Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    Football / Classement Fifa : l'Algérie gagne cinq places, désormais 30e    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    L'AC Milan et Tottenham de retour    Macron et l'arabe    Campagne référendaire : le projet d'amendement constitutionnel consacre l'avènement de l'Algérie nouvelle    Amendement constitutionnel : renforcer la liberté de la presse et d'expression    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Le port de Skikda renforcé    La liberté dans le respect de l'autre    Le grand bond en arrière, Tuchel contesté    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Le projet d'amendement constitutionnel contribuera au renouvellement de la classe politique et au changement escompté    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Centre anti-cancer Emir Abdelkader: Plus de 5.000 hospitalisations en huit mois    Réalisées sur les abords d'un oued asséché: Démolition de constructions illicites à Aïn El Turck    Musulmans de France, tous coupables ?    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    La déclaration de patrimoine enfin constitutionnalisée ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    Plaidoyer pour alléger la pression fiscale    La CNEP-Banque prête à commercialiser ses produits    Libye: l'ONU relève des signes d'apaisement quant à un règlement définitif de la crise    Une journée d'étude sur le droit à l'expression des peuples en lutte pour l'indépendance à Tindouf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Paradou AC: Le meilleur est à venir
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 09 - 2020

Lorsque la décision a été prise par le MJS et les autorités sanitaires d'arrêter le déroulement de la Ligue 1 à la mi-mars, le PAC pointait au 10e rang, avec deux matches en retard, donc loin des espérances nourries au coup d'envoi de la compétition. A l'origine de cette régression, on a relevé, d'abord, l'absence d'un buteur après le départ de Naïdji vers le Portugal. Ensuite, et en parfaite conformité avec leur ligne de conduite, les dirigeants du Paradou ne sont pas partisans de ce que tous les clubs raffolent, c'est-à-dire le recrutement. Il est rare qu'un joueur vienne s'ajouter à l'effectif formé par l'Académie. Enfin, les responsables du club sont arrivés à la conclusion que le coach portugais Francisco Chalo avait atteint ses limites, ce qui n'a pas permis aux joueurs de poursuivre la progression attendue en considération de leur âge et de leurs aptitudes. Quoi qu'il en soit, au cours de la saison écoulée, tous les observateurs ainsi que l'entraîneur national Djamel Belmadi, ont estimé que le football le plus agréable à voir était celui du PAC. Certes, les Académiciens n'ont pas joué les premiers rôles en championnat, nourrissant même quelques inquiétudes quant à leur avenir parmi l'élite, mais leur jeu a toujours conquis les puristes. Ce paradoxe a été déjà expliqué par l'absence de réalisme en attaque et l'absence de tout renfort. Pour notre part, nous avions mis l'accent sur les lacunes des coéquipiers de Zorgane et, en raison de leurs potentialités techniques, ils ont eu tendance à en rajouter au lieu de jouer en première intention. Les conséquences ? Des actions prometteuses au départ ont avorté par des pertes de balle au profit de leurs adversaires, dont certains, précisions-le, n'ont pas hésité à utiliser la manière forte, exploitant le laxisme de certains arbitres, car n'ayant pas la pression du public. Par ailleurs, les Pacistes ont parfois cédé à la tentation des longues balles à priori destinées à leurs attaquants. Les arrières ont souvent échoué dans leurs relances, même si on reconnaît qu'en défense, ils se sont acquittés correctement de leur tâche. On se souvient que leur entraîneur Francisco Chalo a souvent hésité à « recadrer » ses poulains lorsqu'ils commettaient des fautes apparemment évitables, en tenant compte de la philosophie de jeu qu'on leur a enseigné au centre de formation. Aussi, le remaniement au niveau de la barre technique dans la perspective de l'exercice 2020/2021 vise à éviter la répétition de ces erreurs préjudiciables à un effectif aux potentialités intéressantes. On dit le plus grand bien du successeur de Chalo, Hakim Malek. Mis au courant des péripéties de la saison écoulée, il va s'efforcer d'exploiter aux mieux les qualités de ses poulains. En principe, excepté le gardien Moussaoui parti au CRB, l'effectif est resté stable et sera même renforcé avec les arrivées de Hadji (ASAM) et Chabor (HBCL). Apparemment, le recrutement ciblé n'est pas terminé. Par ailleurs, il faut rappeler que le PAC, pour sa première participation à une compétition continentale, s'est mieux défendu que les autres grosses cylindrées algériennes engagées, avec un parcours très honorable. Après avoir atteint la phase de poules, les Pacistes auraient pu prétendre à une qualification historique en quarts de finale de la CAF.
Il n'empêche, qu'avec cette participation, les Académiciens ont probablement engrangé de l'expérience. On peut dire, qu'au départ et grâce à cette participation à cette coupe de la CAF, le PAC a acquis une certaine expérience tactique, ce qui ne sera pas le cas au sein des clubs ayant chamboulé leurs effectifs. Plus aguerris cette saison, ils n'auront pas trop d'excuses en cas d'échec, même si leur mission ne s'annonce pas facile. Si les coéquipiers de Zorgane venaient à éliminer les déchets constatés la saison écoulée au niveau de l'attaque, ils pourraient nourrir des ambitions légitimes. Il faut rappeler que le secteur défensif, et en dépit de quelques bourdes évitables, s'est classé parmi les plus solides, avec ceux du CRB, de la JSK, de la JSS et de l'ASO. Il s'agit donc là d'une « base » à fortifier et à exploiter de la meilleure des façons.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.