Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Les marches du vendredi se poursuivent    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    CFA - Grade fédéral: Une liste des arbitres admis gelée    FAF - Coupe de la Ligue: USMA - MCA, une finale avant la lettre    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Mahrez refait le match    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    À la veille du grand jour à Béjaïa    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Vers un congrès national sur la réconciliation en Libye    Ouverture d'une nouvelle agence à Reghaïa    Renvoi du verdict au 27 mai    Le résistant intrépide    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Un report qui n'arrange pas les Verts    Les nouvelles recrues de la JSK, de l'ESS, du NCM, de l'USMH et du WAT qualifiées    USMA-MCA, le choc    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    L'histoire de Mowgli traduite en kabyle    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après l'incident sur l'adduction du MAO - AEP: retour graduel à la normale 
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 08 - 2019

  Moins de 48 heures après la casse survenue au niveau du tronçon Mers El Hadjaj de l'adduction MAO (Mostaganem - Arzew - Oran), les techniciens de la SEOR ont réussi à venir à bout de la panne en remplaçant dans un temps qualifié de « record » la conduite endommagée par une nouvelle conduite en acier d'un diamètre de Ø 1800, a-t-on appris hier auprès du département de la communication de la Société de l'Eau et de l'Assainissement d'Oran (SEOR). La même source a déclaré hier par la voix de sa première responsable, Mme Amel Belgour, que l'alimentation en eau potable des abonnés devait reprendre d'une manière graduelle à partir de ce soir (NDLR: vendredi), le temps que les conduites et autres réservoirs du réseau se remplissent. Il est à noter que la casse survenue mercredi dernier au niveau du tronçon de Mers El Hadjaj de l'adduction MAO, quelques jours seulement avant l'Aïd El Adha, a mis l'ensemble des services en charge du secteur de l'eau au niveau de la wilaya dans un état d'alerte générale. Le wali d'Oran, M. Mouloud Cherifi, s'est ainsi déplacé au niveau du chantier des travaux de réparation de la conduite endommagée où il a reçu des explications détaillées sur les causes de la casse mais surtout des moyens mis en œuvre par la SEOR, notamment pour réparer la conduite dans les plus brefs délais, et ce en présence des directeurs généraux de l'Hydraulique et de la SEOR. Pour M. Berrahma Mohammed, directeur général de la SEOR, le remplissage des conduites se fera d'une manière progressive pour ne pas causer de nouveaux incidents. S'agissant de l'Aïd El Adha, a-t-il ajouté, la SEOR a pris des mesures spéciales visant à augmenter la production d'eau destinée à la wilaya d'Oran en mobilisant de nouvelles ressources, notamment à partir des barrages, avec l'objectif d'augmenter les niveaux de stockage des réservoirs dont dispose la wilaya.
Dans ce même ordre d'idées, le directeur de l'Hydraulique, M. Tarchoun Djeloul, a indiqué que les capacités de stockage d'eau de la wilaya d'Oran qui sont importantes (730.000 m3) comparées aux besoins de la population estimés entre 450.000 et 500.000 m3/jour permettent en effet d'augmenter la production. Le même responsable s'est ainsi engagé à ce que cet objectif de remplissage des réservoirs soit atteint deux jours avant l'Aïd, « ce qui nous permettra, a-t-il estimé, de disposer d'une autonomie rassurante à même de garantir des fêtes sans coupures d'eau ». Il est à rappeler que l'adduction MAO (Mostaganem - Arzew - Oran) qui sert à alimenter une bonne partie de la wilaya d'Oran en eau potable a subi mercredi dernier une casse au niveau du tronçon d'El Mactaâ. Une casse qui a contraint la Société de l'Eau d'Oran (SEOR) à adopter un programme de distribution spéciale à raison de 01 jour/02 sur l'ensemble du territoire de la wilaya.
Selon la SEOR, la casse est survenue sur un tronçon qualifié de fragile, réalisé « en pente », à quelque 55 kilomètres à l'est d'Oran. Le département de communication de la SEOR avait expliqué au Quotidien d'Oran «qu'un changement brutal de pression résultant d'un arrêt inopiné de la SDEM (Station de dessalement d'eau de mer) d'El Mactaâ suite une coupure d'énergie électrique, était à l'origine de cette casse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.