Le ministère de la Défense: Le général-major Meftah Souab n'a pas fui    Prophéties de chaos    Marché du gaz: Attar vante la stratégie de Sonatrach    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    Ligue des champions d'Europe: Suspense garanti à Barcelone et Turin    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    L'apocalypse à Beyrouth    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    Aucun algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth (Liban), a annoncé le ministère des Affaires étrangères    Les révélations du PDG de l'ANEP    Explosion de Beyrouth: Tebboune ordonne l'envoi immédiat d'aides au peuple libanais    Décès du Professeur Grangaud: Djerad rend hommage à un "Fils de l'Algérie"    Feux de forêts: installation du comité d'évaluation des dégâts    Baisse sensible en 2020    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Belatoui prêt à rempiler    Les travailleurs réclament leurs salaires    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    Sept migrants décédés et cinq blessés dans un accident    Réalisation de puits pour l'amélioration de l'AEP    Le phénomène prend de l'ampleur à Relizane    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    Le Général-Major Meftah Souab n'est pas en fuite    REOUVERTURE DES MOSQUEES : Les ‘'oulémas'' appellent à réaménager les horaires du confinement    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    EFFONDREMENT DU TUNNEL MINIER A AIN AZAL : Une commission d'enquête pour déterminer les causes    Sit-in des supporters pour réclamer la 2e place au classement    Réunion du bureau fédéral lundi prochain    Lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    Se reconstruire après la tragédie    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CS Constantine: Rachid Redjradj poussé vers la sortie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 07 - 2020

L'affaire du jeune joueur Meziane continue de susciter moult interrogations chez le public sportif des Sanafirs. Pour rappel, avant la fin du mercato hivernal en janvier 2020, le CSC a décidé de récupérer son ancien keeper Rahmani, signataire chez Damac Club en Arabie Saoudite. Mais, pour le qualifier, il fallait libérer Meziane, le gardien de but remplaçant à la veille de la clôture du mercato.
Lors des négociations, il a été convenu d'un accord de résiliation de contrat avec une indemnisation d'un montant global avoisinant les 2,2 milliards de centimes, représentant le reste de ses mensualités (18 mois) et autres primes non perçues. Le directeur général du CSC, Rachid Redjradj, et Meziane ont signé une séparation à l'amiable avec une précision de taille: cette indemnité devait être versée avant la fin du mois de février 2020, et dans le cas contraire, la somme sera doublée. Cela a permis au CSC de bénéficier de la licence après la remise du document signé entre les deux parties. Ne voyant rien venir, Meziane a décidé de saisir la Commission de résolution des litiges (CNRL) de la FAF pour récupérer son dû. Selon une source bien informée, Meziane, fort des arguments présentés, a eu gain de cause, ce qui a mis l'ENTP, l'actionnaire majoritaire, dans l'embarras. Rachid Redjradj, le DG, affirme avoir signé un tel document portant résiliation de contrat juste pour régler un cas urgent, celui de qualifier Rahmani. On vient d'apprendre que la société qui détient la majorité de la SSPA/CSC refuse de payer les indemnités de Meziane. Est-il concevable et logique que ladite société refuse de reconnaître un document officiel signé par son directeur général remis aux instances du football ? Cette situation a fini par déboucher « sur le limogeage de Rachid Redjradj », affirment certaines sources. Or, cette information a été démentie par le premier concerné, qui indique n'avoir été informé de rien et encore moins d'un quelconque limogeage. Mais il est toujours utile de préciser que Rachid Redjradj avait annoncé à plusieurs reprises vouloir prendre du recul. En attendant de voir plus clair, à Constantine, on parle de Nasreddine Medjoudj, le manager général, qui assurera l'intérim de directeur général. Ce sont là, les conséquences de la mauvaise gestion et de l'instabilité de l'équipe dirigeante, ce qui s'est avéré préjudiciable pour le CSC. Plusieurs erreurs ont été commises par Rachid Redjradj, dont celles du limogeage de l'entraîneur Denis Lavagne, poussé vers la porte de sortie à la fin de la phase aller et le recrutement des deux Libyens lors du dernier mercato hivernal, Zakaria Herich et Abdellah Orfi. En somme, les responsables de l'actionnaire majoritaire, l'ENTP, ont l'intention d'opérer de grands changements dans l'encadrement en se basant sur des critères qui répondent à la grandeur d'un club de l'envergure du CSC. Un véritable projet sportif qui nécessite une direction responsable et compétente ainsi qu'une véritable restructuration si l'on veut réellement placer le CSC dans le gotha continental, c'est d'ailleurs la place qu'il mérite.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.