L'adoption de la nouvelle Constitution "contribuera à l'édification de la nouvelle Algérie"    APN: levée de l'immunité parlementaire des députés Abdelkader Ouali et Mohcine Bellabas    Opep+ : priorité à la conformité totale de tous les pays membres    Le projet d'amendement de la Constitution garantit la souveraineté totale du pays sur ses ressources naturelles    Rentrée sociale: Rezig met en garde contre toute augmentation des prix des articles scolaires    Real Madrid: Ramos forfait contre le Shakhtar    Report du procès de l'ex-wali d'Alger, Zoukh, au 3 novembre prochain    Plus de 5 millions d'élèves rejoindront mercredi l'école dans des conditions sanitaires exceptionnelles    JEUNES ET PECHEURS BENEVOLES PARTICIPENT AUX RECHERCHES : Disparition de 12 harraga sur les côtes de Chlef    BECHAR : Le wali visite les ksour du Nord    REFERENDUM CONSTITUTIONNEL : Talaie El Hourriyet décide de participer    Le procès de l'affaire El Watan et les fils de Gaïd Salah reporté    Tayeb Louh inculpé dans l'affaire des bracelets électroniques    JM Oran-2022 : les aspects organisationnels abordés avec une délégation française    UNIVERSITE ‘'IBN BADIS'' MOSTAGANEM : Journées portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers    LDC : Le programme de ce mardi    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Réserves de change, la dégringolade    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    Des opérations en faveur des populations des zones d'ombre    Plusieurs quartiers ciblés par une opération de nettoiement: Plus de 4 tonnes de déchets transférées au CET de Hassi Bounif    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AS Aïn M'lila: Un retard considérable à rattraper
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 09 - 2020

Lorsqu'un club est promu dans un palier supérieur, son premier objectif est de se maintenir face à des adversaires expérimentés dotés de moyens financiers plus conséquents.
Au départ de l'édition 2019-2020 de Ligue 1, tel était le souhait des M'lilis, dirigeants, joueurs et supporters. Un sentiment fait d'appréhensions à propos d'un club habitué à jouer les trouble-fêtes et non pas les premiers rôles. Or, dès le terme de la phase aller, l'ASAM avait mis à son actif un parcours plus qu'honorable, compte tenu de son statut de promu, déjouant ainsi tous les pronostics établis par les observateurs. Personne n'aurait imaginé un tel comportement au départ. Sauf peut-être l'entraîneur Aït-Djoudi, engagé au mois de février 2019 et reconduit logiquement après le maintien. Il est vrai que les dirigeants n'ont pas manqué d'ambition pour la saison 2019-2020 en procédant à un recrutement étudié, en adéquation avec les moyens financiers disponibles. Ce n'était pas des stars loin de là, mais les Hamza, Dib, Tayeb, Demène et Dehar ont apporté le plus escompté, d'où le bon rendement de l'équipe. On peut dire que l'essentiel a été accompli au cours de la phase aller où les M'lilis, avec quatre victoires et quatre défaites, se sont spécialisés dans les matches nuls (sept). D'une part, on suppose que le secteur défensif (hormis face à l'ESS et au PAC, 8 buts en tout), a fait preuve de solidité (11 buts en 15 matches). Mais ce constat purement tactique ne justifie pas à lui seul cette bonne série. En effet, et c'est une tradition, revêtant le maillot de l'ASAM constitue un paramètre dont tous les adversaires doivent tenir compte, et qui l'ont constaté à leur dépens. Et pas n'importe lesquels. On rappellera que chez eux, le MCA, le CRB ont été contraints au nul, alors que l'USMA (champion en titre), a éprouvé des difficultés pour battre de justesse les M'lilis.
Et pourtant, il y avait des manques concernant la gestion, ce qui a poussé le coach Aït-Djoudi à déposer sa démission. Ce dernier a estimé que ses revendications visant à améliorer les conditions de préparation n'ont pas été réunies.
On pensait que le départ d'Aït-Djoudi allait se répercuter sur le rendement du groupe. Sur les sept matches joués avant que le championnat ne s'arrête définitivement, les M'lilis en ont remporté quatre pour deux nuls et une seule défaite, ce qui justifie amplement leur classement final, devant plusieurs grosses cylindrées, sous la coupe de Bougherara qui a remplacé Aït-Djoudi au pied levé. Or, Liamine est un ancien de la maison, ce qui lui a facilité la tâche, ceci dit sans vouloir lui enlever le mérite. Effectivement, il a réussi à maintenir la dynamique du groupe à la satisfaction générale. Une preuve ? En coupe d'Algérie, les coéquipiers Taiba avaient éliminé la JSK, ce qui constitue un authentique exploit, avant de succomber au tour suivant face au CABBA. Il est vrai que les M'lilis étaient concentrés sur le championnat.
Et encore, on doit signaler les défections de deux joueurs sur lesquels le staff comptait beaucoup. Il s'agit de l'attaquant Hamza Demène, qui s'est absenté et contesté le choix de l'entraîneur, alors que Rooney, lui aussi était aux abonnés absents après une visite à sa famille au Cameroun. A titre d'information, si le championnat n'avait pas pris fin à mi-mars, l'ASAM avait encore une belle carte à jouer face à l'USB, l'ASO, l'USMA et le CSC à l'extérieur, alors que la JSK, le CRB, l'ESS et le PAC devaient se produire sur le difficile terrain Demène Debbih.
A l'heure actuelle, et alors que la plupart des clubs ont lancé l'opération recrutement, à Aïn-M'lila rien n'a encore filtré. Pour le moment, aucune arrivée n'a été annoncée, alors que quatre joueurs de la saison écoulée sont déjà partis. Or, le succès du recrutement de l'exercice 2019-2020 devrait inciter les dirigeants à se démener avant la fin de la date du mercato estival.
Car, au fur et à mesure que les jours s'écoulent, le « marché » va se réduire comme une peau de chagrin. Les supporters sont très inquiets de cette inertie et attendent que les responsables se décident à bouger. Le maintien de l'ASAM est d'ores et déjà le principal objectif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.