La chute finale    Report du procès de Tahkout au 6 juillet    Sonatrach et ENI signent plusieurs accords    Le wali envisage de recourir au confinement partiel par localité    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    ONU: adoption d'une résolution exigeant "une cessation générale des hostilités" pour contrer le Covid19    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Communiqué de l'AJSA    Du sens du patriotisme en Algérie    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Aït Yahia Moussa : Stress hydrique dans les villages    Tizi Ouzou : Défaillance dans l'alimentation en électricité    Oran: décès de l'artiste Tahar Refsi    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    Chlef: Des souscripteurs AADL en colère    La tablette et les diplômés chômeurs    La mère des batailles    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    8 décès et 365 nouveaux cas en 24 heures    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    La FAF s'est fixé une date butoir    Youcef Benmicia, nouveau président    Vu à Tizi Ouzou    Le coup de gueule du Pr Ryad Mahyaoui    Le pétrole progresse,    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    La communauté internationale fait bloc derrière la Palestine    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    DGSN : 3000 logements location-vente pour la police    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ali Haddad condamné à 18 ans de prison ferme    La libération de Karim Tabbou statuée aujourd'hui    Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Foot/Reprise des compétitions: Amar Bahloul appelle les clubs à faire preuve de "flexibilité"    ONU-Barrage du Nil: le Conseil de sécurité soutient l'UA pour régler la crise    Report de l'AGEx au 7 juillet    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    Zetchi : «Benzema est 100% algérien»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chlef: Campagne contre le gaspillage du pain
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 02 - 2020

  La direction du Commerce, en collaboration avec l'Université ‘Hassiba Benbouali' de Chlef a organisé, mardi dernier, une rencontre avec les étudiants pour les sensibiliser sur le gaspillage du pain dans les quatre cités universitaires.
Selon le directeur du Commerce, «cette campagne de sensibilisation menée dans l'Université de Chlef contre le gaspillage du pain occupe une place importante dans l'actualité et l'agenda politique». Il est vrai que des quantités énormes de pain ne sont pas consommées et se retrouvent quotidiennement dans les poubelles. «Heureusement» une partie de ce pain non consommé a trouvé preneur parmi les éleveurs de bétail qui l'insèrent dans l'alimentation de leur cheptel. Notre interlocuteur fera remarquer que «dans un contexte d'insécurité alimentaire globale, de fortes pressions sur les ressources naturelles partiellement renouvelables (eau, terres cultivables, matière organique et minéraux des sols…) et non renouvelables (pétrole…), il semble indispensable de lutter contre le gaspillage des produits alimentaires notamment le pain». Le directeur du Commerce considère que «gaspiller une baguette de pain» veut tout et rien dire à la fois ; par contre «jeter une baguette de pain à la poubelle» est plus précis. La plupart des étudiants interrogés ont déclaré laisser du pain sur leur plateau.
Par ailleurs compte tenu du fait que le gaspillage du pain ne se limite pas uniquement dans les universités, la direction a tracé un programme qui s'étalera sur toute l'année en cours. Des campagnes de sensibilisation cibleront tous les établissements scolaires et ceux de la formation professionnelle, les hôpitaux, les centres de détention (prisons). La société civile sera aussi impliquée dans cette campagne. «La moyenne de consommation de l'Algérien en blé est estimée à 180 kg par an. Quant à la production locale de blé, elle varie entre 4,5 et 5,8 millions de tonnes par an, soit 25% de nos besoins.» Il faut noter que le pain fabriqué chez nous est à base d'une farine dite ‘T45', une variété qui est souvent utilisée pour la confection de gâteaux. Il y a plusieurs autres variétés mais nous, nous utilisons la T45 qui produit un pain qui se consomme dans l'immédiat et son taux de conservation est minime et devient vite rassis. Pour certains boulangers «si on veut que le gaspillage cesse ou diminue, du moins, il faudrait utiliser une autre variété de farine telle que la T 65 ou encore la T 80 /100/150. L'Algérien n'est pas un gaspilleur de pain, mais nous sommes en train de confectionner du pain facile à être gaspillé». Et de conclure «nous sommes censés ne consommer que 140 g/ jour, nous en achetons 1 kg et nous en jetons la moitié».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.