le Sahara    Déshabillons-les !    Commission mémorielle ou marché aux puces    Le droit de massacrer, de Sétif à Gaza    Megaprojet de ferme d'Adrar : « elmal ou Etfer3ine »    Le Président Tebboune va-t-il briguer un second mandat ?    Prise de Position : Solidarité avec l'entraîneur Belmadi malgré l'échec    Pôle urbain Ahmed Zabana: Ouverture prochaine d'une classe pour enfants trisomiques    Coupe d'afrique des nations - Equipe Nationale : L'Angola en ligne de mire    Suite à la rumeur faisant état de 5 décès pour manque d'oxygène: L'EHU dément et installe une cellule de crise    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hillary Clinton, Tony Blair, les faces sinistres de l'Occident
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 29 - 05 - 2016

Un nouvel Email rédigé par Hillary Clinton quand elle était secrétaire d'Etat de Barak Obama confirme que l'administration américaine a délibérement provoqué la guerre civile en Syrie. Une guerre civile que la candidate démocrate a l'élection présidentielle aux Etats-Unis a considéré comme étant la « meilleure manière » d'aider Israel. Il nous apprend aussi que cette « grande et vertueuse » humaniste a estimé que c'est une « bonne chose » de menacer personnellement de mort la famille de Bachar el-Assad. Cette même Hillary Clinton a, rappelons-le, écrit dans ses mémoires que son pays a été derrière la création de l'organisation terroriste l'Etat islamique. S'il y a réellement une justice internationale, la place de cette dame n'est pas à la Maison Blanche où elle ambitionne de revenir en présidente, mais sur les bancs d'accusée du tribunal pénal international puis entre les quatre murs d'une cellule de prison. Il en est pourtant qui, malgré les révélations qui l'accablent, persistent à souhaiter son élection au motif que son rival républicain professe des idées et annonce une politique étrangère de l'Amérique qui sont une catastrophe à venir pour la paix et la stabilité du monde.
Pour en rester dans les révélations, nous signalerons qu'une autre personnalité occidentale, l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair est lui aussi sous les feux de l'actualité et dans la tourmente pour le rôle criminel qu'il a joué au côté de Georges W.Bush coupable d'avoir prémédité l'agression militaire contre l'Irak et de l'avoir menée en mentant au monde entier sur les raisons qui la lui ont fait entreprendre. Ce sinistre personnage passé à la postérité comme ayant été le caniche de G.W.Bush, qui pensait probablement que le monde et le peuple britannique en particulier ont oublié sa criminelle contribution à la guerre aussi cynique que barbare faite aux Irakiens, est en passe d'être rattrapé et contraint à rendre compte pour cela.
Un rapport sur ses mensonges et forfaitures en tant que Premier ministre sur cette guerre va être en effet rendu public courant mois de juillet prochain, selon les sources qui ont déjà eu accès au contenu de ce rapport dit «chilcot». D'accablantes et prouvées accusations sont portées contre lui, qui permettront à ceux qui se sont opposés à lui pour le rôle qu'il a fait tenir à la Grande Bretagne dans cette guerre de réclamer qu'il soit déféré devant la justice.
Si Hillary Clinton se fait gloire d'avoir contribué à déclencher la guerre civile en Syrie conduisant à la ruine totale de ce pays et s'en revendique en candidate à la présidence des Etats-Unis, le caniche de Bush n'est pas en reste lui aussi dans le cynisme assumé puisqu'il prétend vouloir jouer à nouveau un rôle dans les affaires du Proche Orient. Celui d'être l'organisateur d'une conférence régionale regroupant Israel et les Etats « modérés » arabes de la région en vue de mettre un terme au conflit israélo-palestinien et instaurer une paix globale entre Arabes et Israéliens.
Après avoir en tant que Premier ministre britannique fait la guerre à l'Irak, cause du chaos dans lequel est plongée la région, Blair a passé huit années à la tête du quartette censé avoir été constitué pour mettre fin au conflit israélo-palestinien durant lesquelles sa seule contribution a été de défendre l'Etat sioniste contre vent et marrée. Il a piteusement démissionné de la présidence du quartette parce des révélations ont fait apparaître qu'il a été plus occupé a faire fortune en jouant sur les entrées qu'il a auprès des Emirs arabes que de la situation dramatique du peuple palestinien. Chassé par la porte, il tente de revenir par la fenêtre mais toujours avec la révoltante intention de se servir des Palestiniens et des Arabes pour ses fins mercantiles et pour conforter les intérêts d'Israel.
Hillary Clinton et Tony Blair sont représentatifs de cette classe politique dirigeante occidentale qui est disposée au pire mais qui masque ses intentions en usant de discours suintant de morale et d'invocations des principes de respect des droits de l'homme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.