De la surfacturation à la sous-facturation !    Entreprises: La dépénalisation de l'acte de gestion en question    Assainissement du foncier industriel: 307 actes de concession annulés pour non concrétisation des projets    Football - Ligue 1: Une étape pour y voir plus clair    Assises nationales de la santé: Des participants et des boycotteurs    Pour la plantation de 50.000 arbustes avant la fin de l'année: Lancement hier de la grande campagne de reboisement    Plus de 374 kg de viande blanche impropre à la consommation saisis    Aïn El Kerma: Exhumation des restes de trois corps de martyrs    Reportage - Tiaret Sur les pas d'Ibn Khaldoun    La Baraka du baril    Un marché pour les produits fabriqués par les femmes    Christopher Ross: «je persiste et je signe»    Quand les Algériens s'en mêlent    Gifles au Roi    Ce que propose Lamamra pour protéger les migrants    Le nouveau procès en appel de Hamel reporté    Un ultimatum fixé à Solskjaer    Inauguration imminente    Lorsque Rabah Madjer était «Mustapha»    Les choses sérieuses commencent    Tebboune présente ses condoléances    Le MDN organise un colloque historique    5 décès et 79 nouveaux cas en 24 heures    Le corps de l'avocat Zitouni retrouvé    Enfin des logements pour les sinistrés    Le Makhzen joue ses dernières cartes    L'artisanat des idées    «Préservons notre mémoire!»    «La vie d'après» en route    Ecrivain algérien Youssef Bendekhis lauréat    Journées de formation sur la gestion des risques biologiques    La distribution d'essence peine à redémarrer    "COMME UN MIROIR BRISE"    Campagne de sensibilisation dans le milieu estudiantin    MERIEM    Le rêve d'Ali Zamoum et de Kateb Yacine revisité    Un studio de cinéma en plein air à Oultem !    Abbas Righi chante le malouf à Montréal    Cour de Boumerdès : Le nouveau procès en appel de Hamel reporté au 24 novembre    La JS Saoura affrontera les Ghanéens de Hearts Of Oak    La CAF reporte le match Soudan-Algérie    Deux organisations plaident en faveur d'un mécanisme de surveillance des droits humains    Des offres chez Peugeot Algérie    Les putschistes isolés    Les députés adoptent des ordonnances déjà appliquées    Forcing pour l'arrivée d'une filiale de Sonatrach    Sûreté de wilaya: La police honore la presse    Les dernières cartouches des imposteurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Recrutement: L'autre casse-tête de l'emploi
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 10 - 2016

La crise financière et économique due à la chute des prix du pétrole dans notre pays n'a pas eu des conséquences brutales sur le marché de l'emploi, pour le moment. Il y a eu certes un recul des offres d'emploi dans certains secteurs tels que le BTPH et le secteur de la pharmacie, mais en parallèle, les offres d'emploi dans les services et dans le domaine des technologies de l'information ont connu un accroissement remarquable. C'est ce qu'a affirmé hier Sid Ahmed Zerouki, General manager à Emploi Partner.com, un partenaire agréé par l'Agence nationale de l'emploi (ANEM).
Intervenant hier, lors d'une conférence de presse sur les dernières techniques révolutionnaires dans le recrutement, à l'hôtel Sofitel, Zerouki a affirmé qu'actuellement, il y a une forte augmentation des offres d'emploi dans le secteur des services. Pour le conférencier, le problème ne se pose pas uniquement en termes d'offres d'emploi, mais en termes de candidats qui répondent exactement au profil recherché. Et d'affirmer que sur 700.000 candidats demandeurs d'emploi déjà inscrits dans la base de données de son site, il y a tout de même une pénurie de développeurs d'applications et de web dans le domaine des TIC, et il y a également une pénurie de managers. Pour le conférencier, cela ne veut pas dire qu'il y a un manque de compétences dans ce domaine mais tout simplement, il y a un problème de communication. L'autre point noir relevé par le conférencier est la moyenne du temps que prend une entreprise pour recruter. M. Zerouki a précisé que les entreprises algériennes recrutent le plus souvent dans une moyenne de 42 jours. Alors qu'aux Etats-Unis, la durée est limitée à 20 jours et en Allemagne à 28 jours. Le conférencier a souligné que pour employer un directeur ou un manager en Algérie, parfois le recrutement prend deux mois et plus, d'où la nécessité de communiquer et d'exposer sur la vitrine les offres d'emploi et les candidats. Le même intervenant a affirmé que son entreprise a effectué 15.000 placements (recrutements) en cinq ans. Et d'affirmer qu'il est vrai qu'on ne peut en aucun cas comparer Emploi Partner à l'ANEM qui recrute une moyenne de 100.000 candidats par an. «Mais le fait qu'il y ait déjà ce partenariat public-privé encouragera le secteur privé de dynamiser davantage le marché de l'emploi», atteste-t-il.
Le conférencier a évoqué les dernières révolutions déjà appliquées par Emploi Partner. Une des fonctionnalités exclusives est l'introduction de la vidéo dans le mode de recrutement à travers la fonction EP VISION. Il explique que grâce à cette innovation, les candidats peuvent désormais poster en plus de leurs CV et lettres de motivations conventionnelles, un CV vidéo. Ce qui permettra aux recruteurs de mieux cerner les profils et d'avoir une présentation visuelle plus dynamique des candidats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.