Gestion des marchandises en souffrance au niveau des ports : La commission d'inspection chargée de renforcer le contrôle    Sahara occidental: le PAM anéantit à son tour" les illusions" du Maroc    Près de 100 policiers mobilisés à travers les plages autorisées à la baignade    Tissemsilt: inhumation de la moudjahida Guerdane Zohra au cimetière "Si Tahar El Othbi" de Lardjem    Cyclisme-stage de l'UAC pour les entraîneurs: Allab et Alloui admis avec mention    Ligue 1-USMA: le recrutement de Guendouz "en bonne voie", assure Anthar Yahia    Oran: 255 citoyens rapatriés des Etats Unis d'Amérique    JO 2021-Covid19: six mois aux nageurs pour retrouver leur forme    Les donneurs de leçons s'en mêlent !    L'animation culturelle sur la toile, un acquis pour les artistes    Covid-19: 477 nouveaux cas, 304 guérisons et 10 décès    Eniem: diversifier les produits pour un retour en force sur le marché    Fusion de quatre filiales du Groupe Sonelgaz    Investissement: recensement des actifs de production des secteurs public et privé    Oran: sortie de 5 promotions à l'école supérieure de l'administration militaire ESAM    Haddad à Tazoult et Tahkout à Babar    REUNION GOUVERNEMENT/WALIS : Pour une véritable décentralisation autour de grands pôles régionaux    HUILE ET SUCRE : Vers la production de 30% des besoins nationaux    TIARET : Installation des nouveaux président et procureur général de la Cour de justice    PROCHAINE BASE MILITAIRE ISRAELIENNE AUX EMIRATS : L'énième trahison    PROCHAINE RENTREE SOCIALE : Un protocole sanitaire préventif dans les écoles, universités et CFPA    DOUARS ‘'SIDI LANTRI'' ET ‘'R'AYED'' (TISSEMSILT) : Les habitants des zones d'ombre interpellent les responsables    SIDI BEL ABBES : 85 motos mises en fourrière en juillet    L'Autorité palestinienne annonce le rappel "immédiat" de son ambassadeur à Abou Dhabi    Le FLN et le RND ont boycotté Bengrina    CHANGER L'ASPECT DES ZONES D'OMBRE : Djerad donne un ultimatum de 4 mois    Le premier cancer détecté chez un dinosaure soulève de nouvelles hypothèses    Hôpital mère-enfant de Sétif : ablation d'une tumeur de 20 kg de l'utérus d'une quinquagénaire    Khaled Drareni n'a jamais été détenteur de la carte de presse professionnelle    El Tarf: installation du nouveau procureur général de la Cour de justice    L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    Coup d'envoi du projet de la station d'épuration    La traque d'un "sulfureux" général    "Retour au confinement si besoin"    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FAF - Reprise du championnat: La réunion de toutes les incertitudes
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 07 - 2020

Le championnat national de football ne reprendra pas. C'est du moins l'information qui nous a été confirmée, hier, par une source médicale et ce, en raison de l'ampleur de propagation du coronavirus.
Cette décision qualifiée de «sage et logique» compte tenu de la gravité de la situation sanitaire, a été prise par la commission scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus et de l'évolution de la situation sanitaire.
A présent, les passionnés de la balle ronde et les supporters, d'une manière générale, se demandent sur les retombées sportives que peut engendrer cette situation, notamment chez les clubs amateurs en prévision d'un arrêt définitif de la compétition. Pour ne pas être pris au dépourvu, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a tenu mercredi dernier une séance de travail en présence de Mohamed Saâd, secrétaire général de la FAF, Amar Bahloul, membre du bureau fédéral et président de la commission de coordination des Ligues, Abdallah Gueddah, membre du bureau fédéral et président de la commission Finances, Ali Malek, président de la LNFA et Youcef Benmedjebeur, président de la LIRF. Cette réunion aura permis aux présents d'examiner la situation actuelle du football amateur. Notre source affirme que le bureau fédéral qui se réunira mercredi prochain, envisage de provoquer une assemblée générale pour lui soumettre les propositions retenues. Lors de cette rencontre du bureau fédéral, la FAF, selon un membre fédéral, annoncera officiellement l'arrêt définitif des championnats professionnels et amateurs pour l'exercice 2019-2020 d'autant plus que les pouvoirs publics ont décidé de ne pas lever le confinement à la date butoir du 13 juillet. Aussi, et devant l'impossibilité de terminer la saison, l'application désormais du nouveau système de compétition pose problème pour la FAF qui se trouve dans un vrai dilemme. Se dirige-t-on vers un championnat à blanc ?
Qui sera déclaré champion d'Algérie ? Qui représentera le pays aux compétitions internationales ? Quel sort pour les quatre premiers de la Ligue 2 d'autant plus que l'écart est assez minime entre les prétendants ? Va-t-on prendre en considération les classements actuels pour parer au plus pressé ? L'option de la relégation sera-t-elle maintenue ? En somme, quelle formule adoptera la FAF pour mettre fin à toutes les spéculations et les zones d'ombre qui se profilent à l'horizon ? Selon un membre du bureau fédéral, les propositions en question seront débattues avec les clubs qui seront invités à décider à la majorité. C'est le flou et l'incertitude du moment que chaque club est appelé, et c'est légitime, de défendre ses intérêts. Cela risque de se compliquer davantage avec la situation actuelle qui prévaut dans les différentes divisions avant la suspension du championnat.
En Ligue 1, à huit journées de la fin, le leader actuel, le CRB, et l'un de ses poursuivants immédiats, le MCA, comptent chacun un match en retard face au même adversaire, le Paradou AC, alors que l'ESS est toujours concernée mathématiquement par la course au titre. Dans le bas du tableau, le NCM et le NAHD, les deux potentiels relégables, ne sont qu'à deux longueurs du premier non relégable, l'USB, alors qu'il reste 24 points en jeu. Même scénario en Ligue 2, les deux derniers, l'USMH et la JSMB, ne comptent respectivement que trois et deux points sur le premier non relégable, le MOB. Dans la partie haute du tableau, le RCA et l'ASK ne sont qu'à une longueur du quatrième, le RCR. Aussi et à propos de la coupe d'Algérie, quel sera le sort des formations après le déroulement des matches aller des quarts de finale ? Va-t-on vers l'annulation pure et simple ? C'est tout un travail de réflexion qui sera confié aux responsables concernés pour dénouer la crise mais on n'est pas encore là. En somme, avec l'arrêt du championnat décidé par le ministère de la Santé, Abdelkrim Medouar, qui a mené une campagne dans le but de convaincre l'opinion publique de l'importance d'arrêter les compétitions, a réussi finalement son coup. Pour le moment, les 31 clubs des Ligues 1 et 2, à l'exception du PAC dont les dirigeants n'ont pas assisté à la réunion LFP - présidents de clubs du Centre, ont pratiquement tous voté pour un arrêt de la compétition. Comme quoi, la campagne d'Abdelkrim Medouar aux prochaines élections de la FAF a déjà commencé, comme l'ont tenu à le souligner de nombreux observateurs et même certains membres du bureau fédéral.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.