Présidentielle: "une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes"    Bouira : Vote annulé à l'est, affrontements et émeutes à Bouira et Haizer    Brèves    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    Atal opéré avec succès    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Une enveloppe pour la chaufferie et les cantines scolaires    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Bangkok en haut du classement    Fin de la phase aller le 21 décembre    Cinq morts dans une attaque des shebab    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    Reconduction d'un programme algéro-américain    Un boycott inédit en perspective    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    Présidentielle: la presse nationale évoque un scrutin "historique" fondateur de "l'Algérie nouvelle"    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    Comédie dramatique J'irai où tu iras : Retour sur le duo Géraldine Nakache/Leïla Bekhti    Une élection présidentielle sur fond de tension    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Marche contre la tenue des élections    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    La voie de la vérité historique    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 07 - 2019

L'actuel ministre du Tourisme et de l'Artisanat et ancien wali de Tissemssilt, Abdelkader Benmessaoud, a été laissé en liberté provisoire après avoir comparu, hier, devant le conseiller enquêteur près la Cour suprême à Alger. Il a été auditionné dans le cadre de l'enquête sur l'affaire ‘Tahkout'. Rappelons qu'en application des dispositions de l'article 573 du Code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d'Alger avait transmis, le 19 juin dernier, au procureur général près la Cour suprême, le dossier d'enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la gendarmerie nationale d'Alger, pour des faits à caractère pénal, à l'encontre de Tahkout et d'autres mis en cause, dans le volet relatif aux cadres et hauts fonctionnaires de l'Etat. Outre Benmessaoud, plusieurs anciens ministres et ex-Premier ministre sont également poursuivis dans cette affaire, à l'instar de Ouyahia, Zaâlane, Yousfi ainsi que d'anciens walis comme Zoukh (Alger), Boukerbila (Saïda), Abdallah Benmansour (El Bayadh), Benhocine (Chlef et Skikda). Des walis en exercice sont aussi cités dans le cadre de ce dossier «Tahkout»comme Sif El Islam Louh (Saïda) et Khenfar (El Bayadh).
Ainsi, Benmessaoud est le deuxième membre du gouvernement Bedoui à être entendu par la Justice puisqu'en début mai, le ministre des Finances et ex-gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Loukal, avait été auditionné par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed. Toujours dans le contexte juridique, l'ancien ministre des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zaâlane, a été auditionné, lundi dernier, par le Conseiller instructeur près la Cour suprême dans le cadre d'enquêtes anti-corruption, indique un communiqué de ladite juridiction. « Dans le cadre de l'enquête ouverte au niveau de la Cour suprême, le Conseiller instructeur a auditionné Abdelghani Zaâlane poursuivi pour octroi d'indus avantages lors de passation de marché en violation des dispositions légales et réglementaires, abus de fonction par un agent public en violation des lois et réglementations en vigueur, conflit d'intérêts, corruption en matière de passation de marchés publics et dilapidation de deniers publics », précise la même source. L'ancien ministre a été placé sous contrôle judiciaire avec le retrait de son passeport et l'obligation de se présenter une fois par mois, devant le Conseiller instructeur.
Le 12 juin dernier, Zaâlane avait aussi été placé sous contrôle judiciaire par le juge d'instruction de la Cour suprême. Son nom était cité dans plusieurs affaires de corruption, liées notamment aux hommes d'affaires Ali Haddad et Mahieddine Tahkout.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.