«Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    Liste contestée    Que faire pour réguler le marché ?    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    Préparation des JO de Tokyo 25 athlètes en stage à Bordj-Bou Arréridj    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Le pire est à craindre    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    Décès de la Moudjahida Annie Steiner    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    La JSK a fait le job à Garoua, Sétif résiste à Johannesburg    7 décès et 182 nouveaux cas    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    Grandiose marche nocturne à Akbou    Un procès peut en cacher un autre    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    15 quintaux de kif marocain saisis    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonelgaz: Cap sur les énergies renouvelables
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 01 - 03 - 2021

Le Groupe Sonelgaz a réussi à investir le domaine des énergies renouvelables en réalisant plusieurs stations à travers le territoire national grâce à une main-d'œuvre et un encadrement algériens.
S'exprimant, hier, sur la chaîne de télévision publique, le P-dg du Groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras, a précisé que l'Algérie dispose désormais de plus de 220 stations électriques hybrides, actuellement en exploitation au niveau des Plateaux, des Hauts Plateaux et du Sud, en plus d'une station éolienne dans la wilaya d'Adrar et d'une station expérimentale dans la wilaya de Ghardaïa, soulignant les efforts consentis par le Groupe dans la formation des jeunes dans le domaine. Chaher Boulakhras a, par ailleurs, abordé la stratégie de réforme du Groupe visant à alimenter les citoyens en énergie, selon les normes de qualité requises, avant de rappeler le plan d'intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique global. Le P-dg de Sonelgaz a, dans ce même ordre d'idées, révélé les prévisions du groupe pour les 10 prochaines années pour la réalisation de stations de production et de transformation électriques ainsi qu'en matière de distribution, ce qui fera de l'Algérie, a-t-il dit, une véritable référence, et un acteur incontournable, aussi bien à l'échelle continentale, régionale qu'arabe.
Le P-dg de Sonelgaz a, en outre, précisé que le taux de couverture nationale en électricité dépasse les 98%, alors que celui du gaz a atteint plus de 65%. Il soulignera à ce propos que les programmes de raccordement sont toujours en cours à un rythme soutenu, y compris dans les zones d'ombre. Le même responsable a rappelé que, l'Algérie possède 300.000 km de réseaux électriques et plus de 150.000 km de réseaux de gaz. Evoquant la situation épidémiologique, le même responsable a déclaré qu'elle avait eu un impact significatif sur les plans financier, institutionnel et sanitaire. « Malgré la pandémie, la Société a enregistré, au cours du 2ème semestre, 3.000 branchements aux réseaux électrique et gazier», a-t-il précisé. En ce qui concerne les zones d'ombre, Chaher Boulakhras a annoncé que, plus de 33.000 familles ont été raccordées à l'électricité et 100.000 familles au gaz, en attendant le raccordement de 10.000 autres familles aux réseaux de l'électricité et du gaz », ajoutant que le secteur avait étudié 3.880 demandes pour raccorder des investissements agricoles, dont 70% sont achevées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.