«Khat el Assil» tient son 2ème Congrès à Béjaïa    Le Premier ministre de la République de Corée, en visite officielle à Alger    Rencontre la semaine prochaine pour finaliser les procédures    Un programme d'aménagement de plus de 150 km de pistes agricoles    Oussama Sahnoune éliminé    Festival culturel national de théâtre d'expression amazighe    Complexe sidérurgique Sider El Hadjar (Annaba): Des protestataires bloquent la chaîne de production    Réunion sur la réforme du Conseil de sécurité: L'Algérie défend la place de l'Afrique à l'ONU    «Les gilets jaunes imités»: Protestations en Hollande, Croatie et Israël    Report de la présidentielle 2019: Le RND dit «non» à Makri    Lutte contre le trafic de drogue: Saisie de 132 kg de kif    Illoula Oumalou: Journée d'information sur l'emploi    AIN EL TURCK (ORAN) : Une bagarre rangée entre élus de l'APC    CENTRE NATIONAL DU PERMIS DE CONDUIRE : Les auto-écoles soumises à un nouveau cahier des charges    MEILLEUR FILM DE SENSIBILISATION CONTRE LA DROGUE : La DGSN remporte le premier prix    UNIVERSITE DE MOSTAGANEM : Un Forum sur les activités artistiques dans le primaire    Hocine AIT AHMED / 15 Décembre ou la fin d'un exil    Les écrits journalistiques de Bennabi dans la presse algérienne    L'opposant Bédié évoque une alliance avec l'ex-président Gbagbo    Présidentielle 2019 :l'art de bricoler un mandat à blanc    Riyad Mahrez dans la short-list    Giresse vise la demi-finale de la CAN-2019    L'urgence d'explorer d'autres solutions    Les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Rencontre SAA-opérateurs économiques de la région    Le calendrier fixé    La mémoire, madame, la mémoire !    Le satisfecit d'Alger    Trump veut un référendum au Sahara Occidental    Le Hamas débouté par la justice européenne    «Ach dak temchi lezine...»    «Investir dans la ressource humaine pour promouvoir le patrimoine culturel»    Comme dans la vie    En bref    Accidents de travail : 26 décès depuis le début de l'année    Culture : L'artiste-peintre Mohamed Bachir Bouchriha expose    Sidi Bel Abbès : Formation sur la gestion des risques    Une femme découverte pendue dans sa maison    Tebessa: Peine capitale contre l'auteur d'un crime    Son frère interpellé en Algérie: L'assaillant du marché de Noël à Strasbourg tué    Ligue des champions (16es de finale): JSS - IR Tanger, aujourd'hui à 17h45- Faire le plein à domicile    Coupe de la CAF - 16èmes de finale Aller : USMBA - Enugu Rangers aujourd'hui à 16 h 00 - Rude mission pour les Belabbésiens    Le Stade Malien en quête de revanche    Entame de l'édition 2018 à Oran    "La Maison-Blanche projette un coup d'Etat au Venezuela"    Mustapha Lehbiri opère un mouvement partiel    Naïma Salhi crache son venin sur l'Identité nationale    La CAF face aux retraits de dernières minutes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Procès Salsabile à Oran: Peine capitale requise contre les deux accusés
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 09 - 2018

Dans un réquisitoire implacable, le ministère public a requis hier à Oran la peine capitale contre les présumés assassins de la petite Salsabile : «Tous les faits, toutes les preuves et les témoignages montrent que les deux accusés, K. Aziz et C. Mohamed, sont coupables du meurtre de Salsabile. Le châtiment doit être à la mesure du crime».
Le magistrat a basé son réquisitoire notamment sur les aveux d'Aziz, qui a reconnu avoir abusé de la victime avant de l'asphyxier, le rapport et le témoignage du médecin légiste qui a confirmé que la victime avait été violée avec violence et étranglée, et les déclarations des témoins qui ont vu Aziz trainer un lourd sac de plastique et le mettre à l'arrière de la camionnette de marque Chana conduite par C. Mohamed : «Aujourd'hui, C. Mohamed rejette toute implication dans cet odieux crime mais la géolocalisation effectuée par l'opérateur téléphonique l'a situé sur les lieux du crime alors même qu'il affirme se trouver ailleurs», a encore indiqué le représentant du ministère public, détruisant l'alibi présenté par l'accusé qui disait se trouver près de Relizane au moment du crime.
Auparavant, l'avocat de la partie civile avait affirmé que tous les éléments de preuves retenus contre les deux accusés soutenaient les accusations de meurtre avec préméditation et attentant à la pudeur sur mineur de moins de 16 ans retenus contre K. Aziz, et complicité de meurtre avec préméditation retenu contre C. Mohamed : «Il faut être impitoyable avec ce genre de criminels qui ont tout de la bête immonde», a estimé l'avocat en rappelant que la victime, âgée de 8 ans à peine, avait été retrouvée dans une décharge publique, abandonnée dans un sac en plastique au milieu d'un tas d'immondices.
Les deux avocats de la défense, qui intervenaient dans le cadre de l'assistance judicaire, ont tenté de plaider la cause de leurs mandants. L'avocate de Aziz a plaidé les circonstances atténuantes tandis que celui de Mohamed a demandé à la cour de requalifier la «nature» de complicité dont son client était poursuivi.
Le verdict devait être connu en fin d'après-midi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.