Real Madrid - Manchester City : Les compositions d'équipes avec Mahrez titulaire    Benzema a prolongé avec le Real Madrid    Coronavirus en Algérie : L'inquiétude monte à Sétif    L'UA attachée à la tenue d'un référendum au Sahara occidental    ILS SE SERAIENT ACCAPARES DE 600 TERRAINS : Vers la levée de l'immunité de 2 députés FLN    Djerad reçoit l'Envoyé spécial du PM britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie    Mustapha Berraf renonce à sa démission !    ARABIE SAOUDITE : Le président Tebboune en visite d'Etat    Education: sit-in des enseignants et travailleurs de l'Unpef    Protection civile: des mesures anticipatives pour faire face au Coronavirus    RENAULT ALGERIE FERME SES PORTES : Près de 1300 travailleurs au chômage technique    COUR D'ALGER : Le procès Ouyahia-Sellal à nouveau reporté    REMISE DES DECISIONS D'AFFECTATION AADL : Vers la convocation de 120 000 souscripteurs    Le parquet requiert des peines allant de 2 à 10 ans de prison    EXPLOSION DANS UNE HABITATION : 19 blessés dont 7 enfants à Oum El Bouaghi    60.000 étudiants étrangers sont passés par l'Université algérienne    Ligue (USM Alger) : séparation à l'amiable avec l'entraîneur Dziri Billel    L'ONU dénonce la violence israélienne en Cisjordanie    Un changement pour la route    Le projet de Jaguar Land Rover    Seddik Chihab conteste son exclusion    L'instance présidentielle veut mettre fin aux dysfonctionnements du parti    L'inébranlable détermination des étudiants    «Nous devons d'abord évaluer notre potentiel»    L'ESS et le PAC accrochés, la JSS nouveau leader    Aït Djoudi optimiste malgré la situation du club    Le choc de titans    La Libye en tête des préoccupations    Une médaille pour le hirak à Montréal    La chambre d'accusation renvoie le dossier au 3 mars    Sanders confirme son avantage face à Biden    Doute sur la tenue du sommet quadripartite sur la Syrie    2 vendeurs de drogue et psychotropes arrêtés    ACTUCULT    Des témoignages poignants sur la Guerre d'Algérie    "Intertextualité et conversation dans l'œuvre de Kateb Yacine"    Lettre écrite par Tahar Djaout après la mort de Mouloud Mammeri (25 février 1989) et publiée par Awal    Coup de mou chez Scorsese    Affluence du public    Constitution: l'université a un rôle "pivot" dans l'encadrement du débat de la société    Boxe/Tournoi pré-olympique: Houmri et Bouloudinats passent en demi-finale    Tizi-Ouzou: Mouloud Mammeri, fondateur de l'anthropologie algérienne    Pour se défaire de la dépendance aux hydrocarbures : Djerad prône une transition vers le solaire    Alger: la distribution de l'eau potable totalement rétablie mercredi avant le délai prévu    Synthétisation de l'écosystème digital : Les acteurs du numérique s'organisent    Haï Es-Sabah: Plus de 372 kilogrammes de viande impropre à la consommation saisis    Des individus pas très respectables    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MC Oran: Le Mouloudia des grands rendez-vous
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 05 - 2019

  Stade Omar Hamadi. Le cauchemar s'est reproduit pour l'USMA face au Mouloudia d'Oran. En effet, l'histoire s'est répétée avant-hier pour le MCO. Après 1983, après avoir relégué l'USMA en Nationale deux, le MCO a récidivé hier en relançant totalement la course au titre de champion d'Algérie et ramené le point devant confirmer son maintien. C'est le propre des grandes équipes qui refusent de mourir dans les grandes occasions. Face à l'USMA, les «Rouge et Blanc» ont fait leur meilleur match de la saison, et ce en dépit des grandes ambitions et de la grande volonté des Usmistes qui voulaient sceller le titre de champion avant terme. Mais la fête a été gâchée, le MCO et son public sont passés par là. C'est le meilleur hommage que pouvaient rendre les Oranais au jeune supporter Chouiref Benaïssa, décédé suite à un accident de la route. Le mérite des Oranais est d'avoir joué sans complexe devant l'un des prétendants au titre et son armada de vedettes. Plusieurs raisons sont à l'origine de cette performance qui restera gravée dans les annales du football national.
La première satisfaction réside dans le fait que les Mouloudéens ont fait le match parfait dans tous les domaines: discipline, rigueur tactique et concentration maximale comme en témoigne l'absence de fautes inutiles, telles ont été les armes du MCO au stade Omar Hamadi. Aussi, le public oranais a réussi à mettre une pression positive sur ses joueurs, contrairement aux Usmistes qui nous ont parus bloqués et manquant de punch, d'intelligence durant toute la partie. La preuve, l'USMA a inscrit son but sur un penalty, ce qui prouve qu'elle n'a jamais trouvé de solutions à la stratégie adoptée par les Mouloudéens. Lors de ce match entre deux formations aux ambitions diamétralement opposées, le mental s'est avéré déterminant. Visiblement mieux préparé sur le plan psychologique, le MCO avait largement les possibilités de «tuer» le match et revenir avec les trois points.
Les joueurs donnent l'impression d'être libérés depuis la venue de l'entraîneur Nadir Leknaoui et Hadj Merine, qui ont su métamorphoser leur équipe en trouvant les mots nécessaires pour sensibiliser leurs joueurs par rapport aux objectifs recherchés, l'histoire du club et l'engouement populaire que suscite le Mouloudia. «Notre tâche était très compliquée, car nous étions dans l'obligation de ramener un bon résultat contre le leader du championnat et qui avait besoin d'une victoire pour assurer son titre dès cette journée. Le but que nous avons encaissé juste avant la pause ne nous a pas découragés, même s'il a été concédé à un moment crucial de la partie. Dieu merci, nos efforts ont été récompensés.
Ce soir, personne ne nous a fait de cadeau. Ce nul, nous l'avons obtenu à la sueur de notre front et, personnellement, je le considère amplement mérité. Si j'ai accepté cette mission difficile, c'est par respect à ce grand club qu'est le MCO et auquel je ne pouvais tourner le dos en de pareilles circonstances», a affirmé le coach du MCO.
En tous les cas, si le MCO est bien parti pour assurer son maintien, il n'en demeure pas moins qu'aucune nouvelle n'a flirté à propos de la devenue de la société Hyproc, un projet qualifié de «fantôme» par certains proches du dossier. Car, à cette cadence, ce projet est bien parti pour tomber à l'eau au moment où le Mouloudia d'Oran s'apprête aux grands changements pour mettre fin à ces nombreuses années de disette et franchir un autre palier. Au fait, où sont passés les bilans financiers exigés par Hyproc ? Où sont passées les promesses des anciens présidents du club à propos de ces fameux documents ? Des questions qui méritent bien des réponses, au moment où le public du Mouloudia a montré son attachement au MCO qui a prouvé qu'il possède toujours cette stature ainsi que les valeurs de grand club.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.