Communiqué du ministère de la Justice    Makri s'en prend aux «laïcs»    29 activistes relâchés en début de soirée    Tebboune préside aujourd'hui la réunion du Conseil des ministres    Une trentaine de détenus toujours en prison    Huile d'olive. concours international de Dubaï ; Un producteur algérien de Djelfa lauréat    1 530 milliards de dinars d'investissement sur 10 ans    Washington épargne le prince héritier Ben Salmane    «La communauté internationale doit assumer ses responsabilités»    Une suspension et des interrogations    Le ministre des Droits de l'Homme présente sa démission    Elles se sont déroulées dans le calme    Ligue des Champions: lourde défaite du CRB face à Mamelodi Sundowns    Trois candidats pour la présidence de la Fala    Affaire Diawara Banou, l'épilogue !    Man City : Pour Guardiola, ce que fait le club n'est pas normal    Le MCO enchaîne, l'Entente récupère son trône, la JSK dompte le Doyen    De l'inquiétude mais pas d'affolement    L'heure des comptes    Les dépouilles de deux personnes extraites d'une grotte    Le calvaire des résidents    L'islamisme contre le soufisme    "Abou Leila" et "Héliopolis" en avant-première à Batna    "L'avenir du secteur musical en Tunisie est incertain"    MAMMERI, DJAOUT ET LA MAIN DE L'ETRANGER    Le nouveau gouvernement se fixe 12 objectifs durant la phase transitoire    La situation sur les fronts de combat «sous contrôle» de l'Armée sahraouie    50 kilomètres en deux ans    Enasel : Baisse des ventes de sels alimentaire et industriel en 2020    Mohamed Nassou n'est plus    AG Elective de la FAA : Le recours de Boukais rejeté    Alors que le pétrole maintient son avance : L'OPEP+ face à un nouveau challenge    Acquisition de la raffinerie d'Augusta en Italie : Les gros mensonges d'Ould Kaddour    Organisée au Bastion 23 de la Casbah : Rencontre-débat sur les figures révolutionnaires de la bataille d'Alger    Prix du président de la République : Appel à participation pour les jeunes créateurs    La face cachée de Mammeri    Dans le but de relancer le processus de concession: La daïra lance une opération de recensement des biens communaux d'Aïn El Turck    El-Abiodh Sid Cheikh : La gare routière boudée par les transporteurs    Groupe Est: La passe de trois pour l'US Chaouia    Accès via l'autoroute Est-Ouest: Le pôle urbain de Tlélat pris en otage par le gel du projet    Ce que doit la rue à l'urne    Rompre vite avec nos vieux démons    Médicament: Le SNAPO suspend son mouvement de protestation    Pour développer la coopération bilatérale: Le conseiller commercial à l'ambassade de France en visite à la CCIO    El Kala: Le cadavre d'un homme repêché à l'ancien port    Qui veut canarder les ambulances ?    l'augmentation de la marge bénéficiaire, pointée du doigt    "Fitna" chez les Frères musulmans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 26 - 01 - 2021

Suivant un même topo partout ailleurs vécu, l'année 2020 n'a pas été comme les autres pour les services de la police. Ces derniers se sont investis corps et âme dans la lutte contre la propagation du coronavirus sur les plans de la sensibilisation et de la contrainte dans l'application des mesures préventives et autres règles de confinement. Pas moins de 20 policiers sont décédés des suites de leur contamination au Covid-19, a révélé le contrôleur Daoud Mohand Cherif, inspecteur régional de la police de l'Est, lors d'une conférence de presse animée, hier, à Constantine et suivie par visioconférence à travers toutes les sûretés de wilaya de l'Est du pays. C'est pour dire l'engagement de ce corps de sécurité aux côtés des autres services engagés sur le terrain de la lutte contre la propagation du coronavirus. Dans le cadre de la sensibilisation des citoyens sur les dangers du coronavirus et des voies et moyens à distinguer pour s'en prémunir, la police a effectué dans ce contexte durant l'année écoulée pas moins de 308.176 actions de proximité, 2.318 opérations de stérilisation ou désinfection et engager en parallèle 168.518
poursuites judiciaires pour irrespect des consignes de confinement, soulignera le conférencier. Sur ce même registre, il signalera l'établissement par ses services de pas moins de 170.637 amendes pour non-port de masque et le traitement de 11.983 affaires de transport illégal, et la mise en fourrière de 24.449 véhicules et 5.840 motos. Un autre secteur, pris en charge d'une manière particulière en cette année 2020, en l'occurrence la lutte contre les bandes de quartiers, a permis de traiter 940 affaires impliquant 1.280 personnes, entraînant plusieurs armes blanches. M. Daoud Mohand Cherif soulignera la détermination des services de police pour éradiquer ce fléau étranger aux mœurs de notre société. Au même titre que les agressions contre le personnel médical, où l'on a enregistré 424 affaires, impliquant 529 personnes, dont 415 réglées. Grâce à la nouvelle réglementation et la mobilisation des services de police, précise le conférencier, le nombre des agressions contre le personnel médical s'est nettement tari ces dernières semaines. Les services de la police judiciaire ont de leur côté traité 90.648 affaires, toujours dans la même période (2020), liées, entre autres, au trafic de drogue et de produits neuroleptiques, trafic d'armes, aux atteintes aux personnes et les homicides (82 assassinats dont 81 réglés) et autres crimes économiques. Le trafic de drogue et de produits neuroleptiques est en hausse avec 12.877 affaires traitées en 2020 (contre 7.684 affaires en 2019), impliquant 16.068 personnes et ayant permis la saisie de 10,08 quintaux de cannabis, près d'un million et demi de comprimés psychotropes, 1.678 grammes de cocaïne et un gramme d'héroïne. Sur le plan des accidents de la circulation, le conférencier a souligné une nette baisse avec 4.214 accidents (5.167 en 2019), ayant entraîné le décès de 208 personnes (240 morts en 2019) et fait 5.247 blessés. Avec un taux de 97,71%, la faute humaine reste la principale des causes des
accidents de la circulation, ajoute le même responsable. Quant aux activités aéroportuaires et maritimes, elles ont été considérablement réduites avec la fermeture des frontières dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.