Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JS Saoura: Une stabilité payante
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 12 - 2020

Le classement actuel de la JSS enchante ses supporters. Certes, leur club favori a joué tous ses matches (cinq), plus que ses quatre poursuivants, à savoir l'ESS, le MCA, l'ASAM et le CRB, mais il n'empêche qu'il s'agit d'une grosse satisfaction pour un jeune club représentant le Sud algérien. On conviendra que, par rapport aux clubs de la capitale, celui de la Saoura est constamment pénalisé par la programmation. L'explication est simple : toutes les deux semaines, les Bécharis doivent effectuer de longs déplacements, avec ce que cela suppose de contraintes financières et de surplus de fatigue. A titre d'exemple, le MCA, le NAHD et l'USMA évolueront à Alger au cours de la phase aller douze fois pour sept sorties seulement. Si personne n'est responsable de cette situation, il convenait de souligner ce handicap par rapport aux équipes de la capitale. Dès son arrivée au sein de l'élite, la JSS a défrayé la chronique, en obtenant des résultats inattendus par les observateurs.
Il est évident que les dirigeants, à leur tête Mohamed Zerouati, se sont donné les moyens pour concrétiser leur ambitieux projet. Ils ont atteint un palier que beaucoup de clubs leur envient. Et puis, il y a eu une période d'instabilité tant au sein de l'effectif que de la barre technique. Il faut espérer que les dirigeants auront retenu les leçons des contre-performances dans les compétitions domestiques et internationales. Le titre national conquis la saison dernière par l'équipe réserve devant celles de l'ESS et du PAC prouve qu'il y a un vivier où les entraîneurs peuvent puiser. Nous avons relevé cet automne un indice significatif, c'est-à-dire un mercato sage et étudié.
C'est peut-être la conséquence de cette belle entame de championnat de la JSS. En quelques mots, on est tenté de penser que la stabilité tant recherchée est en train de s'avérer payante. Dans une précédente livraison, la conclusion de l'article était la suivante : « Et maintenant, vivement le coup d'envoi du championnat pour vérifier le bien-fondé de cette nouvelle forme de gestion de l'effectif en place. Ce qui est certain, c'est que les Bécharis, avec l'expérience acquise ces dernières saisons, ne nourrissent aucun complexe face aux grosses cylindrées de la Ligue 1 ». En outre, on remarquera que le coach Ighil Meziane a été reconduit dans sa fonction d'entraîneur, ce qui constitue une rupture avec les pratiques d'un passé récent.
L'ancien nahdiste est réputé par sa rigueur dans le travail et a trouvé sans doute un cadre idéal pour appliquer sa conception du football. Tout en affichant une rassurante solidité (excepté lors du match à domicile face à l'USMA avec deux buts encaissés), les Bécharis n'hésitent pas à attaquer, même à l'extérieur. C'était le cas à Médéa, à Relizane et à Magra. Le bilan est éloquent : avec deux victoires et un nul, trois buts inscrits et aucun encaissé. Si les gars de la Saoura arrivent à maintenir cette cadence, il serait tout à fait logique de les inclure dans le lot des favoris. Leurs prochains adversaires, le MCA, le NAHD et le CSC (à domicile), la JSMS la JSK et le MCO chez ces derniers, auront tout intérêt à respecter cette formation solide et équilibrée dans toutes ses lignes. Au niveau de l'attaque, Messaoudi figure parmi les meilleurs buteurs (4 réalisations) et il est bien épaulé par son coéquipier Hamidi. Face au NCM, le score aurait dû être plus lourd, car le team de Magra a évolué en infériorité numérique pour cause d'expulsion de ses deux gardiens. Cependant, on retiendra que, dès le coup d'envoi, les Sudistes avaient opté pour l'attaque et assiégé leurs adversaires au complet. On notera encore, qu'à domicile, le Nejm a battu l'ASO (3-2) et tenu tête à l'US Biskra, qui a la particularité d'avoir une solide défense. Cet excellent départ devrait donc encourager les Bécharis à continuer sur leur lancée avec, comme objectif essentiel, la progression dans le jeu. Ighil Meziane, en entraîneur expérimenté, les incitera à garder les pieds sur terre et à persévérer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.