Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Université: L'enseignement hybride adopté «à titre permanent»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 03 - 2021

  Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a annoncé lundi à Alger l'adoption «à titre permanent», dès l'année prochaine, du mode d'enseignement hybride (présentiel et distanciel) dans le système national d'enseignement supérieur.
«L'expérience de l'enseignement hybride, en présentiel et en distanciel, introduit à titre exceptionnel dans les établissements universitaires lors de la rentrée 2020-2021 pour cause de Covid-19, constitue une opportunité pour l'adoption de ce mode d'enseignement, à titre permanent dans le système national d'enseignement supérieur», a précisé M. Benziane à l'ouverture de la Conférence nationale des Universités. Le ministre a fait savoir que les textes législatifs et réglementaires régissant ce mode d'enseignement hybride étaient en cours d'élaboration, ajoutant que son département était en train de réunir les moyens matériels et techniques pour mener à bien l'opération.
De plus, le secteur s'attelle à l'élaboration du cahier des charges pour l'acquisition d'une plateforme numérique national e de télé-enseignement moderne, laquelle sera prioritaire dans la répartition du budget d'équipement pour cette année, a-t-il affirmé. Le ministre a, à cette occasion, plaidé pour la poursuite de la numérisation des différentes activités pédagogiques et administratives en mettant à profit la plateforme «PROGRES» pour les délibérations et les évaluations des étudiants, relevant que certains établissements universitaires étaient à la traîne en la matière. Pour lui, la progression des activités pédagogiques durant le premier semestre de l'année universitaire en cours est «acceptable». Notant que certains établissements sont en phase d'examens et de délibérations alors que d'autres en sont encore à la programmation des cours, M. Benziane a appelé les directeurs des établissements à la traîne à «redoubler d'efforts» pour rattraper le retard et finaliser les cours suivant le calendrier pédagogique annuel établi. Concernant l'ouverture du Master à tous les diplômés et du Doctorat à tous les détenteurs de Master, sans présélection, dans le cadre de l'application des instructions du Président de la République, le ministre a indiqué que les concours de Doctorat avaient vu la prise de toutes les mesures nécessaires, notamment préventives contre le Coronavirus, relevant leur «bonne» organisation. Relevant des taux d'absences «très importants» lors des concours de Master et de Doctorat, M. Benziane a avancé des chiffres dépassant parfois les 80%. Il a fait savoir, dans ce sens, que son département «veillera à l'élaboration de textes organisationnels pour éviter ces situations à l'avenir». Dans ce contexte, il a appelé les directeurs des établissements universitaires à poursuivre l'organisation des concours restants, en veillant à la réunion des meilleures conditions à leur bon déroulement. Il a mis en avant, par ailleurs, l'impératif d'accorder de l'importance au cycle du Doctorat, notamment au domaine de la recherche à travers son ouverture sur la société et l'environnement économique. Les services centraux ont été chargés de permettre, dès cette année, à l'étudiant de suivre en ligne son dossier de présentation de thèse de Doctorat, et ce, à partir du premier dépôt jusqu'à la présentation de la thèse. Concernant l'employabilité des diplômés universitaires, le ministre a indiqué que la commission sectorielle, dont la présidence a été confiée au ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, «a achevé son travail et présenté son projet aux Hautes autorités du pays pour sa mise en application sur le terrain, à travers l'élaboration du statut du Doctorat, qui constituera, a-t-il dit, «un outil pour renforcer le recrutement au profit des détenteurs de Doctorat dans différents secteurs».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.