Charaf Eddine Amara, nouveau président de la FAF    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Ces partis à candidats «extra-muros»    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commerce: Feu vert pour l'importation des véhicules d'occasion
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 05 - 2019

Les ministres des Finances et du Commerce ont été instruits de trouver les mécanismes juridiques permettant aux citoyens d'importer les véhicules d'occasion. Hier, le ministre du Commerce Saïd Djellab a confirmé l'information, précisant que le véhicule d'occasion devra impérativement avoir moins de trois ans et les éventuels acquéreurs devront disposer d'un compte bancaire en devises pour limiter les transactions informelles. Il a également indiqué qu'une étude est en cours pour fixer les taxes douanières accompagnant ces importations en adéquation avec le pouvoir d'achat du citoyen. Cette décision a été prise, mercredi dernier, lors d'une réunion du Conseil du gouvernement, présidée par Noureddine Bedoui, visant la réduction de la facture annuelle d'importation des kits CKD/SKD destinés au montage des voitures touristiques. Comme attendu, le retour à l'importation des véhicules d'occasion était dans l'air du temps et s'impose aux yeux des pouvoirs publics comme une alternative aux lourdes factures annuelles induites par l'aventure des ateliers de montage des véhicules importés en kit.
Pour rappel, l'importation des véhicules de tourisme dans sa formule CKD a coûté près de 3 milliards de dollars en 2018, enregistrant une hausse de 79,23% par rapport à 2017 où la facture d'importation des collections CKD destinées à l'industrie de montage des véhicules de tourisme était de 1,67 milliard de dollars, selon les statistiques du Centre national des transmissions et du système d'information des Douanes (Cntsid). Interdite en 2005, l'importation des véhicules d'occasion avait été évoquée en 2016 par le défunt ministre du Commerce Bakhti Belaïb, indiquant à l'époque que le gouvernement a décidé, dans le cadre du projet de la loi de finances 2017, de lever l'interdiction de l'importation des véhicules d'occasion, mais sous certaines conditions.
«On va lever cette interdiction et élaborer un cahier des charges bien précis qui permet de ne pas importer des véhicules représentant des dangers à la circulation. C'est-à-dire que nous allons autoriser l'importation de ces véhicules sous conditions », avait-il souligné lors du forum d'El Moudjahid. L'année dernière, les concessionnaires automobiles avaient adressé une nouvelle demande aux ministères de l'Industrie et du Commerce leur demandant de débloquer les importations des véhicules de moins de trois ans. Ces concessionnaires ont préconisé qu'aux lieu et place de leur imposer de nouvelles taxes douanières et les pourvoir en devises, ils demandent à ce qu'ils financent ces importations par leurs propres moyens. «Le concessionnaires automobiles demandent à nouveau au Gouvernement d'ouvrir les importations des véhicules de moins de trois ans parallèlement à la décision de réouverture des dossiers d'investissement dans le montage de véhicules», avait expliqué le président de l'Association des concessionnaires automobiles multimarques (Acam), Youcef Nebbache.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.