Sénégal: Mauvaise nouvelle pour Sadio Mané    COUR SUPREME : Chakib Khelil, Djoudi et Tou convoqués    LE PARTI TOURNE LA PAGE D'OUYAHIA : Vers l'effondrement du RND ?    Delort déjà à l'aise parmi ses frères !    PLUS DE 600.000 CANDIDATS CONCERNES : Début aujourd'hui des épreuves du Bac    Le récent mouvement populaire que notre pays connait témoigne de la vitalité du peuple algérien    Le ministère tunisien rejette les pseudo-partis politiques nouvellements créés    Bensalah et Bedoui sommés de partir    Maîtrise des déchets et protection de l'environnement    Pour le régime Bouteflika, la chute est brutale    Ali Ghediri écroué    Le bleu pour le Soudan sur les réseaux sociaux    Le gouvernement de Hong Kong essuie des critiques de son camp    L'UE insiste sur le traité négocié avec Londres    Le fils de Ould Abbès sous mandat de dépôt    Guichet unique pour les handicapés    «Le résultat du match CSC-USMA est douteux»    Helaïmia s'engage avec les Belges de Beerschot Anvers    Conférence nationale de la société civile, aujourd'hui    Des citoyens bloquent le siège de l'APC de Bouti Sayeh    24 hectares de récoltes sur pied ravagés par le feu    Gendarmerie nationale : Saisie de 9,3 kg de kif traité, une arrestation    «Le certificat prénuptial est très important»    9 affaires de drogue traitées en mai    Fidèle à la mémoire de Fouad Boughanem    Chef d'entreprise en Algérie, il est devenu vendeur de fripe aux «puces» de Montreuil    Le retour de La Dolce Vita    Un spectacle chorégraphique de la troupe "Antonna"    Expositions, concours et rencontres au menu    NAHD: Le CSA cible deux coaches    Conflit à l'ETRAG de Constantine : Le tribunal rejette la plainte de la direction    L'usine étatique d'eau minérale de Laghouat : L'APW dénonce un blocage intentionnel    Mercato d'été    Bouira: Trois morts et quatre blessés dans un accident de la route    11ème congrès international des gynécologues privés: 10 à 12% des couples présentent une infertilité    La protection de l'environnement en question    Dréan: Le marché hebdomadaire adjugé pour 1,7 milliard de cts     Constantine - CHU Constantine: Le DG, le chef de bureau des marchés et un fournisseur sous contrôle judiciaire    MC Oran: A quand le bout du tunnel ?    Volley-ball - Super division - Play down: Les prétendants de sortie    «J'ai couru vers le Nil»* de Alaa El Aswany: Comment la révolution égyptienne a été brisée ?    Mohamed Zerrouki (1902-1957): Un écrivain visionnaire précoce resté méconnu    LES AIGLES EN CARTON    Les Sénats européens et africains expriment leur volonté de promouvoir les valeurs communes    Hommage aux 128 martyrs du Printemps noir    15 pays au rendez-vous    Damas affirme avoir abattu des missiles israéliens ciblant Tel Al-Hara    Autres transitions réussies…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MC Oran: Le Mouloudia des grands rendez-vous
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 05 - 2019

  Stade Omar Hamadi. Le cauchemar s'est reproduit pour l'USMA face au Mouloudia d'Oran. En effet, l'histoire s'est répétée avant-hier pour le MCO. Après 1983, après avoir relégué l'USMA en Nationale deux, le MCO a récidivé hier en relançant totalement la course au titre de champion d'Algérie et ramené le point devant confirmer son maintien. C'est le propre des grandes équipes qui refusent de mourir dans les grandes occasions. Face à l'USMA, les «Rouge et Blanc» ont fait leur meilleur match de la saison, et ce en dépit des grandes ambitions et de la grande volonté des Usmistes qui voulaient sceller le titre de champion avant terme. Mais la fête a été gâchée, le MCO et son public sont passés par là. C'est le meilleur hommage que pouvaient rendre les Oranais au jeune supporter Chouiref Benaïssa, décédé suite à un accident de la route. Le mérite des Oranais est d'avoir joué sans complexe devant l'un des prétendants au titre et son armada de vedettes. Plusieurs raisons sont à l'origine de cette performance qui restera gravée dans les annales du football national.
La première satisfaction réside dans le fait que les Mouloudéens ont fait le match parfait dans tous les domaines: discipline, rigueur tactique et concentration maximale comme en témoigne l'absence de fautes inutiles, telles ont été les armes du MCO au stade Omar Hamadi. Aussi, le public oranais a réussi à mettre une pression positive sur ses joueurs, contrairement aux Usmistes qui nous ont parus bloqués et manquant de punch, d'intelligence durant toute la partie. La preuve, l'USMA a inscrit son but sur un penalty, ce qui prouve qu'elle n'a jamais trouvé de solutions à la stratégie adoptée par les Mouloudéens. Lors de ce match entre deux formations aux ambitions diamétralement opposées, le mental s'est avéré déterminant. Visiblement mieux préparé sur le plan psychologique, le MCO avait largement les possibilités de «tuer» le match et revenir avec les trois points.
Les joueurs donnent l'impression d'être libérés depuis la venue de l'entraîneur Nadir Leknaoui et Hadj Merine, qui ont su métamorphoser leur équipe en trouvant les mots nécessaires pour sensibiliser leurs joueurs par rapport aux objectifs recherchés, l'histoire du club et l'engouement populaire que suscite le Mouloudia. «Notre tâche était très compliquée, car nous étions dans l'obligation de ramener un bon résultat contre le leader du championnat et qui avait besoin d'une victoire pour assurer son titre dès cette journée. Le but que nous avons encaissé juste avant la pause ne nous a pas découragés, même s'il a été concédé à un moment crucial de la partie. Dieu merci, nos efforts ont été récompensés.
Ce soir, personne ne nous a fait de cadeau. Ce nul, nous l'avons obtenu à la sueur de notre front et, personnellement, je le considère amplement mérité. Si j'ai accepté cette mission difficile, c'est par respect à ce grand club qu'est le MCO et auquel je ne pouvais tourner le dos en de pareilles circonstances», a affirmé le coach du MCO.
En tous les cas, si le MCO est bien parti pour assurer son maintien, il n'en demeure pas moins qu'aucune nouvelle n'a flirté à propos de la devenue de la société Hyproc, un projet qualifié de «fantôme» par certains proches du dossier. Car, à cette cadence, ce projet est bien parti pour tomber à l'eau au moment où le Mouloudia d'Oran s'apprête aux grands changements pour mettre fin à ces nombreuses années de disette et franchir un autre palier. Au fait, où sont passés les bilans financiers exigés par Hyproc ? Où sont passées les promesses des anciens présidents du club à propos de ces fameux documents ? Des questions qui méritent bien des réponses, au moment où le public du Mouloudia a montré son attachement au MCO qui a prouvé qu'il possède toujours cette stature ainsi que les valeurs de grand club.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.