Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    À propos de la loi portant règlement budgétaire pour 2017 (1re partie)    «Il est possible de parvenir à un accord», selon Khartoum    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    Les touristes se font attendre    Makhloufi et tous les autres !    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Inspection plus vigoureuse    Confusion dans la remise des corps de deux personnes décédées du Covid-19    Feu de forêt à Kef-Essebihi    Près de 700 logements tous types confondus attribués à leurs bénéficiaires    Funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Un Pissarro définitivement restitué à une famille spoliée durant l'occupation nazie    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    "J'espère suivre les traces de Bougherara et Gaouaoui"    L'Algérie à la croisée des chemins    Marche à Paris pour la transition démocratique    Décès du général-major Hassen Alaïmia    La situation de plus en plus inquiétante à Sétif    6 décès et 441 nouveaux cas en 24 heures    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    Saïd Chanegriha préside une cérémonie pour commémorer l'anniversaire de la fête de l'indépendance    L'alimentation en eau renforcée    Aïn El Turck: Les traversées clandestines reprennent après une brève accalmie    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Un moment historique    Le dérisoire des murs    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 06 - 2019

  Annoncé comme étant le nouvel entraîneur de l'USM Alger pour la prochaine saison, le technicien tunisien Kaïs Yaâkoubi ne semble pas faire l'unanimité parmi les supporters qui ont affiché avant-hier leur mécontentement sur la désignation de cet entraîneur à la tête de la barre technique du club. Ayant trouvé un accord avec les nouveaux dirigeants de la SSPA-USMA, Yaâkoubi, qui devait signer son contrat cette semaine, devrait en principe rentrer chez lui, surtout que la direction n'a pas l'intention de contrarier ses supporters.
Tout porte à croire donc que l'ancien international tunisien et ex-joueur du Club Africain, ne sera pas le cinquième technicien tunisien à travailler dans le championnat national après Moez Bououkaz, Hamadi Daou, Al-Sayd et Nabil Kouki.
Pour rappel, Kaïs Yaâkoubi a acquis une grand expérience ces dernières années pour avoir drivé le Club Africain et bien d'autres clubs tunisiens tels que l'US Monastir, l'EO Goulette Kram, l'AS Marsa, le Stade Gabésien, l'ES Béni Khalled et l'EGS Gafsa, avant d'aller travailler dans les pays du Golfe, Al-Shoalah en Arabie saoudite, Al-Wakrah SC et Al-Arabi SC au Qatar et Al-Weehdat Club en Jordanie la saison dernière.
Par ailleurs, on précisera que la situation administrative du club n'a pas évolué d'un iota et que les promesses de l'ouverture du capital pour éventuellement permettre à d'autres investisseurs d'acheter les actions du groupe Haddad, l'actionnaire majoritaire de la SSPA, tardent à se concrétiser.
Dans ce sens, nous avons appris hier qu'une première démarche a été faire mardi pour faciliter l'ouverture du capital. Ceci dit, les supporters attendent impatiemment la venue de nouveaux dirigeants à la mesure de la grandeur du club de Soustara.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.