Tebboune autorise la réouverture progressive des mosquées et des plages    4 ans de prison ferme requis à l'encontre de Drarni, Belarbi et Hamitouche    Décès de Saïd Amara: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Constantine: saisie de 90 000 comprimés psychotropes    Djerad accuse des parties qui chercheraient à provoquer la « Fitna »    AID EL ADHA : Plus de 10 000 commerçants non mobilisés ont assuré la permanence    Louisa Hanoune évoque son emprisonnement    COUPURES DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Le DG de l'ADE s'explique    TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 : Le ministre de la santé Benbouzid apporte des précisions    Covid-19: 507 nouveaux cas, 482 guérisons et 8 décès    Boumerdès: fin de confinement pour 236 algériens rapatriés de Russie    M'hamed Benredouane enterré au cimetière de Bouzaréah à Alger    Raids israéliens sur Ghaza: le Hamas dénonce une "escalade et une agression"    FEUX DE FORETS : 8800 Hectares ravagés en 2 mois    MOSTAGANEM : Les citoyens appelés au respect des horaires de dépôt des ordures ménagères    La chaîne "El Maarifa" désormais diffusée sur Nilesat    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Louisa    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Une palette azurée pour effacer le gris du confinement    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 07 - 2019

Ils l'ont fait ! Les Verts ont porté au plus haut les couleurs de l'Algérie, juchée depuis hier sur le toit de l'Afrique, pour le plus grand bonheur des millions d'Algériens qui caressaient ce rêve. En effet, 29 ans avoir son premier et unique sacre africain, la sélection algérienne de football, bâtie sur les choix forts de Djamel Belmadi, s'est imposée hier soir face au Sénégal en finale de la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations 2019 d'Egypte. Ce match figurera à jamais parmi ceux qu'on citera comme référence, à l'instar de celui d'Oum-Dorman en raison de l'enjeu, de son intensité et son dénouement.
Le rêve devenu donc réalité grâce à ces « Guerriers du désert » qui n'ont autant mérité ce surnom. Car les coéquipiers de M'Bolhi ont vraiment guerroyé durant ce tournoi, franchissant tour à tour les obstacles, avec la manière en sus. Hier, on a encore vu un commando qui a tenu à aller jusqu'au bout pour procurer du bonheur à ce public parfois frondeur mais fidèle, enthousiaste et sincère. Au cours de cette édition, les experts ont analysé la magnifique métamorphose de cette équipe algérienne qui, au départ, était vouée, comme ses devancières depuis belle lurette, au rôle peu flatteur de faire-valoir. C'était sans compter sur la fierté de ces joueurs.
Lors de cette finale on a certes découvert une autre équipe d'Algérie sans ses vertus habituelles, à savoir la technicité et la vivacité, mais on peut lui accorder des circonstances atténuantes face à un tel enjeu. Quoi qu'il en soit, les Sénégalais, conscients de la valeur du onze algérien et tout en prenant l'initiative lors de la première période, se sont montrés très dangereux, voulant éviter le scénario du premier match.
Mais ce sont bien nos représentants qui ont ouvert le score très tôt dans la partie.
En effet, nous attendions la réaction de Boudjenah que son rôle ingrat, mais utile, ne rendait pas heureux. Les encouragements de son entraîneur de club Xavi ont sans doute porté leurs fruits avec le précieux concours du défenseur Salif Sané qui, en voulant contrer le tir du jouer d'Al-Sadd, a trompé son gardien Gomes le laissant pantois et ne suivant le cuir que du regard (2'). Cueillis à froid, on pouvait donc imaginer que les Sénégalais n'allaient pas en rester là. Face à la réaction des Lions de la Teranga, personnifiés par les tentatives de Sadio Mané, les Verts desservis par un arbitrage «maison» du Camerounais Alioum Alioum ont reculé d'un cran, mais ont su préserver le précieux acquis, semant le doute dans le camp adverse.
En seconde période, les Algériens ont tenté de pousser devant, mais face à des Sénégalais complètement déchaînés, notamment à partir de l'heure du jeu, les Verts auraient pu encaisser surtout avec un arbitrage en leur défaveur. D'ailleurs, le referee camerounais a sifflé un penalty non justifié à la 60' sur une main involontaire de Guedioura, que la VAR (Assistance vidéo à l'arbitrage) a logiquement annulée. Loin de se décourager à un moment crucial de la partie, les joueurs algériens ont fait montre d'un mental d'acier, réagissant de fort belle manière et défendant leur acquis bec et ongles et ce, jusqu'au coup de sifflet final. L'Algérie a décroché sa seconde étoile !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.