«Le dialogue doit prendre en considération les craintes légitimes de l'opposition»    Plus de 82 % des citoyens satisfaits des services de police    Omari insiste sur l'accompagnement des projets agricoles    Les modalités de fonctionnement d'un compte d'affectation spéciale fixées au JO    Rentrée sociale et balance des paiements au menu    Signature d'une convention entre le secteur des forêts et l'unité d'ingénierie    Hassan Rabehi à Ouargla évoque le rôle capital des médias    ARRESTATION DU DIRECTEUR DE L'AGENCE FONCIERE D'ORAN : Plusieurs hauts responsables impliqués dans un scandale immobilier    TISSEMSILT : Des coupures intempestives d'électricité au quotidien    30 milliards de dollars dilapidés au ministère du Travail    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    COUR SUPREME : Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt    COUR DE JUSTICE DE MOSTAGANEM : Le nouveau président et le procureur général installés    Drame du concert de Soolking : 5 morts et 17 blessés    BIR EL DJIR (ORAN) : Le nouveau maire suspendu par le wali    RENTREE SCOLAIRE A MASCARA : Plus de 230.000 élèves bientôt sur les bancs de classes    JUSTICE : Zeghmati veut nettoyer son secteur    Naples: Lozano a signé (officiel)    Real Madrid: Neymar, un pied qui inquiète    Vers la fin du pouvoir militaire ?    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Les souscripteurs montent au créneau    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Amrani reste    Velud : "Je suis confiant pour la qualification"    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 07 - 2019

Ils l'ont fait ! Les Verts ont porté au plus haut les couleurs de l'Algérie, juchée depuis hier sur le toit de l'Afrique, pour le plus grand bonheur des millions d'Algériens qui caressaient ce rêve. En effet, 29 ans avoir son premier et unique sacre africain, la sélection algérienne de football, bâtie sur les choix forts de Djamel Belmadi, s'est imposée hier soir face au Sénégal en finale de la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations 2019 d'Egypte. Ce match figurera à jamais parmi ceux qu'on citera comme référence, à l'instar de celui d'Oum-Dorman en raison de l'enjeu, de son intensité et son dénouement.
Le rêve devenu donc réalité grâce à ces « Guerriers du désert » qui n'ont autant mérité ce surnom. Car les coéquipiers de M'Bolhi ont vraiment guerroyé durant ce tournoi, franchissant tour à tour les obstacles, avec la manière en sus. Hier, on a encore vu un commando qui a tenu à aller jusqu'au bout pour procurer du bonheur à ce public parfois frondeur mais fidèle, enthousiaste et sincère. Au cours de cette édition, les experts ont analysé la magnifique métamorphose de cette équipe algérienne qui, au départ, était vouée, comme ses devancières depuis belle lurette, au rôle peu flatteur de faire-valoir. C'était sans compter sur la fierté de ces joueurs.
Lors de cette finale on a certes découvert une autre équipe d'Algérie sans ses vertus habituelles, à savoir la technicité et la vivacité, mais on peut lui accorder des circonstances atténuantes face à un tel enjeu. Quoi qu'il en soit, les Sénégalais, conscients de la valeur du onze algérien et tout en prenant l'initiative lors de la première période, se sont montrés très dangereux, voulant éviter le scénario du premier match.
Mais ce sont bien nos représentants qui ont ouvert le score très tôt dans la partie.
En effet, nous attendions la réaction de Boudjenah que son rôle ingrat, mais utile, ne rendait pas heureux. Les encouragements de son entraîneur de club Xavi ont sans doute porté leurs fruits avec le précieux concours du défenseur Salif Sané qui, en voulant contrer le tir du jouer d'Al-Sadd, a trompé son gardien Gomes le laissant pantois et ne suivant le cuir que du regard (2'). Cueillis à froid, on pouvait donc imaginer que les Sénégalais n'allaient pas en rester là. Face à la réaction des Lions de la Teranga, personnifiés par les tentatives de Sadio Mané, les Verts desservis par un arbitrage «maison» du Camerounais Alioum Alioum ont reculé d'un cran, mais ont su préserver le précieux acquis, semant le doute dans le camp adverse.
En seconde période, les Algériens ont tenté de pousser devant, mais face à des Sénégalais complètement déchaînés, notamment à partir de l'heure du jeu, les Verts auraient pu encaisser surtout avec un arbitrage en leur défaveur. D'ailleurs, le referee camerounais a sifflé un penalty non justifié à la 60' sur une main involontaire de Guedioura, que la VAR (Assistance vidéo à l'arbitrage) a logiquement annulée. Loin de se décourager à un moment crucial de la partie, les joueurs algériens ont fait montre d'un mental d'acier, réagissant de fort belle manière et défendant leur acquis bec et ongles et ce, jusqu'au coup de sifflet final. L'Algérie a décroché sa seconde étoile !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.