L'ancien chef du protocole à la Présidence, Mokhtar Reguieg placé en détention provisoire    Inauguration d'une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz à Hassi Massaoud    Les réserves hydriques "suffisantes" pour satisfaire les besoins des citoyens en 2020    La chaîne El Hayat estée en justice pour diffamation    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Le procès de Karim Tabbou fixé pour le 04 mars    ANNIVERSAIRE DE LA NATIONALISATION DES HYDROCARBURES : Le Président réitère son engagement pour une République forte    Nomination d'un nouveau DG à la tête de la Douane    RENTREE PROFESSIONNELLE : Lancement de quatre nouvelles spécialités    TRAFIC DE PSYCHOTROPES : Saisie de plus 162 000 comprimés à Alger    CONGESTION ROUTIERE A ALGER : Plus de 100 points noirs recensés    Apac: le renouveau du cinéma algérien passe par la libération de l'expression artistique    Belhimer: le plan d'action du Gouvernement repose sur divers ateliers englobant différents secteurs    Des détenus d'opinion quittent la prison, d'autres condamnés à des amendes    Real : Hazard face à un choix compliqué    Pourquoi un Parlement en Iran ?    Enfin le derby de la capitale !    Farès rejoue six mois plus tard    Zelfani : "J'ai surtout aimé l'état d'esprit des joueurs"    Du monde unipolaire à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire (2e partie)    Fraude et irrégularités à la présidentielle au Togo    Libye : Haftar avance ses pions dans l'ouest amazigh    Bernie Sanders favori pour affronter Donald Trump    Hasna El Becharia en concert à Alger    ...Sortir ...Sortir ...Sortir ...    «Un solfège thématique»    Participation du film Synapse au Festival de Louxor    L'ANFC interpelle le chef de l'Etat et le ministre de la Justice    Tibane rend hommage à Rachid Talbi    Un représentant du FMI souligne une "vraie volonté de changement" de la situation économique    Afrique de l'Ouest : Les organisations terroristes «coordonnent» leurs opérations    Boxe/Tournoi pré-olympique (4e j): Abdelli en quarts de finale    Le coronavirus menance les prochains matchs de l'Inter Milan    MO Béjaïa : Les Crabes toujours menacés    Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du Directeur    La révision de la Constitution intervient pour satisfaire les revendications du Hirak    Coronavirus : Onze villes en quarantaine en Italie    Journée nationale du patrimoine : La Casbah célébrée sous le signe du deuil    Du lundi au jeudi : Perturbations dans l'alimentation en eau potable    Constantine : 12 blessés dans un accident de la route près de l'aéroport    La réforme de l'administration au pas de charge ?    Handball - O. Maghnia: Les frontaliers qualifiés au play-off    Ooredoo confirme l'expulsion du PDG de sa filiale algérienne    Ras El Aïn: Des terrains désaffectés transformés en décharges de déchets inertes    Grève des PNC: Des poursuites disciplinaires contre 200 travailleurs d'Air Algérie    Benfreha: 1.000 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Tebboune préside un Conseil des ministres    Il a atteint 1,9 % en janvier    Une loi sur les religions ravive les tensions du passé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Industrie: Des majors saoudiens de la pétrochimie bientôt à Alger
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 05 - 12 - 2018

La tenue du conseil d'affaires algéro-saoudien lundi à Alger a été «positive», a estimé hier mardi le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi. Il a expliqué à la radio nationale que «la rencontre avec les Saoudiens a été positive» ; «nous avons parlé des opportunités de coopération et de partenariat dans l'industrie et les mines».
Une forte délégation gouvernementale et d'hommes d'affaires saoudiens conduite par le prince héritier Mohamed Ben Salmane avait séjourné dimanche et lundi à Alger. Le renforcement de la coopération économique avait été au menu de cette visite de travail ainsi que l'examen des opportunités d'affaires et de partenariat entre les entrepreneurs des deux pays.
