Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



RC Relizane: Une dynamique à entretenir
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 12 - 2020

«Face à un tel adversaire, quel sera le comportement du RCR qui n'est pas au top ? Les Relizanais s'en remettront à l'expérience de leur entraîneur Chérif El-Ouazzani ». Ce sont là les lignes parues dans l'une de nos précédentes livraisons. Nous avons logiquement fait allusion à un pronostic favorable aux Sétifiens qui ont impressionné tout le monde face à l'USMA, alors que le RCR a été contraint au nul chez lui par le PAC. Les hommes de Nabil Kouki ont-ils été trop confiants après leur exploit d'Omar Hamadi ? On est tenté de répondre par l'affirmative. Or, c'est un tout autre Rapid qu'on a vu au stade du 8 Mai-1945, avec de l'engagement et une attitude offensive peu courante sur terrains adverses. Les protégés de Chérif El-Ouazzani nous ont paru sans complexe et ont fait douter une formation sétifienne, sans doute plus talentueuse sur le plan intrinsèque, mais qui n'avait rien à voir avec celle de la première journée. Vu sous un autre angle, il faut reconnaître que les coéquipiers de Hitala ont fait déjouer leurs adversaires, en répondant du tac au tac aux offensives locales, à tel point que les deux gardiens Khedaïria et Zaïdi ont été constamment sollicités. Dans leur désir de faire plier les Relizanais, accrocheurs et en bonne condition physique, les locaux se sont découverts. C'était le moment pour placer des contres dangereux dont l'un a coûté un carton rouge direct à Kendouci pour faute dans la surface et dernier défenseur. Le penalty fut habilement transformé par Hitala. On s'attendait à une réaction des Sétifiens qui, même en infériorité numérique, ont sollicité Zaïdi à maintes reprises et finirent par égaliser grâce à une reprise de la tête de Saïdi. Les deux équipes se sont données à fond, mais le plus grand mérite revient aux Relizanais sans aucun complexe. On a comptabilisé huit occasions pour eux alors que les locaux ont en eu sept. Dans les deux camps, il y a des mécontents à propos de l'arbitrage de Hansal, il est vrai un peu dépassé par l'intensité de ce duel. Mais ceci n'enlève rien au mérite des Relizanais qui ont surpris tout le monde par leur combativité et leur faculté à récupérer de nombreux ballons en défense et au milieu. Hélas, pour eux, il leur a manqué la finition au bout des mouvements d'approche de la surface du gardien Khedaïria. A la fin de ce débat passionnant, les deux entraîneurs Kouki et Chérif El-Ouazzani n'étaient guère satisfaits. On les comprend, car tous deux estimaient que la victoire leur a filé entre les mains, tout en déplorant la prestation de l'arbitre. On ne saurait leur donner tort dans la mesure où ce referee a « oublié » de sanctionner des fautes ainsi que des actes délibérés d'antijeu.
En l'occurrence, Nabil Kouki n'a pas tenu compte de l'avis du coach du PAC, lequel avait déclaré auparavant que « le RCR sera un adversaire peu maniable ». Au vu des la prestation fournie face à l'ESS, on peut dire qu'il avait entièrement raison. Aussi, il y a fort à parier que les deux entraîneurs Kouki et Cherif El-Ouazzani vont analyser de près ce match et tenteront de rectifier ce qui n'a pas bien fonctionné samedi. Cependant, le coach du RCR doit s'efforcer d'entretenir cette belle dynamique qui peut lui valoir de grandes satisfactions. Les Relizanais accueilleront la JS Saoura, un adversaire solide à l'extérieur, alors que les Sétifiens rendront visite à l'USMBA. A Sidi Bel-Abbès, tout dépendra du sort de la qualification ou non des recrues du club de la Mekerra.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.