Référendum constitutionnel : début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    West Ham : Des débuts frustrants pour Benrahma    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bovins et crocodiles
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 09 - 2020

A peine installé dans ses fonctions au mois de février dernier, le ministre de l'Agriculture était décidé à en découdre avec le chaos qui régnait dans la filière lait en mettant en place un système de numérisation pour le recensement et la classification du cheptel national de vaches laitières, et il semble qu'il devrait passer à une vitesse supérieure au mois d'octobre prochain en lançant une opération d'identification du cheptel bovin au niveau de deux wilayas pilotes, avant sa généralisation progressive au niveau national. D'une action presque banale visant le « recensement » des vaches laitières, on est passé à une autre action plus assidue consistant à « identifier » le cheptel bovin. Les deux opérations s'inscrivent-elles dans la continuité de l'une à l'autre, ou a-t-on décidé d'approfondir le sujet en engageant une véritable enquête sur ce terrain boueux, qui va plus loin qu'une simple opération de dénombrement visée initialement à travers le recensement du cheptel national des vaches laitières ?
Le recensement prôné au mois de février a dû rencontrer des obstacles liés à la pandémie, mais il a donné un bénéfique temps de réflexion qui aurait abouti à cette décision d'aller vers des investigations plus profondes pour cerner non seulement le nombre des bovins mais
également les détails concernant le cheptel en question, qui constitueraient des outils efficaces pour suivre son mouvement sur le territoire national, outre l'abattage et l'approvisionnement des marchés en viande rouge, ainsi que la classification du cheptel national de vaches laitières, désormais faisant figure d'un tout petit point dans cette entreprise globale. Une entreprise globale qui consiste à enregistrer toutes les informations relatives à l'animal dans une base de données nationale, dans la perspective de réaliser un inventaire complet de tous les animaux présents dans chaque exploitation.
C'est la numérisation du secteur inscrite dans la feuille de route du ministère de l'Agriculture qu'on tente de mettre en place à travers ces enquêtes qui débuteront le mois prochain, mais on ne sait pas quand arrivera-t-on à clôturer cette mission. N'a-t-on pas pu déterminer le temps imparti à cette opération à cause des nombreux paramètres inconnus qui caractérisent cette activité ? L'entame des explorations dans deux wilayas pilotes est en lui-même un signe de la complexité de la tâche et d'une méconnaissance des obstacles qu'on craindrait rencontrer sur le terrain et qu'on devrait aplanir avant de généraliser l'opération au niveau de toutes les wilayas. C'est que l'opération en question, qui tend à garantir l'origine de chaque animal acheté, suivre les mouvements des animaux à travers les exploitations et les marchés, assurer l'efficacité des programmes de santé animale et asseoir une meilleure visibilité statistique, ne serait pas pour plaire à certains éleveurs et maquignons qui, tels des crocodiles, préfèrent nager dans les eaux troubles. Le poids de l'informel dans la filière bovine, qui prolifère par excellence dans les zones d'ombre, est certainement plus opaque que celui qui déboussole d'autres secteurs du commerce et des finances.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.