Cyclisme/Tropicale Amissa Bongo (5e étape) : victoire de l'Algérien Reguigui    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    Constantine: levée des entraves administratives pour achever l'aménagement extérieur des logements AADL2    Un tremblement de terre de magnitude 4.9 enregistré à Jijel    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    MDN: large campagne sanitaire au profit des habitants de zones enclavées à Biskra et Touggourt    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Karim Younes: le changement escompté passe par la poursuite du dialogue et du débat dans la sérénité    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Saisie de plus de 10 quintaux de kif traité à Naâma (MDN)    crise libyenne: le ministre malien des AE insiste sur l'importance de conforter le rôle de l'UA    L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre à partir de 2022    Irak : plus de dix manifestants tués en une semaine    Alger, la diplomatie française et l'effet Merkel    Ce que propose le PAD    Le RCD dénonce "une injonction d'apprentis dictateurs"    Le Hirak face aux ambitions partisanes    Les stades de Bou-Saâda et de Saïda homologués    "Je sentais que nous allions avoir l'Algérie"    Dumas : "Satisfait de mon groupe"    Appel à l'accompagnement des professionnels    PwC Algérie passe au crible les dispositions fiscales    Le phénomène Saïd ! Prince Saïd !    Dans leur confort lointain, ils pensent !    Contrôle sanitaire aux points d'entrée en Algérie    L'Algérie a un rôle clair dans la relance de l'accord de paix au Mali    Les révélations du chef de l'Etat    .sortir ...sortir ...sortir ...    Ahmed El-Mili raconte Milev, berceau de son enfance    La célèbre actrice de télénovelas Regina Duarte veut prendre la tête de la culture    «Traduire l'œuvre de René Guénon en arabe était pour nous un vrai défi»    "Wassiet El Hattab", nouvelle pièce pour enfants    USMA : Hamra « Battre le Wydad ne relève pas de l'impossible »    Patrick Juillard : «Par rapport au reste du plateau, l'Algérie est bien lotie dans ce tirage des éliminatoires de la coupe du monde»    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Blida: Journée d'information sur la loi de finances 2020    Difficultés financières, enregistrement des médicaments...: Les opérateurs de la pharmacie vident leur sac    Skikda: Des habitants de Ali Hazila Ramdane barrent la route    Tlemcen: 34 réseaux de trafic de drogue démantelés en une année    Bouira: Coupures d'eau et perturbations dans plusieurs communes    Recep Tayyip Erdogan en visite à Alger    108 familles relogées à Ouled-Fayet    Des roquettes tirées près de l'ambassade américaine à Baghdad    Une pétition lancée pour réclamer une salle de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouira: 20 ans de prison pour l'auteur d'un enlèvement et viol
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 30 - 11 - 2019


La cour de Bouira pendant le déroulement de sa 3ème session criminelle ordinaire qui se poursuit jusqu'au 5 décembre prochain, a jugé avant-hier jeudi, une affaire se rapportant aux crimes d'enlèvement de 2 filles mineures, usage de la violence, tortures physiques, menace, abus sexuel et attentant à la pudeur avec violence. Les chefs d‘inculpation sont retenus contre les accusés N.A. et S.H. contre lesquels la cour a prononcé un jugement de 20 années d'emprisonnement ferme pour le premier N.A et 5 ans de prison ferme pour le deuxième S.H. Pendant que le représentant du procureur général avait requis une sentence de l'emprisonnement à perpétuité contre les deux prévenus. Les faits se sont déroulés un jour du mois de février de l'année en cours, quand S.H. était au volant de sa voiture alors qu'il rencontra un de ses connaissances. Ce dernier l'informa qu'il y avait deux filles dans les parages et qu'elles ne refuseraient pas une ballade. Comme ce n'est tombé dans l'oreille d'un sourd, S.H. se dirigea vers le lieu indiqué et ne trouva aucune peine à embarquer les deux filles mineures, sans doute aux mœurs légères, pour avoir acquiescé sans sourciller. S.H. fait monter son ami N.A. en cours de route. Ce que pensaient les deux victimes, avoir à faire à des jeunes sans histoire qui ne désirent que de se distraire et rigoler, allait devenir leurs pires supplices et cauchemars. En vérité, les deux acolytes étaient loin d'être des enfants de cœur mais de vrais durs du milieu criminel, de surcroît repris de justice. C'est ainsi qu'ils emmenèrent les deux filles vers la sortie nord de la ville de Bouira au lieudit Tizi Oujaâvouv, un coin isolé de l'agglomération. Et, en cet endroit, commencèrent les tortures physiques, les abus sexuels, les atteintes à la pudeur et autres formes de chantage et menaces de diffuser leurs photos. En somme, les deux victimes ont enduré des moments traumatisants. Après avoir assouvi leurs cruels désirs et exercé leur violence sur les deux victimes, les deux auteurs les déposèrent dans un coin retiré de la ville. Ces dernières, une fois libres, se sont dirigées directement vers les services de sécurité afin de déposer leur plainte. Il n'a pas été difficile pour les services de sécurité d'identifier les auteurs étant donné qu'ils étaient d'ores et déjà fichés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.