Le Président Tebboune préside la cérémonie d'accueil des restes mortuaires des 24 martyrs de la Résistance populaire à l'Aéroport Houari-Boumediene    Béjaïa : moyens aériens pour éteindre un important feu de forêt à Adekar    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USM Alger: Un champion dans l'impasse
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 06 - 2019

L'incarcération de l'actionnaire majoritaire du club Ali Haddad, ex-patron du groupe ETRHB et ancien président du Forum des chefs d'entreprise (FCE), a débouché sur de fâcheuses conséquences pour le champion d'Algérie en titre. Pis encore, les inconditionnels du club ont assiégé dernièrement le domicile de Rebbouh Haddad en exigeant son départ. Aujourd'hui, l'USMA, le premier club à avoir remporté le championnat d'Algérie, se trouve dans l'impasse. La question que l'on se pose dans le milieu usmiste est de savoir qui reprendra le club ? En effet, la situation actuelle d'Ali Haddad et le recul de son frère Rebbouh ont mis le club dans une situation difficile. Avec l'évolution des évènements, les Haddad sont dans l'obligation de vendre leurs parts. Une ouverture du capital s'impose d'elle-même et dans tous les plus brefs délais pour ne pas mettre en péril l'avenir du club. Une commission a été mise en place pour étudier la venue d'éventuels investisseurs intéressés par l'achat des actions de Haddad. Dans ce contexte, les supporters de l'USMA sont unanimes pour un retour de Sonelgaz comme actionnaire majoritaire, comme ça a été le cas des autres clubs qui ont bénéficié de sociétés étatiques et privées, à l'image du MCA, du CSC, de la JSS et du CRB. Mais une autre rumeur circule et confirmée par l'intéressé lui-même. Abdelbasset Zaïm, l'ex-président de l'USM Annaba, qui s'est illustré dernièrement par de graves révélations sur la corruption et l'arrangement des matches, est annoncé à la tête de la glorieuse formation usmiste. Selon la direction usmiste, l'ex-président de l'USMAn n'a présenté aucune demande officielle pour l'achat des actions. Selon certains observateurs, cette démarche pourrait déboucher plus tard sur un rejet comme cela a été le cas avec Serrar. C'est donc l'indécision qui plane au sein d'un club où la stabilité risque de subir les contrecoups de cet épisode. L'USMA, qui vient d'être sacrée championne d'Algérie pour la huitième fois de son histoire, se trouve dans l'impasse. Sur le plan financier, il sera très difficile de redresser la barre avec plusieurs milliards de dettes. Ce qui pourrait influer sur le refus de s'engager des nouveaux investisseurs, mais les responsables actuels du club ne veulent pas céder au découragement et entendent remettre le club sur orbite en essayant de trouver les mécanismes nécessaires pour trouver des solutions. Selon nos sources, plusieurs joueurs comptent saisir la commission des règlements des litiges (CRL). Dans ce registre, il faut avouer que les dirigeants ont commis de nombreuses erreurs de jugement, ce qui explique les mauvais recrutements de certains joueurs qui n'ont pas été du tout convaincants et ne répondant guère aux critères pour évoluer dans un club de la trempe de l'USMA, à l'image des Mashumba, Bentiba, Ntouba, Gious, Madani, Mexes, libérés par l'entraîneur français. A présent, et pour ne pas être pris au dépourvu, les responsables du club ont entamé les préparatifs de la nouvelle saison.
Pour le staff technique, les dirigeants ont jeté leur dévolu sur Kaïs Yaâkoubi, l'ancien international tunisien et ex-joueur du Club Africain. Il est le cinquième technicien tunisien à travailler dans le championnat national après Moez Bououkaz, Hamadi Daou, Al-Sayd et Nabil Kouki. Pour rappel, Kaïs Yaâkoubi est annoncé comme un entraîneur d'expérience après avoir entraîné le Club Africain et bien d'autres clubs tunisiens tels que l'US Monastir, l'EO Goulette Kram, l'AS Marsa, le Stade Gabésien, l'ES Béni Khalled et l'EGS Gafsa, avant d'aller travailler dans les pays du Golfe, Al-Shoalah en Arabie saoudite, Al-Wakrah SC et Al-Arabi SC au Qatar et Al-Weehdat Club en Jordanie la saison dernière. On précisera que le flou persiste quant à la nouvelle composante de l'équipe dirigeante de l'USMA. Une nouvelle ère commence pour le prestigieux club de Soustara. Les supporters attendent impatiemment la venue de nouveaux investisseurs à la mesure de la grandeur de l'USMA et de l'histoire écrite par les Abdelaziz Bentifour, Amokrane Oualiken, Mouldi Aissaoui, Belbekri, Branci, Keddou, Saâdi, Tchalabi et Debbah.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.