Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    «Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc»    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    Relaxe pour Fodil Boumala    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le Chabab veut se rapprocher du peloton de tête    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    SONATRACH OPÈRE UN CHANGEMENT RADICAL AU MCA    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    Que décidera Macron ?    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Niger: l'Algérie condamne l'attaque terroriste perpétrée contre le village de Gaigorou    Saignée de capital humain    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    LE RAMADHAN A BON DOS    Brèves    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'Ave Marie . . . m    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Partenariat: Le Québec s'invite à Alger
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2017


  Le partenariat entre les femmes d'entreprises québécoises et leurs homologues algériennes a fait l'objet, hier, d'une «conférence-panel » à l'hôtel El Aurassi à Alger. La conférence organisée par le Forum des chefs d'entreprises (FCE) et qui a regroupé des patronnes algériennes et québécoises vise principalement à discuter et à chercher d'éventuels partenariats, notamment dans les secteurs de l'agriculture, l'énergie et les nouvelles technologies. « C'est une mission exploratoire », a indiqué la vice-ministre québécoise Lise Thériault, qui souligne en ce sens que la ligne directe aérienne entre l'Algérie et le Canada, inaugurée dimanche dernier, sera une sorte de passerelle entre les deux pays. « Nous sommes la porte de la francophonie en Amérique du Nord et nous voulons que l'Algérie soit la porte du Québec en Afrique », a déclaré la vice-ministre, à l'occasion d'un point de presse organisé en marge de la « conférence-panel ». La vice-ministre, ministre responsable des PME, de l'Allégement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et enfin ministre de la Région Lanaudière, est convaincue en outre que les relations économiques entre les deux pays sont appelées à se développer davantage les prochaines années. « L'Algérie est aujourd'hui le premier partenaire du Québec dans toute l'Afrique et le Moyen-Orient », a tenu à souligner Lise Thériault, qui rappelle qu'il existe entre 100.000 et 150.000 Algériens qui sont établis au Canada, ce qui constitue autant d'opportunités pour nouer de solides relations. « La conférence sera une occasion de présenter les politiques gouvernementales du Québec pour encourager l'entreprenariat, l'expérience canadienne dans le domaine de l'entreprenariat féminin et les actions entreprises par le gouvernement du Québec pour favoriser l'essor et l'entreprenariat féminin ainsi que des exemples d'organisation pour aider les femmes d'affaires », indique à cet effet un communiqué de l'ambassade du Canada à Alger. Il faut savoir, par ailleurs, que les échanges commerciaux entre l'Algérie ont atteint en 2016, 2,4 milliards de dollars. Il existe aujourd'hui une soixantaine d'entreprises canadiennes qui font des affaires avec l'Algérie, notamment dans les secteurs de l'agroalimentaire, base de l'aéronautique et la formation. Le Canada s'intéresse, ces dernières années particulièrement, aux secteurs des infrastructures, les services de génie civile-conseil, de l'éducation, de l'aérospatiale, des technologies de l'information et des communications et de l'agriculture. Réputées pour la qualité de leur enseignement, les universités canadiennes accueillent, selon le dernier décompte de l'ambassade du Canada à Alger, pas moins de 1.160 étudiants algériens. Enfin, il est utile de rappeler que le Canada est la 10e puissance économique mondiale avec un PIB (produit intérieur brut) de 1.627 milliards de dollars. Ce pays hivernal compte 1,7 million d'entreprises dont 52% sont détenues par des femmes d'où cet intérêt de développer l'entreprenariat féminin avec le reste du monde.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.