APN: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Le ministère de l'Habitat examine le projet de texte réglementaire relatif au LLP    Mali: le président de la transition rencontre le médiateur de la Cédéao    Coronavirus: 179 nouveaux cas, 116 guérisons et 5 décès    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Foot Der    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A partir d'aujourd'hui: Confinement allégé et interdiction de circulation entre wilayas levée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 09 - 08 - 2020

Le gouvernement a décidé d'alléger le confinement partiel et de lever l'interdiction de circuler de et vers 29 wilayas du 9 au 31 août. Les horaires de confinement partiel à domicile ont été adaptés de 23h00 au lendemain 06h00 à partir de dimanche 9 août jusqu'au 31 du même mois pour 29 wilayas, a indiqué à cet effet hier un communiqué des services du Premier ministre.
«En application des instructions de Monsieur le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, données lors de la réunion du Haut Conseil de sécurité du 03 août 2020 et au terme des consultations avec le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19) et l'Autorité sanitaire, le Premier ministre a procédé à la signature d'un décret exécutif portant aménagement des horaires de confinement partiel à partir du 09 au 31 août 2020, mesure arrêtée dans le cadre de la démarche progressive et flexible adoptée par les pouvoirs publics dans la gestion de la crise sanitaire», précise le communiqué. Ainsi, il a été décidé «l'adaptation des horaires de confinement partiel à domicile de 23h00 au lendemain 06h00 du matin pour vingt neuf (29) wilayas ». Il s'agit des wilayas de Boumerdès, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M'sila, Chlef, Sidi Bel Abbès, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Béjaïa, Adrar, Laghouat, El Oued. Toutefois, «les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu'exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l'instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d'une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination», selon le communiqué du Premier ministère, ajoutant que «la levée ou le maintien du dispositif de confinement dépendra ainsi de l'évolution de la situation épidémiologique, dont la stabilisation permettra aux pouvoirs publics d'envisager des mesures supplémentaires d'allégement».
Il a été également décidé de «la levée de l'interdiction de la circulation routière des véhicules particuliers, de et vers les 29 wilayas concernées par la mesure du confinement partiel», de même que «la prorogation de la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends, dans les 29 wilayas concernées par la mesure du confinement partiel», relève la même source. A cette occasion, le gouvernement réitère ses appels aux citoyens à «demeurer vigilants et continuer à observer, avec rigueur et responsabilité, les mesures d'hygiène, de distanciation physique et de protection, qui demeurent la solution idoine pour endiguer cette épidémie».
Il y a lieu de rappeler que les premières mesures restrictives ont été prises le 23 mars. Elles prévoyaient entre autres de mettre la wilaya de Blida en confinement total, à domicile, pour une durée de dix jours, renouvelable, avec l'interdiction de circulation de et vers cette wilaya, un confinement partiel dans la wilaya d'Alger de 19 heures à 7 heures du matin avec interdiction de tout rassemblement de plus de deux personnes, la fermeture des salles de fêtes, de célébrations, de festivités familiales, des cafés, restaurants et magasins, à l'exception de ceux d'alimentation sur l'ensemble du territoire algérien, l'application de la distanciation dans tout établissement et lieu recevant le public et l'interdiction de circulation des taxis à travers tout le territoire national. Le 27 mars, le Premier ministre Abdelaziz Djerad annonce l'extension de la mesure de confinement partiel de 19 heures à 7 heures du matin à neuf autres wilayas à compter du 28 mars 2020. Il s'agit des wilayas de Constantine, d'Oran, de Sétif, Tipaza, Tizi Ouzou, Batna, El Oued, Médéa et Boumerdès. Cette mesure a été étendue le 1er avril à quatre nouvelles wilayas, la wilaya de Béjaïa, Aïn Defla, Mostaganem et Bordj Bou Arreridj, elle a pris effet le 2 avril.
Le 4 avril, le confinement partiel de 19 heures à 7 heures est étendu à toutes les wilayas d'Algérie, à l'exception de Blida qui reste soumise à un confinement total. Dans les wilayas d'Alger, Oran, Béjaïa, Sétif, Tizi Ouzou, Tipaza, Tlemcen, Aïn Defla et Médéa, les horaires du confinement partiel ont été élargis de 15 heures à 7 heures du matin. La mesure entre en vigueur le 5 avril et s'applique jusqu'au 19 avril. Depuis cette date le confinement a été reconduit chaque quinze jours avec la possibilité de réadapter les mesures pour chaque wilaya. En effet, les walis, selon une directive du gouvernement, disposent de la possibilité de durcir ou d'alléger les mesures de confinement en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique de chaque région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.