POUR PARLER DE LA SITUATION DU PAYS : Le SG du RND convoque les cadres de son parti    SES LEADERS CHASSES DES MANIFESTATIONS : L'opposition tente de se positionner    LOUISA HANOUNE : Le FLN et le RND accusés d'attitude ‘'vicieuse''    MASCARA : 4014 unités de vin saisies à Khalouia    CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L'ARBRE : Création prochaine de 7 forêts récréatives    CHERAGA : Saisie de plus d'un million d'euro en faux billets    ELLE VEUT LE VOIR AU ‘'MUSEE DE L'HISTOIRE'' : L'Organisation des moudjahidine exige la libération du FLN    L'Angola qualifiée, pas le Burkina    Des changements attendus face à l'Algérie    Imposante marche des avocats à Alger    «Le report de la présidentielle est un cadeau empoisonné»    L'Italie rejoint les «nouvelles routes de la soie» de Pékin    Faire sa crème anticellulite maison    Rassemblement de soutien à la révolution en Algérie    L'association El Rahma au chevet des femmes    Place de la République    Eliminatoires CAN-U23 : L'EN olympique prend option    CAN-2019. Algérie 1 – Gambie 1 : Les Verts accrochés dans le temps additionnel    70 logements réalisés en 2007 dans la commune de Oued Goucine (Chlef).. Les habitants réclament leur distribution    Sidi Bel-Abbès.. Le monoxyde de carbone fait un mort    Festival du printemps destiné aux enfants à Constantine.. Ambiance festive    ANALYSE: Un projet qui prend forme    Pour vol avec violence: Trois malfaiteurs sous les verrous    Macron, l'autre cible des manifestants    Les «hommes» du ministre    Evaluée à 4,1% en février.. L'inflation se stabilise    Les propos de Trump dénoncés par Damas et à l'étranger    Un camion chute dans le lac Sarno    La sûreté de wilaya sensibilise sur les mécanismes de lutte contre l'escroquerie    Guterres appelle à s'unir contre l'islamophobie    La réunion avec les présidents de Ligues et de sections annulée    La RD Congo très déterminée à se qualifier    Un arrière-central sûr et efficace !    HBO a caché 6 trônes de fer à travers le monde    Toutânkhamon, le roi oublié    Depuis nos plus lointains ancêtres à nos jours    Les chantiers de la refondation : Pour ne plus jamais revenir à "l'avant-22 février" et que triomphe la souveraineté populaire    Les recommandations du FMI    Samsung, bientôt 12 Go de mémoire vive dans les smartphones    Après avoir mis 1 To dans l'un de ses smartphones, Samsung adécidé de s'attaquer à la mémoirevive.    Bedoui tarde à former le gouvernement    Révolution de la jeunesse : L'ANP prend parti pour les revendications de changements    Au rendez-vous pour la 5ème semaine consécutive : Les manifestants appellent à la "préservation de l'unité du pays    Covéa renonce à racheter Scor, qui riposte en justice    Facteur 4 ou neutralité carbone : Quel est l'objectif le plus ambitieux ?    Voitures électriques : Tesla baisse encore le prix de la Model 3    Immigration : La mafia nigériane impliquée dans le trafic d'êtres humains en Allemagne    Près de 100 morts dans le naufrage d'un bac à Mossoul    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Filière ovine: La préservation des souches nobles et rares au cœur du débat
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 12 - 2018

La sauvegarde de la filière des ovins en Algérie et au Maghreb constitue l'axe de la 9e édition du Séminaire international de médecine vétérinaire, qui s'est déroulé, hier, au niveau de l'Institut des sciences vétérinaires d'El-Khroub, avec la participation de spécialistes et de chercheurs de Tunisie, du Maroc, du Nigeria et d'Algérie.
La rencontre scientifique a eu à aborder nombre de questions, en relation avec les voies et moyens de préservation et de développement de la filière ovine, particulièrement les souches nobles et rares, à l'instar de celle de Ouled Djellal. Et cela par utilisation de la recherche scientifique et des dernières techniques, en matière reproduction, avec adoption d'une feuille de route unique, à l'effet de préserver cette richesse animale, selon le directeur de l'Institut vétérinaire d'El-Khroub, le professeur Hassan Berrabhi. «Nous devons faire le bilan de l'espèce d'Ouled Djellal, qui est une espèce noble», soutient-il. Il s'agit de quelque chose d'appréciable, en matière de viande et aussi en laine.
D'ailleurs, une des souches appelée «race barbarine» a été prise par les Français, durant la période coloniale, pour un croisement avec une autre souche en Australie, à savoir le «mérinos». Et cela représente aujourd'hui, poursuit-il, une richesse pour ce pays qui en est devenu le 1er producteur et exportateur d'ovins dans le monde. Il y a en Algérie 25 millions de têtes d'ovins, dont 60% sont des femelles et donc productrices de lait, d'où la nécessité de préserver et développer ce patrimoine en le dotant d'un standard international.
Pour sa part, le docteur vétérinaire tunisien, M. El Kharbi, parlera des problèmes de son pays afférents à de multiples maladies, et «nous essayons en Tunisie, en Algérie et au Maroc, où les ovins sont une richesse importante et où ils évoluent dans un climat grosso modo semblable, de parer et résoudre les problèmes».
Et cela, ajoute-t-il, par échange d'expériences et des idées pour une plus grande protection et sauvegarde de nos espèces nobles et rares, dira-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.