Défiant l'armada policière, les étudiants donnent une leçon de nationalisme    Protestation des journalistes hier à Tizi Ouzou    L'ordre des avocats dénonce une atteinte aux libertés    Plusieurs actions de protestation à Béjaïa    Rencontre, demain, des partisans d'une «transition de rupture»    Samy Agli, nouveau président du FCE    Redorer le blason de l'UGTA    Le Femise évoque la persistance du système de rente en Algérie    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    Le Mozambicain Anibal Manave élu président de FIBA Afrique    Dix à quinze jours d'indisponibilité pour Salif Sané    Allik sur les traces de Benkhelifa…    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    Le plan canicule activé à Constantine    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Le plasticien Ahmed Stambouli dévoile une nouvelle exposition    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Rétrospective sur le virtuose du cinéma algérien    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    El Khroub: 8 compteurs électriques détruits par un incendie     Rocher de la vieille: Chute mortelle d'un homme du haut de la falaise    Tri et recyclage des déchets: Près de 1.024 tonnes de plastique valorisées par des entreprises en 6 mois    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Groupe F : Cameroun-Guinée Bissau, aujourd'hui à 18h00: Les Lions Indomptables veulent rugir    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Ali Benflis au « Le Quotidien d'Oran »: «Impérieuse nécessité d'un grand compromis national»    L'ARBRE DESSECHE    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Dédollarisation : Les alliés des Etats-Unis se débarrassent eux aussi du dollar    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    L'Etat à la rescousse    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cambriolage d'une maison et vol d'un milliard à Sidi El Bachir: Dix ans de prison pour le principal accusé
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 04 - 2019

  Quatre jeunes habitants du quartier de Sidi El Bachir, âgés entre 22 et 38 ans, ont comparu hier devant le tribunal criminel de première instance d'Oran pour répondre des faits d'association de malfaiteurs, vol qualifié et recel d'objets volés. Le principal accusé, H. Chabane, 23 ans, a été reconnu coupable des deux premiers chefs d'accusation et condamné à 10 ans de prison. Deux complices, K. L. Kaddour, 22 ans, et K. Fethi Mohamed, 38 ans, ont écopé de deux ans fermes pour recel d'objets volés alors que H. Ouali, 22 ans, qui était poursuivi pour le même chef d'accusation, a été acquitté. Un cinquième complice, B. Naïm Mohamed, qui se trouve en état de fuite, a été condamné à 20 ans de réclusion par contumace.
Les faits de cette affaire remontent à mars 2018 quand M. Rabah, médecin résidant à Sidi El Bachir, rentre chez lui au milieu de la journée pour découvrir que sa maison avait été cambriolée et qu'un sac contenant un milliard de centimes, qu'il gardait dans sa chambre, avait disparu. Le médecin porte plainte auprès de la brigade de gendarmerie territorialement compétente, et l'enquête diligentée aboutit à l'interpellation de H. Chabane et à l'identification de cinq autres suspects, tous voisins du plaignant. Certains sont interpellés, d'autres se rendent de leur propre chef, sauf B. Naïm Mohamed, considéré comme étant l'un des artisans du cambriolage, que les gendarmes ne parviennent pas à localiser.
Si Chabane reconnaît les faits reprochés et donne des détails sur l'exécution du forfait, le partage d'une partie du butin, les autres suspects nient avoir eu connaissance de l'origine criminelle de l'argent trouvé en leur possession.
Après instruction, H. Chabane, K.L. Kaddour et K. Fethi Mohamed seront inculpés et écroués pour association de malfaiteurs et vol qualifié concernant le premier, et recel d'objets volés pour les deux autres. Egalement inculpé pour recel, H. Ouali sera placé sous contrôle judiciaire et remis en liberté.
Lors du procès, H. Chabane répétera ses aveux en justifiant son comportement par son désir d'émigrer en Espagne et par l'absorption de substances stupéfiantes. Les trois autres nieront avoir participé au cambriolage et maintiendront qu'ils ignoraient que les sommes d'argent trouvées chez eux avaient été volées.
Dans son bref réquisitoire, le représentant du ministère public requerra 12 ans de réclusion contre H. Chabane et cinq ans de prison contre les trois autres.
Les avocats de la défense tenteront de démonter le chef d'accusation d'association de malfaiteurs en affirmant que le crime a été improvisé, aucune étape de son exécution n'ayant été planifié. L'avocat de Chabane sollicitera la clémence envers un jeune homme de 23 ans seulement habité par le désir de partir à l'étranger et ayant agi sous l'effet de substances psychotropes. Les autres plaideront l'acquittement pour leurs clients respectifs, l'accusation de recel d'objets volés requérant l'élément de la connaissance, ce qui n'a pas été, selon eux, prouvé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.