Nouvelle manifestation à Alger    Le gouvernement planche sur l'avant-projet    L'activité de l'importateur limitée à un seul produit    «Washington ne veut pas entraver le processus de règlement»    Libye : du soulèvement populaire à l'ingérence étrangère (2e partie et fin)    Algérie-Mauritanie le 3 juin à Blida    Benhamza et Serrar défendront les intérêts des clubs auprès des instances    USMA-MCA éclipse tout    Doigts de kounafa    Entre apaisement et statu quo    D'important dégâts dans plusieurs wilayas    Festival national de la calligraphie arabe    Transfert    Mémoires du 8 Mai : de l'abjection coloniale à l'impossible repentance    Brèves    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Benbouzid annonce le lancement d'un registre d'abstention    CFA : Première réunion lundi    Le football est piégé    "PAS DE MUSELIÈRE"    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    Groupe Est: Le MO Constantine en arbitre    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Mise en garde    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Un nouveau recteur pour sauver l'université de Tizi Ouzou    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Suite à la consultation lancée par Benghabrit: Le bac aura lieu du 19 au 24 juin
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 03 - 2018

  C'est sans grande surprise que le baccalauréat sera reporté de deux semaines pour finalement se dérouler du 19 au 24 juin prochains.
Initialement prévu du 3 au 7 juin, coïncidant avec le Ramadhan, et au vu du retard pédagogique induit par la grève d'un mois du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (Cnapeste), la ministre de l'Education nationale avait lancé un appel à une consultation au sujet du report de l'examen. Une décision qui avait divisé partisans et adversaires de l'idée parmi les syndicats autonomes du secteur. Lancé lundi dernier sur le site de l'Office national des examens et concours (Onec), pour s'achever jeudi à minuit, les résultats de ce suffrage sont sans appel puisque le report a été largement plébiscité avec 71,3% des votants ayant adhéré à cette solution, selon le site internet du ministère. Cette consultation a concerné les candidats scolarisés et libres (ils étaient plus de 50.000 à voter jusqu'à jeudi à 16h00); les professeurs de l'enseignement secondaire (67,75% pour) ; les directeurs des lycées (67,20% pour) et les inspecteurs (69,09% pour).
Rappelons que les avis sur le sujet étaient partagés entre certains sigles syndicaux signataires de la charte d'éthique avec Benghabrit et les autres syndicats. Ainsi, l'Union nationale des personnels de l'éducation (Unpe) affiliée à l'Ugta, la Fédération nationale des travailleurs de l'éducation (Fnte) relevant du Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (Snapap), le Syndicat national des travailleurs de l'éducation et de la formation (Satef) et la Fédération nationale des associations de parents d'élèves (Fnape), se sont prononcés pour le report du bac après le Ramadhan. Leurs argumentaires reposaient sur le rattrapage du retard pédagogique et la préparation des candidats dans les meilleures conditions psychiques possibles. Le président de l'Unpef privilégiant le report pour mieux servir «l'intérêt des élèves» ; le secrétaire général de la Fnte mettant en exergue l'impact négatif du mois du jeûne sur le rendement des candidats ; le secrétaire général du Satef affirmant que l'ajournement offrira aux élèves davantage de temps ainsi qu'aux employés qui assureront l'encadrement de cet examen. La présidente de la Fnape, abondant dans le même sens, avait souligné qu'il s'agit d'une revendication soulevée par la fédération au ministère de l'Education après avoir «suivi de près les retombées de la grève enclenchée par le Cnapeste». De leurs côtés, le Cnapeste et le Conseil des lycées d'Algérie (Cla) ont clairement opté pour le maintien de la date initiale du baccalauréat, estimant que son report est «inutile» à cause de «l'intervalle entre les deux dates proposées», insuffisante, selon eux, «pour rattraper les cours perdus à cause de la grève». La position du coordonnateur national du Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (Snapest), Meziane Meriane, est plutôt mesurée, demandant, avant de trancher, «la publication du rapport de la commission nationale de suivi des programmes sur le taux d'avancement des cours dans les wilayas touchés par la grève». Il expliquera également «qu'il est inutile de reporter la date du baccalauréat si cet intervalle n'est pas consacré à la poursuite et au rattrapage des cours».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.