Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Europe: Gros suspense à Turin et Manchester
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 10 - 2020

Aujourd'hui encore, de fortes sensations sont promises aux férus du sport-roi, et notamment avec le choc Juventus - Barcelone qui devrait déboucher sur les retrouvailles de Messi et Cristiano Ronaldo, les deux cracks qui ont brillé au cours de la dernière décennie, alignant une flopée de records, dont le fameux « Ballon d'or » de France-Football. En effet, à la veille du match, il était toujours en confinement comme l'imposent les règlements de l'instance européenne, soucieuse d'appliquer le protocole sanitaire mais, aux dernières nouvelles, l'incertitude planait toujours. Cependant, la « Vieille Dame » n'est pas dénuée d'atouts avec Morata, auteur des deux buts à Kiev face au Dynamo local, et qui sera épaulé par Dybala et l'ailier Chiesa qui s'est adapté à sa nouvelle équipe. En fonction des conceptions des deux entraîneurs aux prises, on peut supposer que ce sera un match où la tactique aura une grande importance, la prudence étant le premier crédo, tant pour Koeman que Pirlo. Le technicien hollandais sera, lui, privé de deux titulaires, le défenseur central Piqué, suspendu, et le milieu offensif brésilien Coutinho, blessé. Il fera donc appel Araujo et à Trincao pour les remplacer. Pour le reste, il reconduira les joueurs qui lui ont donné entière satisfaction face à Ferencvaros. Ce qui est certain, c'est qu'il a sous la main des éléments aptes à appliquer différentes organisations de jeu.
Avec des profils complémentaires, les Pedri, Trincao, Dembélé et Messi ont les moyens de faire souffrir la défense italienne. Du côté italien, sans Cristiano Ronaldo, ce n'est pas la même équipe, et le coach Pirlo en est parfaitement conscient. Co-leaders les deux avec trois points, les Espagnols et les Italiens voudront creuser l'écart par rapport au Dynamo Kiev et Férencvaros.
Tous deux vainqueurs au cours de la première journée, Manchester United et Lepzig vont en découdre dans un choc assurément alléchant. Après leur victoire au Parc des Princes face à un Paris SG il est vrai méconnaissable, les Mancuniens voudront continuer sur leur lancée. Mais la tâche ne s'annonce pas aisée contre un adversaire solide et bien organisé tactiquement. Les coéquipiers de Pogba n'ignorent pas qu'ils devront se méfier de Dani Olmo, Forsberg et surtout du polyvalent Angellino, auteur de deux buts face aux Turcs de Basaksehir d'Istanbul. Dans le camp allemand, le libéro international français Dupamecano sera leur plus rude adversaire.
Tension
Dans le camp parisien, on s'interroge toujours à propos du revers subi à domicile. D'aucuns estiment que le duo majeur Neymar - Mbappé n'a pas répondu aux attentes face aux Anglais de Manchester United. D'autres pensent que le coaching de l'entraîneur allemand Thomas Tuchel n'a pas été celui escompté. Aussi, les retours de Verrati et Marquinhos ne seront pas un luxe, surtout à Istanbul face à des adversaires très motivés et désireux d'obtenir le meilleur résultat possible. On ne manquera pas de signaler les changements opérés par Tuchel. Estimant que son capitaine Marquinhos est « l'âme » de son équipe, et l'a installé au milieu, le Portugais Danilo reculant en défense centrale.
D'ailleurs, ce changement a amplifié le conflit entre Tuchel et le directeur sportif Leonardo. On suppose que ce sera une opposition musclée, avec des duels qui pimenteront ce match sur fond de tension politique entre la Turquie et la France. Déjà, dos au mur, Tuchel devra trouver la solution pour permettre à son équipe de réagir afin de poursuivre une aventure indispensable aussi bien au renom du champion de France qu'à ses finances après les dépenses du mercato estival. Samedi, le coach allemand a appliqué une rotation qui permettra aux titulaires de souffler. C'est, à peu de choses près, le même objectif assigné à l'entraîneur de Dortmund Lucien Favre, dont l'équipe a sombré à Rome la semaine passée. Pourtant, l'effectif est de grande qualité, avec des jeunes pétris de classe comme Sancho, Haaland et Reyna, encadrés par les expérimentés Reuns, Hummels, Witsel et Meunier.
Une chose est sûre : si son équipe ne se qualifie pas aux huitièmes de finale de la Ligue des champions, ce serait l'échec de trop pour le coach suisse qui risque de se trouver fatalement sur un siège éjectable. Pourtant, face au Zenith, dont la défense n'est guère un modèle de solidité, la tâche ne s'annonce pas insurmontable, loin de là.
Lors de la première journée, le Club de Bruges a agréablement surpris ses supporters en s'imposant à Saint-Petersburg. Bien organisés, les poulains de Philippe Clément ont fait déjouer les Russes du Zenith, pourtant annoncés comme favoris en puissance. Il reste bien entendu que leur adversaire de ce soir est d'un tout autre calibre. En effet, la Lazio où évolue l'Algérien Farès est adepte d'un système de jeu rigoureux avec trois défenseurs et cinq milieux de terrain, laissant en pointe les baroudeurs Immobile et Muriqui, d'où la difficulté d'émettre un pronostic valable.
A Séville, on attend le réveil de l'attaque, car la défense, comme d'habitude, s'est bien acquittée de sa mission la semaine écoulée au stade Stambford Bridge face aux Werner, Pulisic et Havertz. Certes, les poulains de Lopetegui partent avec les faveurs du pronostic, mais Rennes a prouvé sa solidité et misera sur sa pépite Camavinga pour surprendre les Sévillans. Toutefois, il y a ce premier revers subi face à Angers qui suscite des inquiétudes dans le camp breton. Dans ce groupe E, les quatre équipes sont à égalité avec une seule unité au compteur, d'où l'extrême importance d'une victoire ce soir. Le club anglais de Chelsea fera appel à l'expérience des Thiago Silva, Zouma, Azpilicueta, Kanté et Jorginho pour contrer les Russes de Krasnodar, certainement peu maniables sur leurs terres. Enfin, le débat Ferencvaros - Kiev mettra aux prises deux équipes battues lors de la première journée et qui sont appelées à viser la troisième place qualificative pour l'Europa-League, à l'ombre des deux supers favoris du groupe, Barcelone et Juventus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.