Election présidentielle: "L'Algérie une chance pour tous et pour chacun"    ANIE: Installation des délégués de wilayas et début de leur formation    Dattes : Vers la création d'un système de contrôle pour faciliter l'exportation    Port d'Oran : exportation de 30.000 tonnes de béton armé vers le Canada    Le prix du pétrole termine la semaine en baisse    Iran/Turquie : Les ministres des AE iranien et turc discutent au téléphone des derniers développements en Syrie    Liban: Des rassemblements pour un 3e jour de manifestations    Brexit: Accord annoncé in extremis, feu vert du parlement britannique très incertain    Jeux mondiaux militaires (Gr.A/2e J): L'Algérie et le Qatar se neutralisent 1-1    Ligue 1 française: L'Algérien Islam Slimani 2e meilleur joueur du mois de septembre    Liga espagnole : Le Barça aurait souhaité disputer le Clasico à sa date initiale    Musique : Les ensembles d'Ukraine et de Chine animent la soirée de clôture du 11e Fcims    15ème FISAHARA : Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    Un premier Smartphone fabriqué entièrement en Afrique    Livraison à domicile, la startup TemTem s'associe à Jumia Food    Un arsenal de guerre saisi à Bordj-Badji-Mokhtar    Les poids lourds pointés du doigt    Début des inscriptions le 22 octobre    Des associations tirent la sonnette d'alarme    L'UNPEF appelle à une grève le0 23 octobre    Le grand défi du gouvernement    14 pays élus    Arrestation de deux éléments de soutien aux groupes terroristes à Tin-Zaouatine    Les défis de la gestion de la LFP en question    «Atal ne partira pas l'été prochain»    Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    Signature d'une convention entre le GIE monétique et l'ANPT    L'ANIE à pied d'œuvre    SYNDICATS AUTONOMES : Le CSA appelle à une grève générale    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    Grève générale et manifestation à Barcelone    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    Les joueurs mettent fin à la grève    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Poursuivis dans des affaires de corruption et de détournement de deniers publics: Le maire d'El-Kerma et 10 autres personnes devant le juge d'instruction
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 06 - 2019

Le maire de la commune d'El-Kerma, B. Moussa, devra comparaître aujourd'hui devant le juge d'instruction près le tribunal d'Arzew, a-t-on appris de source proche du dossier.
Arrêté jeudi 30 mai dans le cadre d'une enquête sur des affaires de corruption diligentée par la brigade économique et financière (BEF) de la Sûreté de wilaya d'Oran, le président de cette APC sera déféré devant le magistrat instructeur de la 1ère chambre du tribunal d'Arzew au même titre que dix autres personnes impliquées. En garde à vue au commissariat central depuis leur arrestation par les agents de la brigade de recherche et d'intervention (BRI), les mis en cause auront à répondre devant le juge d'instruction des faits retenus à leur encontre, lesquels se rapportent en somme à des affaires de marchés publics, de commandes de services et de foncier industriel, selon la même source. Outre le maire de cette municipalité ainsi que sa femme, sont également poursuivis dans cette affaire le secrétaire général de la commune, deux élus dont un vice-président, et le président de la commission des marchés, six entrepreneurs et chefs d'entreprises, dont un concessionnaire d'engins BTPH proche de l'homme d'affaires Ali Haddad, incarcéré à la prison d'El-Harrach. Concernant ce dernier dossier, les enquêteurs de la BEF auraient mis à nu plusieurs irrégularités, dont en premier lieu la surfacturation des commandes, dans une transaction conclue entre la commune d'El-Kerma et ce fournisseur établi dans l'Oranie, portant sur l'acquisition d'un lot d'engins BTPH au profit du parc roulant municipal. D'autres chapitres ont donné de l'épaisseur à ce dossier portant l'estampille rouge de la corruption et du détournement de deniers publics, parmi lesquels la passation de commandes publiques, réalisation de projets ou prestation de services, en porte-à-faux avec les dispositions du code des marchés publics, octroi d'indus privilèges, faux et usage de faux en écriture publique.
Il y a lieu de signaler que dans la foulée des interpellations et des perquisitions menées par les services de sécurité en exécution de mandats délivrés par le parquet près la cour d'Oran, du 30 mai au 1er juin, ayant ciblé les bureaux de la mairie d'El-El-Kerma et ses annexes ainsi que les domiciles de certains mis en cause, dont le président de l'APC, plusieurs documents administratifs et comptables en rapport direct avec les infractions relevées ont été saisis, de même que plusieurs objets ont été mis sous scellés en vue de leur présentation à la justice en tant que pièces à conviction, outre 12 véhicules de luxe saisis par la même occasion dans le cadre des actes d'investigations relevant de l'enquête préliminaire.
Deuxième affaire sur une liste rouge ciblant 22 APC
Il importe de souligner que c'est la deuxième affaire «communale» liée à des faits présumés de corruption et de détournement de fonds publics qui éclate au grand jour en l'espace d'un peu plus d'un mois, après celle de l'APC de Bir El-Djir, où, pour rappel, le maire en compagnie d'une dizaine d'individus avaient été placés en détention préventive par le magistrat instructeur près le tribunal d'Arzew, et ce dans le cadre d'une enquête pour des faits de corruption supposés portant sur la passation de marchés publics et dans des affaires liées au foncier public. En effet, le maire de cette commune avait été placé en garde à vue puis mis sous mandat de dépôt dans le cadre d'une enquête judiciaire enclenchée par le parquet d'Oran. Les agents de la brigade financière et économique dépendant de la brigade de recherches et d'investigations (BRI) d'Oran avaient arrêté le maire de Bir El-Djir dans le cadre de cette affaire qui concerne également des vice-présidents, un ex-maire et une dizaine d'autres cadres. Ceci alors que des sources concordantes parlent depuis un mois et demi déjà d'enquêtes, à des stades différents d'avancement sur le plan procédural, ciblant 22 municipalités sur les 26 que compte dans la wilaya, avec comme dénominateur commun la corruption et la malversation visant les biens et les fonds publics communaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.