Présidentielle.. Fin de la révision des listes électorales    Favorisant l'issue constitutionnelle et mettant en garde les «conspirateurs».. Les messages forts de Gaid Salah    Le général Chentouf a fui via l'aéroport d'Oran    Rebrab sous mandat de dépôt, les frères Kouninef entendus.. L'appareil judicaire mis en branle    Le ministre des Transports y a effectue une visite, Hier.. La nouvelle aérogare d'Alger inaugurée lundi    le président du snapo tire la sonnette d'alarme.. 244 médicaments en rupture    Lutte pour le maintien.. Huit clubs pour trois places en enfer    Al-Sadd.. Bounedjah frappe encore    Fédération algérienne de cyclisme.. Barbari seul candidat à la présidence    Casbah (Alger).. La 25e opération de relogement en préparation    Msila.. Psychotropes saisis    Grève à l'Université de Sidi Bel Abbès.. Les étudiants passent au vote    Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC    ORAN : 2 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    PRESIDENTIELLE DU 4 JUILLET : Fin de la révision des listes électorales    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Fausses statistiques, vraies subventions    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    "Tout le système doit partir"    Décès d'un supporter    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    …sortir…sortir…sortir…    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MC Oran - Réunion demain avec Hyproc: Est-ce la fin du suspense ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 01 - 2019

L'arrivée de la société Hyproc, au sein du MCO, continue d'alimenter le quotidien des milliers de fans du Mouloudia d'Oran, qui commencent à éprouver des appréhensions pour ne pas dire des doutes, sur l'officialisation du contrat de partenariat. Selon nos sources, il semble que la société Hyproc est bien partie pour un contrat de sponsoring, en attendant la fin de saison. Ce qui signifie, clairement, que la gestion du club restera entre les mains de Baba et ses collaborateurs jusqu'à la fin de cet exercice. Cette nouvelle a fait réagir les supporters du Mouloudia d'Oran, qui exigent que la société Hyproc soit actionnaire majoritaire et ce, pour « instaurer un changement radical, à tous les niveaux », c'est du moins leur grande revendication. A cet effet, les responsables de la société Hyproc et ceux du MCO se réuniront demain, ce qui pourrait éclaircir pas mal de zones d'ombres. Cette séance de travail sera l'occasion pour débattre toutes les voies réglementaires et la procédure permettant à la société Hyproc de prendre les 67%. Dans ce même contexte, on a appris que certains actionnaires refusent le sponsoring et ce, pour mettre fin à cette gestion chaotique qui a mené le club vers la dérive. Il est clair que la venue d'Hyproc, comme actionnaire majoritaire, donnera au MCO une autre dimension dans tous les domaines. En attendant, la réunion de mercredi, c'est le suspense. Pour éclairer nos lecteurs, nous avons pris l'initiative de mener une enquête sur ce projet qui tarde à voir le jour. Certains proches du dossier affirment que c'est Youcef Djebbari qui est actionnaire majoritaire, avec 53%, soit 23.550 actions, à son actif, comme mentionné dans un document officiel. Nous avons pris attache avec Youcef Djebbari qui a confirmé cette information et la signature d'un PV concernant l'accord des actionnaires afin de céder les 67% à Hyproc. Cela nous été, également, réaffirmé par d'autres actionnaires. Mais, il semble déjà que le document en question et relatif à la décision de céder les 67% des actions à la société Hyproc a créé une confusion chez certains actionnaires. Pour sa part, Baba a affirmé qu'il est prêt à céder 100% de ses parts et partir. Une façon de mettre la pression sur les autres actionnaires qui ne veulent céder que 67% et figurer toujours dans le nouveau conseil d'administration.
Du coté du CSA, le président Tayeb Mehiaoui, qui détient seulement 4% du capital de la SSPA, une assemblée générale extraordinaire a eu lieu. « En effet, nous avons tenu une AG extraordinaire en présence d'un huissier de justice. Les 69 membres présents de l'AG et les membres du bureau du CSA ont tous approuvé, à l'unanimité, la venue d'Hyproc comme actionnaire majoritaire », nous a affirmé, Bouziane Mohamed, le premier vice-président du CSA/MCO. Aussi, nous avons appris que le CSA aurait sollicité les responsables de la SSPA/MCO pour débattre la situation du logo du club. En revanche, le jeu des coulisses bat son plein entre les dirigeants qui ne sont pas sur la même longueur d'ondes. Car chacun tient à son propre intérêt, personne ne voulant savoir que le Mouloudia d'Oran a besoin de compétences, de ressources financières et d'hommes répondant aux critères exigés, alors que le temps du bricolage et de l'anarchie est révolu.
La seule solution pour sauver le MCO reste, indéniablement, la venue de cette société comme actionnaire majoritaire pour mettre fin à cette confusion. Entre ceux qui souhaitent faire partie du nouveau conseil d'administration, en cas où Hyproc détiendrait les 67% et les autres, qui veulent leur barrer la route, c'est l'avenir du MCO qui est compromis. Ce clanisme devra être banni, à jamais et que ceux qui veulent exploiter le Mouloudia d'Oran à des fins personnelles doivent prendre conscience de leurs actes pourraient provoquer de graves préjudices au club. Ne dit-on pas que : « Le premier des bons ménages est celui qu'on fait avec sa conscience » ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.