Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN-2019 - Le Sénégal, Kenya et la Tanzanie au menu des Verts
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 04 - 2019

C'est dans un décor idyllique, au pied des célèbres pyramides de Gizeh, que s'est déroulée hier soir, avec tout de même beaucoup de retard, la cérémonie du tirage au sort de la 32e édition de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019 qu'abritera l'Egypte du 21 juin au 19 juillet prochain dans sa version inédite avec la participation de 24 équipes. De nombreux invités prestigieux étaient présents pour la cérémonie, dont certaines gloires du football africain comme le sélectionneur nigérian Emmanuel Amunike, les Camerounais Joseph Antoine Bell et Rigobert Song, mais aussi l'ensemble des sélectionneurs des pays qualifiés, dont Djamel Belmadi. Seul le président de la FIFA, Gianni Infantino, a brillé par son absence pour des raisons qu'on ignore encore.
Pour ce qui est du tirage, la sélection algérienne de football évoluera dans le groupe C aux côtés du Sénégal, du Kenya et de la Tanzanie. Un groupe assez équilibré par rapport aux autres groupes et plus particulièrement le groupe D, celui de la « mort », où figurent le Maroc, la Côte d'Ivoire, l'Afrique du Sud et la Namibie. Dans le groupe A, on retrouve le pays organisateur l'Egypte, ainsi que la RD Congo, l'Ouganda et la Tanzanie, alors que le groupe B sera composé du Nigeria, de la Guinée, du Madagascar et du Burundi. Par ailleurs, la Tunisie, le Mali, la Mauritanie et l'Angola ont hérité du groupe E, tandis que le dernier groupe sera composé du Cameroun, du Ghana, du Bénin et de la Guinée-Bissau. Enfin, il y a lieu de préciser que la CAF est toujours aux petits soins pour la réussite de cet évènement, car à deux mois du coup d'envoi le pays organisateur promet d'être prêt, mais n'a encore fait aucune annonce concrète sur l'organisation de la compétition. Camps d'entraînement des 24 sélections, procédures d'obtention de visa pour les supporters, hébergements, plateformes d'achat de tickets, etc., rien n'a encore été clarifié, assure Nathalie Rabe, directrice de la communication de la CAF.
Les villes et les stades de la CAN
Les vingt-quatre sélections en lice seront réparties sur quatre villes. Les sélections des groupes A, C et D seront hébergées dans la ville du Caire. Celles des groupes B prendront leurs quartiers dans la ville d'Alexandrie. Pour les groupes E et F, les sélections seront logées dans les villes d'Al-Souisse et d'Al-Ismailia. Dans le même contexte, le comité a choisi six stades pour abriter les matches de cette CAN. Il s'agit du stade du Caire (74.100 places), du 30 juin au Caire (30.000 places), d'Assalame au Caire (30.000 places), d'Alexandrie (20.000 places), d'Al-Souisse (22.000 places) et d'Al-Ismailia (18.000 places).
Pourquoi le Cameroun et l'Egypte étaient têtes de série ?
A la veille du tirage au sort de la phase finale de la CAN 2019, la Confédération africaine de football avait dévoilé la composition des quatre chapeaux. En effet, la répartition des 24 équipes qualifiées dans les différents chapeaux s'est faite conformément au dernier classement FIFA du 4 avril 2019, accepté globalement comme indicateur du niveau de ces sélections. Si l'on s'en tient à ce seul critère, la RD Congo, 5ème nation africaine au classement FIFA, et le Ghana (6ème) auraient dû faire partie du premier chapeau. Pourtant, ces deux nations ont été placées dans le 2 chapeau. L'explication se trouve dans l'article 73.1 du règlement de la compétition. Celui-ci stipule que : « Le pays organisateur (Egypte) doit être tête de série du groupe A. » - « Le tenant du titre (Cameroun) doit être tête de série de l'un des cinq autres groupes ainsi que les quatre autres équipes de même niveau selon le classement. » Malgré leur place plus basse au classement FIFA, le Cameroun (7ème nation africaine) et l'Egypte (8ème) ont donc bénéficié d'un statut de tête de série grâce au règlement, ce qui leur a évité de croiser la route du Sénégal, du Maroc, de la Tunisie et du Nigeria dès la phase de groupes.
Ce qu'il faut savoir !
Cette 32e édition de la CAN se déroulera en deux étapes : d'abord les matchs de poule, du 15 au 26 juin, puis la phase finale avec les huitièmes de finale, les quarts de finale, les demi-finales, la finale et le match pour la troisième place. Les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs troisièmes seront qualifiés pour les quarts de finale. En cas d'égalité, ce sont les critères suivants qui permettent de les départager : le plus grand nombre de points obtenus lors du match entre les deux équipes, puis la meilleure différence de buts générale, puis la meilleure attaque. Si les deux nations sont encore à égalité, on procèdera alors à un tirage au sort.
Groupe A : Egypte, RD Congo, Ouganda, Tanzanie.
Groupe B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi.
Groupe C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie.
Groupe D : Maroc, Côte d'Ivoire, Afrique du Sud, Namibie.
Groupe E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola.
Groupe F : Cameroun, Ghana, Bénin, Guinée-Bissau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.