Le ministre a annoncé que «dans une semaine ou une dizaine de jours, il y aura à Alger une rencontre avec de grands groupes saoudiens de la pétrochimie emmenés par SABIC (Saudi Basic Industries Corporation). Il y aura des rencontres avec Sonatrach et notre ministère centrées sur l'industrie pétrochimique». Selon M. Yousfi, «les discussions vont porter sur les industries pétrochimiques et sur la création de projets entre sociétés algériennes et saoudiennes. Il y aura beaucoup de choses positives à l'avenir» avec les entreprises saoudiennes.
Sur la situation du secteur industriel, le ministre a rappelé que la baisse des prix de pétrole en 2014 «a eu des effets négatifs sur notre économie et sur les finances du pays. Tout le monde a vu que la priorité est de diversifier l'économie avec une baisse des importations et une hausse des exportations. C'est la politique qui nous guide aujourd'hui», a commenté le ministre. «L'industrie est l'un des moteurs, avec l'agriculture, de la diversification de l'économie nationale.» Pour le ministre, «l'industrie avance bien». Il cite «l'exemple du secteur de l'habitat qui a réalisé plus de 4 millions de logements ces dernières années, et ces projets avaient besoin de beaucoup de matériaux de construction. On importait plus de 4 millions de tonnes (mt) de ciment, du rond à béton, de la céramique. Mais fin 2017, on est devenu autonomes et on commence à exporter du ciment, on va produire 40 mt dans les prochaines années alors que nos besoins ne sont que de 30 mt.» M. Yousfi a également souligné que pour le rond à béton la production nationale comble les besoins de la demande locale et que «aujourd'hui, on exporte du rond à béton aux USA ; le groupe GICA exporte également, alors que le complexe textile de Relizane commence à exporter vers l'Europe.» Il y a également l'industrie de la céramique, insiste le ministre, selon lequel «on commence à exporter dans ce créneau». «60% de la production textile de Relizane seront exportés.» «Il y a une évolution importante dans la sidérurgie, avec un nouvel élan pour El Hadjar qui arrive à produire un million de tonnes, en plus du complexe (turc) Tosiali d'Oran qui va produire 6 mt dans quelques années, ainsi que le complexe Bellara (JIjel) qui va produire 5 mt avec les Qataris, et cela va donner une capacité de production de 12 à 16 mt d'ici 2030».
Les effets positifs de ce regain de dynamisme de l'industrie sidérurgique va se répercuter, selon le ministre, sur l'industrie minière, car «si on produit 15 mt de produits sidérurgiques, on a besoin d'un million de tonnes de minerais. Aujourd'hui on produit deux millions de tonnes et on va arriver avec de nouvelles réserves à produire 5 millions de tonnes dans un nouveau gisement entre Boukhadra et Ouenza, et on a un autre gisement de 2 milliards de tonnes de réserves à Gara Djebilet.»
Par ailleurs, le ministre de l'Industrie et des Mines a rappelé que «nous avons de grandes réserves dans les phosphates, les 3èmes dans le monde. Le gouvernement compte investir 1500 milliards de DA dans le phosphate.» «Avec les industries de transformation du phosphate et ammoniac on va produire tous les types d'engrais dont 3 millions de tonnes pour l'exportation.»
Pour l'exploitation du gisement de Gara Djebilet, M. Yousfi a indiqué qu'il faut beaucoup d'investissements dont le transport, l'eau, l'électricité, le gaz. «Nous sommes en train d'étudier le projet pour réaliser d'abord une usine pilote dans la région, et ensuite nous lancer dans la production entre 20 et 25 millions de tonnes au moins annuellement.» M. Yousfi a souligné que «nous commençons à exporter les produits industriels et que notre priorité est d'augmenter le taux d'intégration dans l'industrie pharmaceutique».
Il y a «des projets dans l'énergie solaire, alors que dans la mécanique, on a fait des progrès pour la construction de moissonneuses-batteuses de nouvelle génération, à Sidi Bel-Abbès, avec une perte de grains de seulement 2%, et nous avons commencé à les exporter.» «Notre politique est de baisser autant que possible nos importations et améliorer les exportations des produits industriels, comme le rond à béton, le ciment, le textile», a encore affirmé le ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.