Election présidentielle 2019 : Pas de candidat unique pour l'opposition    Des cadres du FFS arrêtés à Alger    Montage automobile : 3 milliards de dollars pour les collections CKD en 2018    Makri admet le fiasco du candidat unique de l'opposition    Derrière l'affront, l'espoir démocratique…    Vingt années à vous grandir les portraits    En bref…    Report de la rencontre Netanyahou-Poutine prévue aujourd'hui    Londres veut parler avec Berlin    De Bencherif à Nekkaz    L'Algérie dans le pot 2    L'USMAn et le NAHD bien embarqués    Derbies à enjeux opposés, au Centre et à l'Ouest    Petits pains farcis à la viande hachée    Les accidents continuent d'endeuiller les familles    Double grève à l'Institut des sciences et technologies    Haï Nedjma : 150 quintaux de son de blé saisis    Célébration du centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali    Cubisme    Une quarantaine d'exposants présents    Bordj Bou Arréridj : Colloque international sur Benhaddouga    Tigounatine : Recueillement au village d'Ourida Meddad    Trump prix Nobel de la paix et celui de la veulerie à Abe    Ali Mendjeli: Un bébé de 14 mois tué par le monoxyde de carbone    Football - Ligue 2: Une flopée de matches décisifs    MC Alger: Kaci-Saïd et Amrouch accusent les joueurs    Dites : «à bas Israël» et vous irez en prison    Pétrole: Entre optimisme et mise en garde    Neutralité écornée    Le GSP face à Essalem d'Oman en quart de finale    Le NAHD et l'USMAn s'imposent    Ligue des champions    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    Les tueurs d'un gardien de troupeau arrêtés    11e Festival national des arts et de la créativité    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Deux suspects arrêtés    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tlemcen: Plus de 10 tonnes de kif saisies en une année
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 01 - 2019

  Le commandant du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tlemcen, le colonel Kebaili Mohamed, a souligné, chiffres à l'appui, le «bilan très favorable des activités entreprises par le groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Tlemcen en 2018», avec notamment une baisse des faits de violence sur les personnes, d'atteinte aux biens, à la sécurité et à l'ordre publics. Avec six compagnies territoriales (39 brigades), une section spéciale de sécurité (SSI), une section territoriale de la sécurité routière (composée de deux sections de l'autoroute Est-Ouest et de deux brigades de la sécurité routière) une section de recherches et d'investigation, quatre sections de sécurité et d'intervention, une brigade de recherche à Maghnia et une brigade de protection de l'environnement, la wilaya de Tlemcen a atteint, selon le colonel Kebaili Mohamed, un taux de couverture de 73,58%, ce qui contribue à «l'amélioration du sentiment de sécurité chez les citoyens». Le colonel Kebaili Mohamed était entouré de ces proches collaborateurs, en l'occurrence le commandant Rachidi Mohamed Amine (Responsable de la police judiciaire), El Kebaili Abderrahmane (Responsable du bureau de la sécurité routière), Bouaziz Fouad (Responsable de la sécurité publique), le commandant Mbarki Mohamed (Responsable du bureau de soutien), le capitaine Oucham Youssir ((Responsable du centre des opérations) et du lieutenant Abdelmalek (Chargé de la cellule de la communication).
La police judiciaire de la Gendarmerie nationale de Tlemcen a traité 1089 affaires de droit commun dont 674 traitées (taux de résolution de 61,89%). Ces affaires ont conduit à l'interpellation de 1064 personnes (dont 233 écrouées). S'agissant de la criminalité organisée, la police judiciaire a traité 1124 affaires dont 1020 traitées (taux de résolution de 90,74%). Ces affaires ont conduit à l'interpellation de 3615 personnes (dont 358 écrouées). Il y a lieu de relever dans ce cadre que le plus grand nombre d'affaires de criminalité organisée constatées par la Gendarmerie concerne des affaires de lutte contre les stupéfiants avec 341 affaires traitées (43,33%) 270 résolues. Près de 543 personnes ont été interpellées dans ces affaires dont 313 écrouées. Les gendarmes ont saisi 10,12 tonnes de kif traité (ce chiffre avoisine celui de l'année 2017), 1,02 kilogramme de cocaïne et 22.270 comprimés psychotropes. Selon la gendarmerie, près de 44 réseaux criminels spécialisés dans la contrebande des stupéfiants ont été démantelés en 2018 dans la wilaya de Tlemcen. De même, il a été procédé à la saisie de 156.164 unités de boissons alcoolisées de contrebande vers le Maroc, 2.480 autres de contrebande vers l'Algérie, 4.945 kilogrammes de produits alimentaires (destinés à la contrebande), 3.330 appareils électroniques, et 2.199 pièces détachées notamment.
Par ailleurs, la cellule de protection des biens culturels a traité 15 affaires dont 04 touchant à la contrebande et la vente de pièces archéologiques, 07 affaires d'agression des monuments historiques et 04 autres de prospection sur le patrimoine protégé. Ces affaires ont conduit à l'interpellation de 06 personnes dont une écrouée.
Sur un autre plan, la Gendarmerie nationale a effectué au cours de l'année 2018 près de 158 rafles (31% de hausse par rapport à 2017) à travers les quartiers sensibles. Ces rafles ont conduit à l'interpellation de 170 personnes et à la saisie de 21 véhicules.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.